Accueil » Nouvelles » À la Une » Nicollette Sheridan poursuit le producteur de Desperate Housewives

Nicollette Sheridan poursuit le producteur de Desperate Housewives

Nicollette Sheridan, l’actrice qui a joué Edie Britt, une agente immobilière divorcée dans « Desperate Housewives » a porté plainte lundi contre le créateur et producteur de la série pour assaut et licenciement abusif.

Dans la poursuite déposée à la cours supérieur de Los Angeles, Sheridan fait valoir que le producteur Marc Cherry l’a frappée au visage sur le plateau de tournage de Wisteria Lane en septembre 2008.
Sheridan avait posé une question à Cherry concernant une ligne dans le script et‘ il la prit à parti avec force la frappant avec sa main au visage et la tête’ selon la poursuite. Après avoir pris d’assaut sa remorque, il est revenu à ‘demander pardon’.

Quand elle a signalé l’incident à l’ABC, Cherry a riposté en tuant son personnage Edie Britt dans la série, selon les revendications de Sheridan. Le procès, qui met également en cause le nom de ABC, accuse Cherry de créer un environnement de travail hostile sur le plateau et de se comporter de manière agressive et abusive envers les acteurs et les scénaristes.

Nicollette Sheridan

Lorsque Teri Hatcher, qui joue Susan Meyer dans la série a parlé aux dirigeants d’ABC sur le comportement de Cherry, Cherry a dit à Sheridan, ‘J’espère que Teri Hatcher se ferra frapper par une voiture et qu’elle en meurt’.

Sheridan a fait valoir que même si son personnage était l’un des personnages principaux de l’émission et qu’il prenait de plus de temps d’antenne cette saison. Edit Britt n’a jamais figuré dans le générique d’ouverture de l’émission.

Cherry et ABC ont exercé des représailles contre elle en tuant son personnage dans un accident de voiture, selon le document déposé au tribunal.‘ Il est extrêmement rare pour un personnage populaire d’être tué ou sorti d’un scénario de série télévisé à moins que l’acteur demande à être libéré de son contrat’ et c’est la façon que l’avocat de Sheridan le voit.

La poursuite vise $20 millions de dollars en dommages-intérêts.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!