Accueil » Nouvelles » À la Une » Fausses rumeurs sur V – La direction rétablit les faits

Fausses rumeurs sur V – La direction rétablit les faits

MONTRÉAL, le 13 nov. /CNW Telbec/ – La direction de V désire réagir à de fausses rumeurs qui ont découlé de la divulgation faite aux médias par des représentants syndicaux d’une lettre adressée à ses syndicats accrédités les invitant à un dialogue constructif en vue de finaliser la restructuration des ressources pour mieux affronter certains défis, notamment ceux découlant des changements technologiques.

V a investi plus de 40 millions $ pour moderniser ses installations et mettre en ondes une programmation de haute qualité avec des émissions comme Bienvenue aux dames, Wipeout Québec, Taxi payant, et la Guerre des clans. Ces efforts ont porté fruit puisque les parts de marché de V ont augmenté de plus de 30 %, ce qui correspond à près de 93 % des objectifs annuels après seulement trois mois d’exploitation. Toutes les données concernant ces résultats sont accessibles aux professionnels de l’industrie.

Pour optimiser ses opérations, V a, depuis plusieurs mois, revu son organisation au niveau des gestionnaires et des postes non-syndiqués et mis en œuvre les principaux changements qui découlent de la modernisation de l’entreprise, du contexte économique actuel et de son impact sur le marché publicitaire. V entend réaliser un plan majeur d’investissement au cours des prochaines années.

« Nous sommes déçu par les tactiques de certains membres du syndicat, qui cherchent à détruire le dialogue ouvert et constructif que nous tentons d’établir avec nos employés. Nous sommes déterminés à faire de V un succès et les premiers résultats démontrent la valeur de notre plan », ont déclaré Julien et Maxime Rémillard, coprésidents.

V a invité ses partenaires syndicaux à collaborer et entend poursuivre ses efforts auprès d’eux pour atteindre ensemble les objectifs d’affaires établis et effectuer les ajustements que le contexte économique actuel requiert.

« Le groupe possède un solidité financière mais V doit avoir une gestion vigilante et responsable en tenant compte du fait que nous évoluons dans un cadre règlementaire qui nous pénalise grandement. Nous voulons gérer V de façon à assurer sa pérennité et c’est pourquoi nous souhaitons que ces règles changent » ont ajouté Julien et Maxime Rémillard.

Source: CNW Telbec

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!