Accueil » Région » Canada » CBC/Radio-Canada et la Guilde canadienne des médias signent une entente historique

CBC/Radio-Canada et la Guilde canadienne des médias signent une entente historique

OTTAWA, le 2 févr. /CNW Telbec/ –

Les membres de la Guilde canadienne des
médias (GCM) ont voté massivement en faveur de la nouvelle convention
collective signée avec CBC/Radio-Canada pour une période de cinq ans.

Les syndiqués ont en effet approuvé à 93 pour cent cette entente historique
conclue quatre mois avant l’expiration de la convention collective existante.
« Cette nouvelle convention collective repose sur le principe que les
personnes sont à la base de toutes les activités de CBC/Radio-Canada », a
déclaré Hubert T. Lacroix, président-directeur général de CBC/Radio-Canada.
« Nous travaillons main dans la main pour renforcer la capacité de la Société à
jouer son rôle à titre de radiodiffuseur public national du Canada. »
Il s’agit là d’un tournant décisif dans les relations qu’entretiennent
les deux parties de longue date, et qui n’ont pas toujours été au beau fixe.
Ce succès remarquable est attribuable à l’énergie, à l’enthousiasme et au
travail assidu des deux parties qui ont toutes deux reconnu la nécessité de
changer leurs relations après le lock-out qui a perduré pendant huit semaines
en 2005. Pour un bon nombre des membres de la GCM, c’est la première fois en
dix ans qu’une convention collective est signée sans qu’une grève ou un
lock-out soit déclenché.
« C’est un nouveau départ pour les employés et la direction de
CBC/Radio-Canada », a déclaré Marc-Philippe Laurin, président de la section
CBC/Radio-Canada de la Guilde. « Cette entente est le fruit de longues
discussions sur nos méthodes de travail et les points importants pour
l’organisation, discussions qui se sont déroulées dans le respect. Cette série
de négociations se distingue vraiment de toutes les autres que j’ai suivies
depuis ces 28 années à la Guilde et à CBC/Radio-Canada, et je suis très fier
de ce nouveau partenariat. »
Depuis l’année dernière, les deux parties se sont réunies pendant sept
semaines entières et ont eu des centaines de conversations afin de résoudre
les enjeux qui les opposaient depuis longtemps, à savoir l’emploi temporaire,
l’emploi contractuel et d’autres enjeux liés à la sécurité d’emploi. Ce
nouveau contrat est destiné à évoluer constamment pour permettre aux deux
parties de discuter sans détour des enjeux et des préoccupations afin de
collaborer en vue de résoudre rapidement les différends.

A propos de CBC/Radio-Canada

CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada et l’une
des plus grandes institutions culturelles du pays. Avec ses 29 services
offerts sur des plateformes comme la radio, la télévision, Internet, la radio
par satellite, l’audio numérique, sans compter son service de distribution de
disques et de musique et ses services de messagerie sans fil WAP et SMS,
CBC/Radio-Canada est maintenant accessible aux Canadiens à leur convenance.
Grâce à cet éventail de services, CBC/Radio-Canada se fait
quotidiennement le témoin de la diversité régionale et culturelle du pays, en
anglais, en français et dans huit langues autochtones, ainsi qu’en neuf
langues dans son service de radio international, RCI, et dans huit langues
dans son service de radio Internet RCI viva, qui s’adresse aux nouveaux
arrivants et aux futurs immigrants au Canada.

A propos de la Guilde canadienne des médias

La Guilde canadienne des médias est un syndicat national qui représente 5
500 employés de première ligne qui travaillent dans les établissements de
CBC/Radio-Canada en dehors du Québec et de Moncton.
cbc-logo2

Renseignements: Angus McKinnon, CBC/Radio-Canada (Ottawa), (613)
288-6235, Cell.: (613) 296-1057, angus.mckinnon@cbc.ca; Karen Wirsig, Guilde
canadienne des médias, (416) 591-5333, Cell.: (416) 578-1651, karen@cmg.ca

Source : CNW Telbec

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!