Accueil » Nouvelles » À la Une » La télévision polonaise porte le deuil

La télévision polonaise porte le deuil

Quand la nouvelle de l’écrasement de l’avion présidentiel polonais à Smolensk parvient aux médias, la télévision polonaise est déjà en mode de « recueillement partiel » en raison des commémorations du 70ième anniversaire du massacre de Katyn.

Parmi les grands moments de la journée, les cérémonies en direct de la Russie dès 8:15 sur TVP1 et la présentation du film « Katyn » d’Andrej Wajda (présenté chez nous sur TFO le 2 avril) à 20:30 sur la même chaîne.

À peine 45 minutes s’étaient écoulées depuis l’accident lorsque « business as usual » a cessé d’être le modus operandi autant chez TVP, l’audiovisuel public, que chez son concurrent privé TVN. À partir des environs de 9:40, TVP Info et TVN24 ont dédié leurs antennes aux tragiques évènements. Environ une heure plus tard, les Polonais n’avaient sur leurs écrans que trois émissions: les cérémonies en direct sur TVP1, TVP Info en simultané sur les autres chaînes publiques et la même chose avec TVN24 au privé.

La couleur est disparue des graphiques à l’écran dès la confirmation de la nouvelle. Le noir et le sérieux sont de mise, tout comme lors de la mort de Jean-Paul II. Sur les plateaux des deux groupes, les invités se succèdent: on analyse l’accident, on évalue les conséquences politique de la tragédie, on se rappelle des disparus.

En après-midi, les téléjournaux de TVP1 et TVP2, qui fonctionnent séparément de TVP Info, ont repris l’antenne sur leurs chaînes respectives afin de diversifier un peu l’offre, même si le contenu reste le même. TVP1 a retransmis les services religieux mais, en soirée, n’a pas manqué à son souhait d’honorer les 22000 victimes du massacre de Katyn en présentant le film comme prévu. TVN et TVN7 ont aussi pris une pause de la couverture en continu pour un film en soirée.

Dimanche, TVP1 a alterné entre information, musique classique et religion. Partout ailleurs, l’information continue est de mise avec quelques pauses, ici et là, pour des émissions régulières (sauf TVP Kultura qui ne programme que des concerts classiques). De toute façon, la proclamation d’une semaine de deuil national par le gouvernement implique la fermeture de tous les lieux de divertissement du pays et exige, dans la même veine, des modifications importantes aux grilles des programmes afin de retirer de l’antenne plusieurs émissions de divertissement.

Comme le dit TVP sur son site internet: « Ze wzgl?du na ?mier? najwy?szych osób publicznych w katastrofie rz?dowego samolotu w Smole?sku i ?a?ob? narodow? program TVP uleg? zmianie a? do odwo?ania. » – « En raison de la catastrophe qui a coûté la vie à de nombreuses personalités publiques à Smolensk, TVP modifie la programmation jusqu’à nouvel ordre ».

Articles connexes

derteilzeitberliner

Né au Saguenay il y a bientôt 27 ans, j’ai toujours eu la “tête ailleurs”. À 5 ans, j’avais déjà les deux yeux sur le globe terrestre. À l’époque, parce que j’aimais ça, je passais beaucoup de temps chez mes grands-parents maternels et c’est avec mon grand-père que j’ai commencé à lire les journaux et regarder les bulletins de nouvelles.