Accueil » Région » Canada » Le CRTC publie les relevés financiers des services canadiens de télévision spécialisée, payante et à la carte et de vidéo sur demande

Le CRTC publie les relevés financiers des services canadiens de télévision spécialisée, payante et à la carte et de vidéo sur demande

crtc_logo

Le CRTC publie les relevés financiers des services canadiens de télévision spécialisée, payante et à la carte et de vidéo sur demande

OTTAWA-GATINEAU —Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié aujourd’hui les relevés statistiques et financiers concernant les services canadiens de télévision spécialisée, payante et à la carte ainsi que de vidéo sur demande. Le rapport fournit de l’information sur la rentabilité, les revenus et les dépenses de ce secteur de l’industrie pour l’année de radiodiffusion prenant fin le 31 août 2008.

Rentabilité

En 2008, le secteur a bénéficié d’un solide rendement financier avec des revenus totaux grimpant de 7,6 % pour atteindre 2,9 milliards de dollars, par rapport aux 2,7 milliards de dollars l’année précédente. Même si les bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) ont connu une hausse de 5,9 % pour se fixer à 686,1 millions de dollars, la marge de BAII est demeurée constante, passant de 23,7 % en 2007 à 23,4 % en 2008. Au cours des cinq dernières années, le nombre de services faisant l’objet de ce rapport a grimpé de 123 à 182, et les revenus totaux ont atteint plus de 850 millions de dollars.

Sources de revenus

Les revenus totaux s’élevant à 2,9 milliards de dollars proviennent des sources suivantes :

* 1,3 milliard de dollars des abonnés à la télévision par câble;
* 596,5 millions des abonnés des services en direct par satellite;
* 1 milliard de la publicité nationale;
* 20,6 millions de la publicité locale;
* 54,8 millions d’autres sources.

Des revenus totaux, les chaînes anglophones ont encaissé 2,4 milliards de dollars, tandis que les chaînes francophones ont touché pour leur part 481,3 millions de dollars.

Revenus par secteur

Les services de télévision spécialisée représentent la plus grande partie des revenus totaux, soit 2,3 milliards de dollars, et incluent les revenus suivants :

* 2 milliards de dollars provenant de 49 services analogiques;
* 88,9 millions provenant de 18 services numériques de catégorie 1;
* 189,7 millions provenant de 78 services numériques de catégorie 2.

Les 612 millions de dollars en revenus qui restent proviennent des services payants, à la carte et de vidéo sur demande.

Programmation canadienne

En 2008, pour la première fois, les dépenses au titre de la programmation canadienne ont dépassé un milliard de dollars. Au total, les services ont investi 1,1 milliard de dollars dans la programmation canadienne, soit une hausse de 11,3 % par rapport aux 954,5 millions de dollars investis en 2007. Des sommes globales consacrées à la programmation, 362,4 millions de dollars ont été versés aux producteurs indépendants pour l’acquisition d’émissions canadiennes.

Les dépenses au titre de la programmation canadienne incluaient 146,6 millions de dollars pour les émissions de nouvelles, 235,4 millions pour d’autres émissions d’information, 270,3 millions pour les émissions sportives, 202,1 millions de dollars pour les dramatiques, 55 millions pour les émissions de musique et de variétés, et 72 millions pour les émissions d’intérêt général.

De plus, les services ont alloué 361,1 millions de dollars à la programmation étrangère, soit une augmentation de 9,1 % par rapport aux 331,1 millions de dollars investis en 2007.

Emploi

En 2008, les services canadiens de télévision spécialisée, payante et à la carte, ainsi que de vidéo sur demande employaient 5 495 personnes et payaient un total de 406,8 millions de dollars en salaires. Par comparaison, le secteur a employé l’année précédente 5 501 personnes et a payé un total de 408,4 millions de dollars en salaires.

Rapports du CRTC

Les données compilées dans ce rapport ont été extraites des rapports annuels sur les services de télévision spécialisée, payante et à la carte, ainsi que de vidéo sur demande.

Le CRTC a publié récemment les résultats financiers de la télévision conventionnelle et publiera prochainement ceux sur la distribution de radiodiffusion et sur les industries de la radio. Les rapports annuels du CRTC permettent aux parties de demeurer informées au sujet de la situation de l’industrie canadienne de la radiodiffusion.

Services de télévision payante, à la carte, vidéo sur demande et d’émissions spécialisées – Relevés statistiques et financieres 2004–2008 [.pdf] [.xls]
Le CRTC

Le CRTC est un organisme public indépendant qui réglemente et surveille la radiodiffusion et les télécommunications au Canada.

Relations avec les médias :
Relations médiatiques, Tél. : 819-997-9403, télécopieur : 819-997-4245

Renseignements généraux :
Tél. : (819) 997-0313, ATME : 819-994-0423, télécopieur : 819-994-0218
No sans frais 1-877-249-CRTC (2782)
ATME – No sans frais 1-877-909-CRTC (2782)

Source : [CRTC]

—————-
Now playing: Sarah Brightman – Fleurs Du Mal
via FoxyTunes

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!