Accueil » Nouvelles » À la Une » Le profilage racial à Canal D le dimanche 22 novembre, 21 h

Le profilage racial à Canal D le dimanche 22 novembre, 21 h

Août 2008, Montréal-Nord s’enflamme. Certains ont dit que c’était un conflit entre Blancs et Noirs, d’autres qu’il s’agit plutôt d’un conflit entre les jeunes de Montréal-Nord et la police.

RTEmagicC_boily_mtl-nord.jpg Les gangs de rue et la brutalité policière sont souvent évoquées et le terme « profilage racial » demeure toujours aussi tabou auprès des autorités. Harry Delva, intervenant communautaire et candidat pour Vision Montréal aux prochaines élections, brise ce silence. Il partage avec nous sa désolation devant les services policiers et nous transporte du côté des minorités ethniques qui sont témoins de profilage racial. Une idée d’Harry Delva et une production du Groupe Fair-Play.

Les Québécois vont encore une fois passer pour des cons
J’ai tellement l’impression que ça va être un festival de l’apitoiement et de l’exploitation du misérabilisme. Ce sera surement un festival du « Québec bashing » et une remise en question des valeurs occidentales. Les Québécois vont encore passer pour des blancs racistes et des ignorants qui ne veulent pas accepter les autres cultures. Par-dessus tout, on va surement béatifier Montréal-Nord et ses habitants tout en canonisant Fredy Villanueva. Ce documentaire va certainement essayer de nous culpabiliser en tant que société. Ils vont essayer de nous faire croire, grâce à je ne sais quelle pirouette intellectuelle et distorsion de la réalité, que ce n’est pas de leur faute s’ils sont devenus malhonnêtes, mais à cause de la société et du profilage racial. Une déresponsabilisation en règle des individus pour mettre ça sur la faute de la société et des lois.

Les raisons derrière les évènements Montréal-Nord sont complexesPolice Shooting 20080810
Incluant: lavage de cerveau médiatique qui fait tout pour faire passer les Québécois pour des racistes et des intolérants et renvoie le sentiment de rejet du coté des immigrés. La culture du gangstérisme primitif via la musique Rap et le mode de vie criminel propagé par cette musique à des enfants en bas âge qui grandissent en écoutant des pourritures comme 50 cents et Lil Wayne, fini par s’incruster progressivement dans la mentalité et le mode de vie de ces jeunes. L’absence totale des parents dans la vie de leur jeune. L’absence d’autorité parentale et abandon du combat de leur part. Absence d’encadrements et de ressources pour les nouveaux arrivants.

La concentration de l’immigration dans des quartiers entiers et par la bande, la création de ghettos ethniques et culturels. La cerise sur le Sunday ; la discrimination positive qui oblige les postes de police à employer des femmes de 4 pieds 10 pouces 110 livres mouillés qui se croient forte parce qu’elles ont un badge et des petits policiers sans courage qui préfère donner des contraventions pour excès de vitesse au lieu de faire du travail de fond et d’enquêter (guider par leurs patrons, qui eux se font forcer la main par la ville pour ramasser de l’argent à la place d’en dépenser… vous voyez la chaine..).

Le résultat : un gâchis et des situations explosives
Les policiers et policières doivent affronter la violence urbaine avec ce qu’ils ont et il faut le dire, ils ne sont pas très bien équipé tant au niveau physique, technique et stratégique. Voici un beau melting pot pour que tout explose! Si 3 gros policiers de 6 pieds 4 pouces avaient pris en charge cette opération lors de l’arrestation de Villanueva, il y a de fortes chances que cette histoire ne soit jamais arrivée. De toute façon si la ville était plus intéressée à nettoyer les coins chauds en parallèle avec immigration Canada, toutes ces histoires n’arriveraient pas. Le profilage racial n’aurait pas raison d’être, car les immigrants respectables auraient une vie sereine et exemplaire et tandis que les bandits n’auraient pas le temps de prendre racine qu’ils seraient expulsés du pays aussitôt avec zéro marge de manœuvre!

C’est l’oisiveté, l’appât du gain et le laisser-aller général qui rendent Montréal de plus en plus délabrée, avec les résultats que nous connaissons lors des dernières élections. Faire le nettoyage ça prend du courage et ce n’est pas l’administration Tremblay, ni la Harel (vomit), ni le fou qui croit que le 11 septembre est une conspiration.

J’ai bien hâte de voir ce documentaire, j’ai l’impression que je vais fulminer et que je vais vouloir lancer la TV en bas du sixième!
DOCU-D
Profilage racial
Dimanche 22 novembre, 21 h

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!