Accueil » Nouvelles » À la Une » Un printemps Six pieds sous terre

Un printemps Six pieds sous terre

sixfeet_blog
Tiens les décideurs Radio-Canada qui se réveille quasiment 10 ans plus tard!!
La version française de la série-culte produite par la chaîne américaine HBO : Six Feet Under, qui raconte la vie des héritiers d’une entreprise de pompes funèbres, prend l’antenne de la télé de Radio-Canada en mai. Les trois premières saisons de Six Feet Under, remarquée pour son anticonformisme, seront diffusées à raison de deux ou trois épisodes par semaine.

Six Feet Under, c’est une série américaine culte qui raconte le quotidien de la famille Fisher à Los Angeles. La principale particularité de celle-ci est de détenir une société de pompes funèbres ; vous l’aurez compris, le thème principal de cette série est la mort, mais l’homosexualité, l’infidélité, la religion ou encore la drogue sont des thèmes très souvent abordés. Les scénaristes veulent avant tout montrer que les directeurs funéraires sont humains et durant ces cinq saisons, on suit le parcours de chaque personnage avec grand plaisir. Lors du premier épisode, l’ainé des trois enfants, Nathaniel « Nate » Fisher, qui a quitté sa famille très jeune, revient de Seattle pour passer Noël en famille mais son père va décéder dans un accident de voiture avant qu’il n’arrive. Se pose alors le problème de savoir qui va s’occuper de la société familiale. Son petit frère, David Fisher, qui est l’enfant modèle de la famille et qui travaillait avec son père va avoir du mal à accepter le retour de son ainé de 4 ans mais ils vont vite se rapprocher, ce qui va alléger la peine de leur mère, Ruth Fisher, qui se sent terriblement seule depuis qu’elle a perdu son mari. De plus, certaines choses la contrarient : la relation entre Nate et Brenda Chenowith (qu’il a rencontrée dans l’avion entre Seattle et Los Angeles), l’homosexualité de David et la dépendance à la drogue de sa fille Claire Fisher, dernier enfant de la famille, qui est en pleine crise d’adolescence. Nate décide très rapidement de s’occuper avec David de l’entreprise familiale malgré ses faibles connaissances dans le domaine. Heureusement, Federico “Rico” Diaz, employé de la société et presque de la famille puisque leur père lui a payé ses études, va grandement aider les frères Fisher.

Six Feet Under, c’est une série d’une grande qualité, tant au niveau du scénario que de l’interprétation des acteurs, mais également très originale. Malgré le contexte qui semble d’emblée lugubre et sinistre, la réussite de cette série réside sans doute dans son humour décapant et cynique. Au début de chaque épisode on assiste au décès (souvent absurde) d’une personne, ce qui nous rappelle qu’on vit dans un monde dans lequel on peut à tout moment se retrouver six pieds sous terre (six pieds est en fait la profondeur traditionnelle à laquelle les morts sont enterrés). De plus, la personne décédée en question va alors être prise en charge par la société Fisher & Sons et des dialogues entre celle-ci et les membres de la famille Fisher vont être très fréquents. Par exemple, au cours des saisons, Nate et David vont très souvent parler avec leur père, qui (je vous le rappelle) décède lors du premier épisode. Enfin, ce qui est remarquable, c’est que le climat est rarement malsain alors que le tabou de l’homosexualité est brisé à maintes reprises (le scénariste Alan Ball, qui déclare ouvertement être gay, y est pour beaucoup)…
Diffusion du 3 juillet 2001 au 21 août 2005
5 saisons 86 épisodes (env. 60 min)

httpv://www.youtube.com/watch?v=KYAe0qwg9Yw

Source : [Radio-Canada, Wikipédia, rosboomland]

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!