Accueil » Nouvelles » À la Une » Rammstein live au festival d’été de Québec, un avant gout de leur spectacle.

Rammstein live au festival d’été de Québec, un avant gout de leur spectacle.

Peut-on espérer voir Rammstein à la télévision québécoise, lors de leur prestation au festival d’été de Québec le 18 juillet prochain??

AJOUT: Le concert est à guiche fermé, vous pouvez acheter un billet pour voir Rammstein live sur les plaines sur Ebay

.
La télévision québécoise manque souvent de belles opportunités de renouveler leur clientèle où tout simplement faire plaisir aux téléspectateurs en leur donnant du contenu de qualité et plus audacieux. Savez-vous que c’est le seul et unique concert de Rammstein en Amérique pour la tournée « Liebe ist für alle da »! il ya des gens de partout au Canada et aux États-Unis qui seront à Québec pour venir voir le concert de Rammstein! C’est aussi la première fois que le groupe transporte sa scène européenne complète en Amérique, et ce, avec tous ses effets pyrotechniques!

Rammstein a joué cette semaine au Rock Werchter. La chanson « Sonne » a été diffusée sur la chaîne belge Canvas. Vous pouvez être certain de ne jamais voir ce type de scène dans un talk-show Québécois, ces gens préfèrent vous assommer à grands coups de Garou et de Éric Lapointe et vous faire à croire que c’est du grand rock …. pathétique.


Rammstein – Rock Am Ring 2010

Ce concert fut filmé en direct du Rock Am Ring 2010, un festival qui a accueilli des formations telles que Muse, Kiss, HIM, Slayer Jay-Z et même Rage Against The Machine cette année. MTV Allemagne a diffusé une bonne partie des concerts du Rock Am Ring en direct.


Mutisme médiatique.

Pourquoi, il n’y a pas de station de télévision diffusant ces événements en direct au Québec? Il ya bien MusiquePlus qui sera surement au Heavy MTL avec quelques entrevues parsemées de prestation coupée ou de groupe jouant en arrière scène pendant l’entrevue. Mais, jamais de chanson complète et encore moins de concert.

Je trouve un peu bizarre de voir le silence des médias de masse face à la présence d’un des plus grands groupes de rock industriel au monde en terre québécoise. Il n’y a aucun Buzz, aucun média ou presque n’en parle, et ce, même si c’est un concert exclusif en Amérique, ce n’est pas rien!! Je regarde sur Google Actualité et zéro buzz sur le concert de Rammstein!! Pourtant des amateurs de rock de toute l’Amérique se déplacent à Québec pour voir ce groupe!

Cela me rappelle les nombreuses fois où des groupes rock connus de passage à Québec ont été tout simplement ignorés. Je me rappellerais toujours du passage de Nightwish à Québec, il ya quelques années. Aucun média n’avait souligné la venue du groupe. Pire, TQS était sur le terrain d’ExpoCité ce jour-là pour une activité quelconque et ne s’est jamais aperçue qu’il y avait des milliers de metaleux qui se dirigeaient vers le pavillon d’ExpoCité. À la place ils ont parlé d’un groupe de « cover » des années 80 qui jouait au paddock de l’hippodrome de Québec. Pendant que TQS perdait son temps à barboter dans sa pisse en ventant les mérites d’un groupe comme les Karma Kameleon qui attire tout au plus quelques 100es de personne. Nightwish attirait 5000 personnes dans le mutisme médiatique le plus total.

La névrose linguistique garde la masse dans l’ignorance culturelle.

La fixation quasis maladive sur la langue française qu’ont certain grand penseur médiatique de ce monde fait que certain québécois unilingue francophone sont gardé dans un genre de bulle d’ignorance culturelle, un monde parallèle ou tous les grands buzz mondiaux passe dans le beurre.

Un bel exemple est cette entrevue de Jocelyne Cazin avec Dominique Goulet, responsable de la programmation du Festival d’été de QC: Le français et le Festival d’été de Québec. Cazin aveuglé par sa fixation sur les artistes québécois francophones, et ce, dans tout sa splendeur démagogique crasse, essaie de mettre sur le dos de Goulet les problèmes de la langue française au Québec. Somona Amisano en a fait un excellent billet sur son blogue Gossip Bird.

Jocelyne Cazin fait son entrevue avec des ouillères et ne pense pas à l’effort que le festival d’été de Québec a fait pour amener tous ces gros noms au Québec. Elle ne voit pas le rayonnement extérieur que la ville de Québec recevra avec la venue de Rammstein. La dernière venue du groupe au Canada date de 1999, ils avaient joué le 6 juin 1999 au Metropolis à Montréal. C’était à l’époque de l’album « Sehnsucht », celui qui avait fait exploser le groupe en Amérique avec les simples Du hast et Engel. Rammstein chante en allemand et a du succès dans sa langue maternel à travers le monde par son originalité et son audace. Vous pouvez reconnaitre le son de Rammstein aux premières notes et à la voix de Till Lindemann. Même que les gens qui ne connaissent pas trop le groupe en Amérique associent ce qui est chanté en allemand à Rammstein. Mais le fait est que Rammstein est l’instigateur d’un style musical qui a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années qui a donné naissances à des groupes comme Megaherz, Eisbrecher et a même fait renaître un groupe tel que Oomph! Le groupe ne se plain pas de ne pouvoir travailler dans sa langue natale outre frontière, au contraire il a foncé tête première et c’est le monde qui a du se mettre aux diapasons des Allemands.

Le syndrome du né pour petit pain québécois.
Il n’y a rien qui me tape plus sur les nerfs qu’un artiste ou un journaliste qui braille sur le fait que les Québécois n’écoutent pas assez de musique francophone. Si plusieurs Québécois n’écoutent pas de musique québécoise francophone (moi le premier) c’est qu’ils ne se sentent pas interpellés par le son et l’enrobage du produit francophone.

Les artistes québécois francophones se ressemblent tous, ce sont en grande majorité des compositeurs, interprète mal rasé avec une guitare acoustique avec des paroles déprimante au possible. Sinon c’est de la grosse pop insipide tellement copier sur les Américains que ça en est ridicule, mais encore une fois plus aseptisé et plus fade que celle de nos voisins. si ont veut de la musique francophone qui rock un peut (Il y a bien quelques petits groupes punk rock qui pouces comme des champignons), nous devons écouter des formations françaises comme Markize, Kells ou Eths. Si je veux de la musique danse francophone qui groove je dois écouter Discobitch, Helmut Fritz ou Kate Ryan qui sont tous des artistes français et non québécois.

C’est aux artistes québécois francophones de se démarquer et de prouver qu’ils sont les meilleurs et faire que nous voulons les écouter et les voir en spectacle et non se les faire imposer comme Mme. Casin semble le vouloir.

Pour en savoir plus sur Rammstein : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rammstein

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!