Accueil » Genre » Action » Battlestar Galactica : Une occasion pour l\’ONU de discuter de thèmes qui lui sont chers

Battlestar Galactica : Une occasion pour l\’ONU de discuter de thèmes qui lui sont chers

sello
L’épisode final de la série télévisée américaine Battlestar Galactica a été l’occasion pour le département de l’information des Nations Unies d’organiser mardi une table ronde sur certains thèmes de première importance pour les Nations Unies et la série télévisée, dans le cadre de sa nouvelle Initiative de sensibilisation de la communauté artistique (CCOI).

La discussion au siège de l’ONU à New York devait aborder certains thèmes tels que les droits de l’homme, le terrorisme, les enfants et les conflits armés, et la réconciliation et le dialogue dans le contexte de la civilisation et de la foi.

« Cet événement montrera comment la capacité à raconter des histoires peut améliorer la visibilité de sujets humanitaires cruciaux », a déclaré le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information Kiyo Akasaka. « Non seulement, cela permet d’avoir une discussion intéressante mais cela offre une chance de parler des situations très difficiles qui existent encore à travers le monde ».

Battlestar Galactica raconte l’histoire des derniers survivants de l’humanité et de leur lutte pour trouver un nouveau foyer alors qu’ils tentent d’échapper à leurs ennemis mortels. La série a reçu plusieurs prix.

La table ronde devait être animée par l’actrice et productrice américaine Whoopi Goldberg, accompagnée par les acteurs Mary McDonnell et Edward James Olmos, ainsi que par les créateurs de la série, Ronald D. Moore et David Eick. La série est diffusée sur la chaîne de télévision Sci Fi.

Parmi les autres participants, devaient figurer Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés; Craig Mokhiber, directeur adjoint du Bureau de New York de l’Office du Haut Commissariat aux droits de l’homme; et Robert Orr, Sous-Secrétaire général de la planification des politiques au Bureau exécutif du Secrétaire général.

La CCOI est le premier point d’entrée aux Nations Unies pour la communauté artistique internationale. Elle sert de liaison entre l’ONU et les producteurs, réalisateurs, auteurs et nouveaux professionnels des médias cherchant à instaurer une relation de travail avec les Nations Unies.
httpv://www.youtube.com/watch?v=iSFDrOxWCXY
Edward James Olmos, explique qu’il n’y a pas de race mais seulement une race humaine.
Source [ONU]

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!