Accueil » Genre » Affaires publiques » Une alternative à Tout le monde en parle?

Une alternative à Tout le monde en parle?

richardVoici un extrais d’un excellent article de Richard Martineau concernant une nouvelle émission de débat!

VIRAGE À DROITE ACCEPTÉ

Jusqu’ici, montréalisation des médias oblige, le Québec a surtout entendu la voix gauchisante de la métropole. Mis à part certaines exceptions (André Arthur à TQS, par exemple, ou Myriam Ségal à La Joute), les tenants de la droite qui font la pluie et le beau temps en région ne réussissent pas à faire entendre leurs points de vue sur les ondes des gros réseaux.

Tout cela risque de changer bientôt. En effet, jeudi après-midi, au théâtre Impérial à Québec, on enregistre devant public le pilote d’une future émission de télé qui se veut une sorte « d’alternative de centre-droite à Tout le monde en parle et à Bazzo.tv ».

Cette émission de débats, qui sera diffusée sur un réseau généraliste (devinez lequel), est le bébé de Joanne Marcotte, la réalisatrice de L’Illusion tranquille, un documentaire qui avait causé beaucoup de remous il y a trois ans en osant critiquer le sacro-saint modèle québécois.

UNE TÉLÉ FRILEUSE

« J’ai réalisé L’Illusion tranquille pour entendre ce que je n’entendais pas et ce qui ne se disait pas dans la sphère publique, explique Joanne Marcotte. Mon projet d’émission résulte de la même frustration.

« La télé québécoise, particulièrement la télé publique, est très frileuse. On entend toujours les mêmes idées, on voit toujours les mêmes têtes. Pourtant, je crois sincèrement qu’une saine démocratie n’est possible que si l’on permet à tous les courants de s’exprimer…

« Une société mature doit être capable de se regarder dans le miroir, de voir ses défauts comme ses qualités, et d’en rire. Or, il semble qu’on doive marcher sur des oeufs lorsqu’il s’agit de ridiculiser les propos de notre bonne gauche bien intentionnée. Pourquoi ? »

L’ANTI-PLATEAU

Les invités du pilote sont l’économiste Mathieu Laberge, le sociologue Mathieu Bock-Côté, l’historien Marc Simard (auteur du pamphlet Les Éteignoirs) et le philosophe Frédérick Têtu.

Le sujet : pourquoi les intellectuels sont à gauche ?

« On s’inspire du livre de Raymond Boudon : Pourquoi les intellectuels n’aiment pas le libéralisme, explique Joanne Marcotte. On va se demander pourquoi les idées de droite sont autant méprisées au Québec, et pourquoi ceux et celles qui osent critiquer le modèle québécois (comme les auteurs du Manifeste des lucides, par exemple, ou les gens qui ont participé à l’Illusion tranquille) se font rabrouer par une certaine élite dès qu’ils ouvrent la bouche… »

Bref, ça risque de brasser.

La suite de l’article est ici

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!