Accueil » Nouvelles » À la Une » V poursuit sa progression

V poursuit sa progression

V poursuit sa progression depuis son lancement en septembre 2009 et augmente ses parts de marché et ses heures d’écoute dans toutes les régions desservies par ses stations, et ce, en particulier auprès de son public cible de 18 à 49 ans.

Dans un marché où les heures d’écoute ont augmenté globalement de 5 % entre l’automne 2008 et l’automne 2009, les parts de marché de V ont progressé de plus de 15% et les heures d’écoute ont connu une augmentation encore plus forte.

Dans la région de Québec par exemple, V est la seule station généraliste qui augmente ses parts de marché (15%) et ses heures d’écoute (18%) auprès des 18-49 ans. Auprès de 25-54 ans, les hausses atteignent même 27% pour les parts de marché et 32% pour les heures d’écoute.

« Compte tenu de la jeunesse de V, nous sommes satisfaits de la réponse de notre public cible qui adopte de plus en plus notre programmation divertissante et de qualité », a déclaré Maxime Rémillard, co-président et chef de la direction de V. « Nous progressons et nous livrons ou excédons les auditoires promis à chacun de nos clients annonceurs sur V et nous en sommes très fiers. »

Compte tenu du défi que représente le lancement d’une nouvelle entreprise de télévision et le besoin de fidéliser le public cible, un sondage de notoriété spontanée effectué quelques semaines après le démarrage reflète moins bien la réalité de la progression de V que la technologie de mesure électronique moderne de l’auditoire.

« V sera encore plus présent dans les régions du Québec en 2010 pour contribuer au développement et à la mise en valeur des entreprises, organismes et activités » a conclu M. Rémillard.

Source : Sondages BBM, Automne 2009, Cahiers d’écoute, A18-49 ans, octobre et novembre 2009.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!