Accueil » Région » Canada » Le CRTC conclut que la Société Radio-Canada a enfreint des règles en diffusant l’émission Bye Bye 2008

Le CRTC conclut que la Société Radio-Canada a enfreint des règles en diffusant l’émission Bye Bye 2008

crtc_logoOTTAWA-GATINEAU —Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a conclu aujourd’hui que la Société Radio-Canada a enfreint certaines dispositions du Règlement sur la télédiffusion et une condition de licence quand elle a diffusé l’émission Bye Bye 2008 sur le réseau de langue française. De plus, certains éléments de l’émission allaient à l’encontre la Loi sur la radiodiffusion qui exige que la programmation devrait être de haute qualité.

« La télévision a un impact considérable sur la façon dont les Canadiens se perçoivent eux-mêmes et perçoivent les autres », a dit Konrad von Finckenstein, c.r., président du CRTC. « Les radiodiffuseurs doivent respecter des normes élevées en tout temps et sont responsables du contenu qu’ils diffusent, y compris pendant les émissions en direct. Nous nous attendons à ce que la SRC s’excuse auprès de ses téléspectateurs et adopte des mécanismes qui permettront d’éviter qu’une situation aussi fâcheuse se reproduise. »

L’émission Bye Bye 2008 a été diffusée une première fois le 31 décembre 2008, à 23 h, et rediffusée le lendemain à 20 h. Le Conseil a reçu plus de 250 plaintes de la part de groupes et de particuliers à la suite de la diffusion de cette émission de variétés axée sur la satire. Compte tenu de son expérience de ces questions, on a demandé au Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) d’étudier les plaintes et de présenter une analyse au CRTC.

Dans sa décision, le Conseil appuie l’analyse des plaintes faites par le CCNR, de même que ses conclusions. Le CRTC a déterminé que certaines parties de l’émission ont :

* enfreint le Règlement sur la télédiffusion, qui interdit la diffusion de propos offensants;
* enfreint le Code sur la représentation équitable de l’Association canadienne des radiodiffuseurs, qui régit la représentation des minorités visibles; et
* manqué à la norme de haute qualité prévue dans la Loi sur la radiodiffusion car elle a eu lieu sans mises en garde à l’auditoire à une heure où des enfants pourraient regarder la télévision.

Le CRTC encourage la SRC à envisager la possibilité de devenir membre du Conseil canadien des normes de la radiotélévision, un organisme autonome établi par des radiodiffuseurs canadiens privés.

Décision de radiodiffusion CRTC 2009-548
Le CRTC

Le CRTC est un organisme public indépendant qui réglemente et surveille la radiodiffusion et les télécommunications au Canada.

Source: CRTC

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!