Accueil » Nouvelles » À la Une » Chabotte et fille dès le mardi 8 septembre à Télé-Québec

Chabotte et fille dès le mardi 8 septembre à Télé-Québec

AnyCap3

La comédie dramatique Chabotte et fille prend d’assaut les ondes de Télé-Québec dès le mardi 8 septembre.

Avec pour toile de fond la région de la Capitale-Nationale, la série en 10 épisodes nous transporte au cœur des enquêtes de Jean-Jacques Chabotte et de sa fille Zoé. Les détectives privés, bien différents l’un de l’autre, s’avèrent d’une redoutable efficacité quand vient le temps d’élucider des mystères.

Sous la loupe des détectives cet automne
Les péripéties des deux comparses débutent avec une sordide affaire de vol d’assurances : un homme aurait « fait disparaître » sa propre épouse pour recueillir une jolie somme de l’assurance vie. Dès le début de l’enquête, Jean-Jacques Chabotte (Jacques Girard) se révèle comme un être brillant, drôle, intuitif et un peu désorganisé. Zoé (Claudiane Ruelland), vive d’esprit, tenace et structurée, enquête avec un aplomb surprenant. Ils connaissent des hauts et des bas, se taquinent, se disputent, mais leur complicité leur permet d’accomplir de petits miracles!

Si différentes enquêtes prennent cours dans le petit monde de Jean-Jacques et Zoé, l’affaire Nino Bastien (Pierre Powers) se poursuivra pendant toute la série. L’homme, qui aurait violemment assassiné une femme, a passé plus de 30 ans derrière les barreaux. Chabotte découvre cependant qu’à l’époque où on a porté les accusations contre lui, Bastien possédait un solide alibi. Pourquoi avouer un crime qu’il n’a pas commis? Et, surtout, comment le sortir de cette impasse?

Chabotte et fille se veut aussi une histoire de famille.

Armés de leur ruse, Chabotte et Zoé résolvent les cas qui leur sont proposés. Ils tenteront de dénouer des affaires d’adultère, des entrées par effraction et des vols, entre autres. Et ils se trouveront aussi dans la mire de gens pour qui leurs enquêtes pourraient s’avérer nuisibles .

Quand la famille et les amis s’en mêlent…
Chabotte et fille se veut aussi une histoire de famille. Louise Pelletier, auteure de la série, a coscénarisé sept des dix épisodes avec sa fille, Chloé Cinq-Mars. Il en résulte des scènes où le quotidien du père et de sa fille se révèle plus vrai que nature. Le duo forme une petite cellule familiale scrutée par le regard réprobateur de la belle-mère de Jean-Jacques, Simone (Marie-Ginette Guay). Cette dernière préférerait voir Zoé terminer ses études en archéologie plutôt qu’arpenter les quartiers de la ville à la recherche d’indices.

Jeanne (Nathalie Mallette), la voisine de Jean-Jacques et meilleure amie de sa défunte épouse, offre un grand support au duo. Non seulement apporte-t-elle son point de vue en tant qu’avocate, mais elle demeure la confidente de Jean-Jacques qui ne s’est jamais vraiment remis du décès de sa femme. Cependant, Jeanne connaîtra elle-même ses tourments amoureux. Et pourra compter sur Chabotte pour l’en dépêtrer!

Sous la lentille de Jeremy Peter Allen, les aléas du duo et de leur entourage illuminent l’écran. Le réalisateur, à qui on doit le court métrage Requiem contre un plafond et le drame Manners of Dying, a capté l’essence des relations qui nouent Chabotte, sa fille, Jeanne et Simone. Le résultat? Une comédie dramatique touchante, drôle, remplie de suspens et, somme toute, fort sympathique!

Chabotte et fille, une comédie dramatique scénarisée par Louise Pelletier et Chloé Cinq-Mars, réalisée par Jeremy Peter Allen et produite par Michel Gauthier de MG Vision, sera en ondes à compter du 8 septembre. Un rendez-vous à ne pas manquer tous les mardis à 19 h 30!

Source : Relations de presse Télé-Québec

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!