Accueil » Nouvelles » À la Une » TOU.TV présente en exclusivité une première websérie originale: En audition avec Simon

TOU.TV présente en exclusivité une première websérie originale: En audition avec Simon

La première websérie originale à être lancée en exclusivité sur TOU.TV s’intitule « En audition avec Simon ».

Dès aujourd’hui, les internautes découvriront les 4 premières de 20 capsules de la websérie mettant en scène le réalisateur Simon Olivier Fecteau et son assistant Étienne de Passillé qui reçoivent en audition des comédiens de renom. Étonnamment, plusieurs vedettes de nos écrans québécois ont accepté l’invitation du réalisateur. Mais l’expérience a été plutôt ardue pour la majorité des comédiens qui se sont prêtés au jeu.

Imaginez le malaise quand…

Simon trouve qu’André Robitaille n’est pas crédible dans son rôle de gars fâché. Marc-André Grondin est un peu confus par l’indication floue de Simon. Chantal Fontaine n’est pas chaude à l’idée de jouer un texte qu’elle considère dénigrant pour la femme. Simon est enthousiaste de recevoir Rémi-Pierre Paquin en audition jusqu’à ce que ce dernier lui fasse une révélation choc. Selon Simon, Étienne nuit à l’audition de Julie Le Breton parce qu’il est trop petit. Simon met en doute l’orientation sexuelle du personnage que Stéphane Crête incarne.

En audition avec Simon

Parmi les comédiens qui ont vécu l’expérience de l’audition avec Simon, on verra Isabelle Blais, Paul Cagelet, Xavier Dolan, Anne Dorval, James Hyndman, Jean-Thomas Jobin, Laurence Leboeuf, Guy A. Lepage, Luc Picard et bien d’autres.

Conçue et réalisée par Simon Olivier Fecteau, En audition avec Simon est la première websérie produite par Guillaume Lespérance pour a_ media. Aux quatre premières capsules en ligne le 15 mars, deux nouvelles capsules viendront s’ajouter chaque semaine, les mardis et jeudis, à compter du 23 mars. Les 20 capsules seront disponibles sur TOU.TV pendant un an.

LA WEBSÉRIE « EN AUDITION AVEC SIMON » EN EXCLUSIVITÉ SUR WWW.TOU.TV

SYNOPSIS

Dans le monde glamour du show business, il y a une étape obligatoire qui fait faire des cauchemars à tous les comédiens : l’audition.

Surtout quand les auditions sont menées par Simon Olivier Fecteau, un réalisateur manipulateur, arrogant, malhabile qui dit toujours le fond de sa pensée.

Dans chaque capsule de En audition avec Simon, l’irrévérencieux Simon Olivier Fecteau et son assistant, Étienne de Passillé, accueillent une personnalité du monde artistique dans le cadre d`une audition pour un projet fictif. Bien que chaque audition soit scénarisée, le ton réaliste du jeu et de l’écriture donne l’impression d’assister à une audition réelle.

Les scénarios sont écrits en fonction de la personnalité qui s’y joint. Ainsi, les textes font parfois référence à la vie publique de l’artiste invité, bien que cet aspect ne soit pas nécessairement présent à toutes les auditions.

L’exercice auquel se prête les comédiens peut être très désagréable surtout s’ils sont jugés injustement. La majorité des auditions se terminent mal et les malaises y sont palpables.

L’humour se retrouve souvent dans l’inconfort causé par les commentaires malhabiles de Simon versus l’obligation de performer des artistes qui se font juger.

La websérie En audition avec Simon propose des capsules d’une durée de 2 à 5 minutes. Le public devient témoin des malaises et des situations intimes entre les artistes, le réalisateur et son assistant.

Le thème

Le thème récurrent dans En audition avec Simon est l’abus de pouvoir. Les capsules mettent en scène la licence qui permet de tout dire et de tout faire sous le sceau de « l’Art ».

Le réalisateur : Simon Olivier Fecteau

Comme dans la réalité, le climat des auditions est tendu. Les artistes invités veulent performer et ils sont nerveux. Cependant, Simon n’est guère sympathique à leur vulnérabilité. Rien ne filtre ses commentaires habituellement grinçants, malhabiles, manipulateurs, aigres. Le malaise s’installe et la tension est insupportable.

L’assistant : Étienne de Passillé

Étienne représente la voix de la raison. Malheureusement, cet acolyte est toujours voué au silence par son patron. Étienne arrive tout de même à communiquer son bon jugement avec ses regards qui en disent long.

Les artistes

Les artistes qui ont accepté avec enthousiasme de se prêter au jeu sont : Marc-André Grondin, Guy A. Lepage, Xavier Dolan, Laurence Leboeuf, Luc Picard, Isabelle Blais, André Robitaille, Julie Le Breton, Jean-Thomas Jobin, Stéphane Crête, Chantal Fontaine, James Hyndman, Anne Dorval, Rémi-Pierre Paquin, Jean-Carl Boucher, Sophie Desmarais, Bénédicte Décary et Paul Cagelet.

LES AUDITIONS, DE 1 À 8

André Robitaille 1 (15 mars)
Simon ne trouve pas André Robitaille crédible dans son rôle de gars
fâché.

Rémi-Pierre Paquin (15 mars)
Simon est enthousiaste de recevoir Rémi-Pierre en audition jusqu’à ce que
ce dernier lui fasse une révélation choc.

Marc-André Grondin (15 mars)
Marc-André Grondin est un peu confus par l’indication floue, mais
récurrente de Simon.

Chantal Fontaine (15 mars)
Chantal n’est pas chaude à l’idée de jouer un texte qu’elle considère
« dénigrant pour la femme ».

Julie Le Breton (23 mars)
Selon Simon, Étienne nuit à l’audition de Julie parce qu’il est trop
petit.

Isabelle Blais (25 mars)
Un quiproquo quant à la nature d’un personnage gâche l’audition
d’Isabelle.

Guy A. Lepage (30 mars)
Guy ne trouve pas crédible le personnage que Simon lui demande de jouer,
qui a pourtant certaines ressemblances avec sa vie.

Stéphane Crête (1er avril)
Simon met en doute l’orientation sexuelle du « personnage » que Stéphane
incarne.

LES BIOGRAPHIES

Simon Olivier Fecteau (réalisateur, comédien)

À l’âge de douze ans, Simon Olivier reçoit une caméra vidéo avec laquelle il tourne ses premiers courts métrages. Depuis, il continue de déployer ses talents pour l’écriture et la réalisation tant à la télé qu’au cinéma. Pour la télévision, il écrit, réalise et joue dans 43 émissions des Chick’n Swell diffusées à Radio- Canada, entre 1999 et 2004. Les Chick’n Swell remportent le Gémeau de la « Meilleure Émission Humoristique » en 2004. Il réalise les Bye Bye de RBO 2006 et 2007 et remporte le Gémeau de la « Meilleure Réalisation Spécial Humoristique » en 2008.

En 2004, Simon réalise deux courts métrages, Les derniers jours et Le pouce vert, qui seront primés dans plusieurs festivals nationaux et internationaux. Il joue dans Bluff, le premier long métrage qu’il coécrit et coréalise. Celui-ci est projeté sur grand écran et choisi comme film d’ouverture au Festival des Films du Monde en 2007. Le film remporte une nomination dans la catégorie « Meilleur Scénario » au gala des Génies 2008. En 2008-2009, Simon Olivier se concentre sur l’écriture de son prochain long métrage, scénarise, tourne et joue dans Le Technicien, son plus récent court métrage. Il participe à l’émission Infoman à titre de chroniqueur invité et développe la série Web En audition avec Simon.

Étienne de Passillé (comédien)

Étienne de Passillé obtient son premier rôle principal au petit écran dans la série Un homme au foyer, en 1987. Par la suite, il incarne le personnage de Martin Goulet dans la populaire série Watatatow pendant 14 ans. Étienne cumule les expériences variées au cinéma et à la télévision, mais aussi dans le domaine publicitaire. En effet, il prête sa voix à de nombreuses publicités, agit comme assistant-réalisateur et participe au casting pour différentes maisons de production et agences de publicité. En 2007, il assiste le réalisateur Simon Olivier Fecteau pour un casting publicitaire. Deux ans plus tard, ce dernier le rappelle pour jouer le rôle de son assistant dans la série Web En audition avec Simon.

Guillaume Lespérance (producteur)

Guillaume débute sa carrière en travaillant au sein d’équipes de réalisation sur des productions américaines tournées au Québec.

Par la suite, il occupe les postes de directeur de production pour les émissions Chick’n Swell, Smash, et Trois Fois Rien et de producteur délégué sur Trois Fois Rien IV et Les Étoiles Filantes I et II. Guillaume est le producteur délégué de l’émission Tout le monde en parle qui a remporté plusieurs prix Gémeaux entre 2005 et 2008 dont quatre prix « Meilleure Émission ou Série d’entrevue ou Talk-Show » et trois Prix Gémeaux du public.

Du côté cinématographique, Guillaume a produit le court métrage de Simon Olivier Fecteau, Les derniers jours. Puis, en 2009, Guillaume produit à nouveau un court métrage financé par la SODEC : L’homme et la bête, écrit et réalisé par Martin Thibaudeau. Ce film a été sélectionné pour la compétition officielle du FFM et circule présentement dans plusieurs festivals à travers le monde.

En 2009, Guillaume produit, via sa compagnie a_ media, la série Web « En audition avec Simon ».

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!