Accueil » Nouvelles » À la Une » Home par Yann Arthus-Bertrand

Home par Yann Arthus-Bertrand

home

« Home », alerte à la planète vue du ciel, par Yann Arthus-Bertrand

PARIS (AFP) — « Home », le film-plaidoyer de Yann Arthus-Bertrand et Luc Besson pour une planète en détresse, sera dévoilé simultanément et gratuitement le 5 juin sur tous les écrans du monde, de Central Park au Champ de Mars, mais aussi sur internet, en DVD, à la télévision et au cinéma.

Le message, traduit en 23 langues à ce jour: « Il est trop tard pour être pessimiste. A chacun d’agir« , résumait mardi, lors d’une conférence de presse, le cinéaste qui présente un état des lieux planétaire vu d’en haut, selon la formule qui fait depuis près de dix ans son succès.

« Vu du ciel, tout est relativement beau, mais ce qu’on dit derrière remet les choses en perspective« , poursuit-il en rappelant qu’en 50 ans, la planète a subi davantage de transformation que sur l’ensemble de son histoire.

Un constat pas toujours bienvenu: l’Inde a ainsi confisqué la moitié des images filmées sur son territoire, et Dubai a renvoyé les équipes…

Le commentaire, qui se veut scientifiquement irréprochable, a été soumis à Al Gore, l’ex-vice président américain et Prix Nobel de la Paix2007 et à Lester Brown, pape de l’écologie aux Etats-Unis, qui ont apporté quelques précisions chiffrées.

« Avant la fin du siècle, cette exploitation aura épuisé la quasi-totalité des ressources de la planète. Contempler ce qui reste doit nous aider à réagir« , récite la voix off – Glenn Close en anglais, Salma Hayek en espagnol et Jacques Gamblin en français – dans l’un des extraits montrés à la presse.

Pour la version intégrale, rendez-vous le 5 juin, Journée mondiale de l’Environnement des Nations unies et journée mondiale du lancement de Home, tous écrans confondus, dans 70 pays au moins.

Méga-film qui a nécessité près de 2 ans de tournage dans 54 pays et 500 heures de rush, ramenées à deux heures pour la version longue, « Home » a misé d’entrée sur la gratuité.

Luc Besson a organisé la diffusion et continue à ce jour d’affiner les accords avec les exploitants de salles: « Les bénéfices du film se compteront en nombre de spectateurs« , juge-t-il.

httpv://www.youtube.com/watch?v=mBE0G9BrtWw&hl=fr
HOME – Bande annonce – un film de Yann Arthus-Bertrand
Le groupe de luxe PPR a assumé les 10 M d’euros de la production, un budget sans précédent pour un documentaire, sans acteurs, où tout le monde a travaillé bénévolement. Sa filiale CFAO, implantée dans toute l’Afrique de l’Ouest, garantit la diffusion télé sur le continent.

Pour son PDG, François Henri Pinault, « cette diffusion massive et gratuite permettra à chacun, où qu’il se trouve et quel que soit son revenu, de voir le film« .

Déjà quatre chaînes de diffusion ont été lancées sur YouTube – en français, anglais, espagnol et allemand – et bientôt en arabe, grâce à la chaîne Al Jazirah. Le film sera en téléchargement libre dès le 5 juin en haute-définition.

En France, c’est la chaîne publique France 2 qui diffusera « Home » ce soir là, suivi d’un débat avec des hommes politiques sur l’environnement et le changement climatique.

Quant au titre, Arthus-Bertrand avait suggéré « Boomerang », jugé trop brutal par Besson : « Avec Home, il y a d’abord la référence cinématographique évidente », explique ce dernier – celle de E.T tendant le doigt vers la galaxie en gémissant « maison« -. « Et parce qu’il est important de protéger notre grande maison ».

Enfin, la production a entièrement compensé les émissions de CO2 liées à la consommation de carburant des avions, d’hélicoptères et de voitures, grâce à des projets énergétiques en Inde utilisant les résidus agricoles, précise Arthus-Bertrand.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!