Accueil » Nouvelles » À la Une » Degrassi: The Next Generation contre Skins.

Degrassi: The Next Generation contre Skins.

Les deux émissions de télévision « Degrassi: The Next Generation » et « Skins » misent respectivement sur la vie étonnamment trépidante des adolescents canadiens et britanniques.

La distribution de Skins au Royaume-Unis

Les deux séries présentent des personnages sympathiques et réalistes, ainsi que des sujets telles que la toxicomanie et la sexualité.

« Degrassi: The Next Generation » est un embranchement de la série originale « Degrassi » (5 saison – 18 janvier 1987 – 11 février 1991) diffusé à la fin des années 80. Nous avons grandi avec les personnages originaux et nous vivons aujourd’hui les histoires de leurs propres enfants à l’école secondaire Degrassi. « Degrassi: The Next Generation » est maintenant à sa neuvième saison et nous pouvons toujours y voir des personnages qui étaient présents lors de la première saison de la série originale. « Degrassi » se concentre sur les élèves de secondaire 1 à secondaire 5.

« Skins » est seulement à sa 4e saison et présente une nouvelle distribution toutes les 2 saisons. Les membres de la distribution sont âgées entre de 16-18. Même si nous apprenons à connaitre ces personnages pour seulement 2 saisons, les épisodes à thème individuels font que nous apprenons à les connaître aussi bien que leurs homologues de « Degrassi ».

Les deux émissions présentent des caractéristiques de l’adolescence en passant par les étapes normales de l’adolescence comme les problèmes amoureux, problèmes familiaux, problèmes avec la drogue et l’alcool, etc. Mais la différence principale entre les deux émissions semble que « Degrassi » est plus émotif et positif jusqu’à limite moraliste avec une attitude ‘nous allons donner un bon exemple aux téléspectateurs’. Contrairement à « Skins » qui dépeint la consommation de drogues et la sexualité comme une composante normale, naturelle et irréductible de la vie de leurs personnages.

Degrassi: The Next Generation

« Degrassi » présente certainement plus de ‘questionnement’ que son équivalent Britannique avec leur slogan ‘it goes there’. Il n’y a pas un scénario qui ne fait pas grincer des dents. Mais comme chaque personnage s’occupe de ses problèmes, qu’il s’agisse de maladies sexuellement transmissibles, fusillade à l’école, troubles alimentaires, ou d’abus sexuels, ils réussissent à ne pas tomber dans la trappe de la consommation de drogues, l’alcool et de sexe qui sont omniprésent dans chaque épisode. Aucun des personnages ne considère ça comme un problème, mais comme un mode de vie.

« Skins » peut-être notés R et « Degrassi « est PG-13 dans certains domaines. Du coté de « Skins », ils décrivent de manière réaliste le fait que, oui, faire la fête et la promiscuité et une partie de la vie quotidienne de la plupart des jeunes adultes.

Donc, à la fin, « Skins » et « Degrassi » ce n’est pas du tout la même chose, même si le sujet à la base est le même soit la vie des adolescents. Les deux couvrent certains aspects lourds de leur vie, mais alors que « Degrassi » pourrait être utilisé pour une présentation scolaire, « Skins » ne pourra jamais figurer au programme scolaire de votre école secondaire.

MTV en plein développement d’une version américaine de Skins
MTV a acheté les droits de la série « Skins » pour pouvoir reproduire une version adaptée au marché américain.
Le « Skins » américain sera filmé à Baltimore et ne sera pas aussi explicite au niveau langage et sexualité que la version originale britannique. Quoique Charlie Pattinson qui est le producteur délégué sur la version américaine promet qu’il respectera le sujet et le ton de l’émission, un mélange entre dramatique lourde pour adolescents et humour décadent.

Afin de respecter le plus possible le scénario, MTV pourrait que diffusé le programme à des heures plus tardives. De cette façon, la station pourrait éviter l’auto censure que les diffuseurs doivent faire preuve lors de diffusion aux heures de pointe. Par exemple, NBC devait biper certains passages de « Southland. » La distribution de « Skins US » présentera des adolescents inconnus de 16 à 19 ans.

Vous voyez, je pense que les gens qui produisent « Skins » sont vraiment plus brillants que vous pouvez penser. Ils savent que les parents n’aimeront pas et ils savent pourquoi … mais ils savent aussi que lorsque les parents se choquent à propos de quelques choses aussi simples que la télévision, les jeunes finiront par trouver simplement un moyen des les enrager encore plus. Ainsi, les parents seront une perte totale ici. MTV en est parfaitement conscient et ils adorent ça.

Je ne suis pas offensé par la drogue, le sexe, l’alcool ou les crimes, mais je suis offensé quand je change de chaîne pour voir une jeune fille âgée de seize ans assis sur le bord d’un lit qui pleure en enfilant son soutien-gorge avec un garçon satisfaits allongé à ses côtés. C’est corrosif et j’aime ca 🙂

Une bande-annonce NSFW pour la troisième saison de la série d’origine (et une que MTV ne pouvait pas diffuser sans édition).

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!