Accueil » Nouvelles » À la Une » Tyra Banks décrète une nouvelle fête nationale

Tyra Banks décrète une nouvelle fête nationale

Le «National Real Hair Day» avec Tyra banks

Tyra 2[1] L’ancienne top-modèle devenue animatrice Tyra Banks a annoncé aujourd’hui qu’elle décréterait une toute nouvelle fête nationale américaine le 8 septembre prochain.

En effet, l’animatrice, à la fois reconnue pour ses multiples perruques et pour son militantisme pour la condition féminine, célébrera le «National Real Hair Day», ou Journée Nationale des cheveux naturels. Banks, en plus d’être productrice, est donc aussi une bonne femme d’affaires; évidemment, cette célébration coïncide avec le tout premier épisode de la cinquième saison de son talk-show The Tyra Show. Reste qu’il sera tout de même intéressant de voir pour une des premières fois publiquement la véritable chevelure de la star, qui a elle-même déjà affirmé avoir saboté quelques unes de ses relations en ne voulant jamais coucher chez ses conjoints pour ne pas qu’ils voient ses cheveux sous leur vrai jour.

À voir le 8 septembre 2009, sur la chaîne CW.

Source: Access Hollywood

Articles connexes

Kadidja

Il y a beaucoup de gens de ma génération qui se considèrent comme étant des enfants de la télé; ce qui me différencie d’eux, c’est qu’une fois adulte, j’ai jamais décroché. La preuve : je détiens un baccalauréat en communication médiatique, profil télévision, en plus d’avoir poursuivi des études à l’INIS, au programme télévision, profil auteur. Je vis donc pratiquement dans un monde de fiction; je la crée pour le travail, je la consomme pour le plaisir et souvent, je l’intègre à mon quotidien plate. Je suis le genre de fille qui se motive à faire le ménage en se disant qu’au moins, si mon appartement devient une scène de crime et que la police scientifique vient enquêter, Grissom et les autres agents de CSI ne pourront pas me juger sur le bordel. J’ai un faible pour les comédies, comme 30 Rock, The Office, The life and times of Tim, Modern Family, Everybody hates Chris, et j’en passe (c'est pour votre bien). Je suis aussi pathétiquement capable de réciter la majorité des épisodes de Sex and the city. Côté plus dramatique, j’adore Dexter, mais je souhaiterais secrètement avoir le pouvoir d’en effacer la saison 3.