Accueil » Nouvelles » À la Une » $h*! My Dad Says: le verdict

$h*! My Dad Says: le verdict

Après visionnement du pilote de la nouvelle sitcom $h*! My Days Says, les avis des critiques étaient plutôt mitigés.

Si certains appréciaient la grande place donnée aux célèbres « tweets » (la série est inspirée du compte Twitter @shitmydadsays), d’autres dénotaient la mauvaise utilisation de ceux-ci ainsi que la performance inégale de William Shatner, Montréalais connu pour son rôle de James T. Kirk dans la série culte Star Trek.

La diffusion du pilote a été effectuée hier à 20h30 (Heure de l’Est) sur la chaîne américaine CBS. La chaîne ayant mis tout le paquet pour faire la promotion de la première de la série, celle-ci était vraisemblablement une des nouveautés à ne pas manquer cette année. La case horaire a été également choisie de façon stratégique, puisque le début de la 4è saison de sitcom à succès The Big Bang Theory servait de locomotive pour attirer un plus grand nombre de téléspectateurs intéressés.

Je suis de ceux qui étaient plutôt sceptiques vis-à-vis de cette nouvelle série, malgré que je sois moi-même abonnée au compte Twitter qui l’a inspirée. En effet, les extraits qui nous ont été servis dans les dernières semaines étaient très représentatifs de l’ensemble du pilote, et vendaient beaucoup, voire même la grande majorité du punch. Ces coups d’oeil nous ont aussi laissé entrevoir la faiblesse du scénario, des personnages et de la mise en scène: tout repose sur Ed, le personnage du père ex-médecin et vétéran dans la marine et le scénario ainsi que les personnages secondaires sont laissés en plan. Seules les répliques « punchées » sélectionnées partiellement des tweets originaux sont la capacité d’accrocher le téléspectateur, et de façon moindre, puisque l’interprétation de Shatner n’est pas tout à fait au point. Celle de Sadowski dans le rôle de Henry le fils sans le sou d’Ed n’est pas plus convaincante, son personnage servant à relancer le père à chaque réplique.

En général, la série est plutôt légère malgré les répliques sanglantes du personnage principal très caricaturé. Le pilote sert de mise en contexte nous introduisant à la situation des personnages, ce qu’il a très bien accompli. La série incorpore des éléments dramatiques qui seront exploités dans le but de faire évoluer la relation père-fils tout au long de la série, sans néanmoins laisser de côté l’inspiration originale. Il serait surprenant, toutefois, qu’elle soit renouvelée pour une seconde saison à moins de remporter un succès monstre du point de vue des côtes d’écoute et de remporter des prix aux divers galas, ce qui est plutôt improbable. Bref, je la recommande aux fans du compte Twitter intéressés à voir comment l’adaptation des tweets a été réalisée, et à ceux qui apprécient les sitcoms légères qui mettent l’accent sur le dialogue.

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.