Accueil » Nouvelles » À la Une » Débarquement de la minisérie HBO Le Pacifique à Super Écran

Débarquement de la minisérie HBO Le Pacifique à Super Écran

Joignez les rangs ! Le 4 avril prochain, les abonnés de Super Écran auront le privilège de visionner la première partie de l’époustouflante minisérie Le Pacifique.

Près de dix ans après la minisérie récipiendaire d’un Golden Globe, Frères d’armes (Band of Brothers), Steven Spielberg et Tom Hanks collaborent à nouveau avec HBO pour présenter cette production historique.

« Le Pacifique sera présenté en exclusivité à Super Écran seulement trois semaines après la diffusion originale »; a déclaré Zoé Crabtree, directrice de la programmation à Super Écran. « C’est la toute première fois que nous pourrons présenter une série HBO au Québec dans d’aussi courts délais et nous sommes heureux d’en faire profiter nos abonnés. » Chaque épisode sera également disponible sur Super Écran sur demande le lendemain de sa diffusion.

Basée sur le véritable récit de trois marines américains, Robert Leckie (James Badge Dale), Jon Basilone (Jon Seda) et Eugene Sledge (Joseph Mazzello), la série dépeint le conflit entre les Japonais et les Américains au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Le Pacifique sera présenté en dix épisodes d’une heure et portera sur l’éprouvante expérience vécue par des frères d’armes, luttant pour leur survie en terre éloignée, le tout illustré par des images à couper le souffle.

La québécoise Caroline Dhavernas y joue le rôle de Vera Keller, voisine et future épouse de Robert Leckie. « Mon expérience sur The Pacific fut inoubliable. Leur slogan It’s not TV, it’s HBO a vraiment pris tout son sens en travaillant avec eux. Malgré mon petit rôle, mon opinion par rapport au texte et au personnage était non seulement bienvenue mais encouragée. La psychologie des personnages est étudiée, chaque détail compte, et ce qui est le plus gratifiant pour un acteur dans tout ça, c’est que nous travaillions d’abord et avant tout pour le bien de l’histoire et sur le plateau, notre but commun était de la raconter avec finesse »; a-t-elle confiée.

« En mettant l’emphase sur les batailles de Guadalcanal et Peleilu, producteurs, scénaristes et réalisateurs ont choisi deux batailles révélatrices de l’enfer qu’a été la guerre du Pacifique »; a commenté l’historien André Champagne. « Américains et Japonais se sont livrés une guerre haineuse et brutale. Have you killed your Jap today ? était le mot d’ordre des Marines et ce n’est pas un hasard si les Américains ne faisaient pas de prisonniers. D’une part, les Japonais ne se rendaient pas et d’autre part, les Américains considéraient les soldats nippons comme des hypocrites, des sournois et des sadiques qui brutalisaient leurs prisonniers et se spécialisaient dans les embuscades. »

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!