Accueil » Nouvelles » À la Une » Radio-Canada : Les docteurs, la télévision québécoise est-elle malade?

Radio-Canada : Les docteurs, la télévision québécoise est-elle malade?

Radio-Canada nous réserve une nouvelle émission qui mettra en vedette quatre médecins qui interagiront avec les questions du public.

Quatre docteurs seront à la barre de cette nouvelle émission qui commence le 11 octobre prochain. Le but : être à l’écoute des questions du public et prendre le temps d’y répondre. Chose qui n’est pas toujours possible lorsqu’on travaille dans les urgences ou dans des cliniques complètement surchargées!

L’émission Les docteurs met en vedette les Drs Alain Vadeboncoeur, Chantal Guimont, Jacques Toueg et Gaëlle Vekemans.

Un symptôme inhérent à la culture télévisuelle québécoise.

Comme toujours pour tout ce qui touche à l’industrie télévisuelle québécoise, c’est assez laborieux de trouver de l’information. C’est un milieu très fermé et surtout qui ne donne aucune chance aux blogueurs/sites indépendants.

Il n’y a pas vraiment de photos ou de bannières de disponibles. Aucun vidéo à intégré et ils font leur publicité à l’interne. Les gens derrière la machine que ce soit , TVA, SRC ou autres savent que vous êtes captif de leurs conglomérats médiatiques par votre unilinguisme francophone. Dès lors, ils n’ont pas besoin de forcer afin de promouvoir leurs émissions et savent très bien que la population québécoise sera au rendez-vous sans le moindre effort.. Seulement diffuser quelques publicités à l’intérieur de leur propre réseau médiatique et le tour est joué. Pour l’instant, la seule promotion disponible est cette entrevue vidéo perdue sur le blogue de Simon Durivage et NON disponible en intégration. Entrevue Les Docteurs.

L’adresse officielle de l’émission: http://www.radio-canada.ca/emissions/les_docteurs/2010-2011/. Comme vous avez remarqué, le site n’est pas en ligne et zéro information de disponible, et ce, même si l’émission débute dans quelques semaines!

La différence entre la culture québécoise francophone et la culture de marketing anglo-saxonne.
La grande différence entre la télévision québécoise et américaine/Canadienne est la mise en marché. L’information sur les séries américaines ou canadiennes est souvent facilement disponible, et ce, jusqu’aux moindres détails techniques du développement de leurs émissions. Des « previews » sont mis sur YouTube, des tonnes de sites et de blogue diffusent l’information, ce qui a pour effet de créer un engouement pour ces émissions. Le journal de production est souvent en ligne, il ya des entrevues avec les acteurs et personnels de production et une panoplie d’affiche, bannière et bande-annonce sont diffusé au fur et à mesure que la production de l’émission avance. Que dire de la série HBO Game of Thrones qui est diffusé l’an prochain seulement et donc je parle depuis près de deux ans!!

Un autre bel exemple sont les séries The Walking Dead du coté américain et Lost Girl du coté canadien. Ça fait plus d’un an que je couvre la série The Walking Dead et la Première n’a même pas encore été diffusée! (31 octobre 2010). AMC et toute l’équipe derrière la série ont su créer un engouement international, le monde entier a hâte de voir cette série qui suit un groupe de survivants dans un monde dévasté par une apocalypse zombie. C’est la même chose pour la nouvelle série surnaturelle canadienne Lost Girl, je couvre cette série depuis mai 2010 et la diffusion a commencé seulement le 12 septembre 2010. Au Québec, essayé de trouver des infos sur Les Docteurs, la saison 2 de Mirador ou Trauma. Tout ce que nous savons sur la deuxième saison de la série à Fabienne Larouche, Trauma c’est qu’elle sera diffusée à l’hiver 2011. C’est tout rien d’autre..

Le dilemme: Diffusion à tout prix vs la protection des droits d’auteurs.

La protection des droits d’auteur et la bureaucratisation extrême de l’industrie télévisuelle québécoise ont souvent raison du succès que pourrait obtenir une série. Les diffuseurs/créateurs et organisme de protections devraient être plus ouverts à la diffusion d’œuvre sur des sites de vidéo streaming spécialisé tel que YouTube ou encore DailyMotion. Les bandes-annonces de série québécoises devraient être disponible pour les webmestres/blogueur afin d’être intégrable dans les différents sites web et blogues. Comment voulez-vous que les blogueurs créent un « buzz » s’il n’y a aucune contenue ou primeur à diffuser??

J’ai fait une recherche pour « Radio-Canada – Les docteurs » et seulement 2-3 liens pertinents sont sortis sur Google. Une entrevue par une animatrice de Radio-Canada pour une série qui sera diffusée à Radio-Canada sur le site de Radio-Canada. Ce n’est même pas drôle, je ne trouve même pas de photo pour placer dans mon carrousel à image sur ma page principale!!

Que voulez-vous c’est ce qui arrive quand une industrie au complet est dirigée par des fonctionnaires qui veulent arriver dans leur budget tout en étant à la merci de différent organisme qui représentent plein de monde et non par des passionnés et des gens qui « trippent » sur ce qu’ils font!!

Dernièrement, je soupais avec un de mes amis producteurs exécutifs travaillant sur une série québécoise. Il ma expliqué « Tu sais Jeff, quand tu tournes une série c’est généralement l’été et le problème est que nous sommes géré par des bureaucrates et des fonctionnaires. La majorité de ces gens sont en congé l’été, donc si tu appel les stations de télé ou les organismes avec qui tu dois faire affaire, la moitié est en congé et l’autre moitié fonctionne aux ralenties, et ce, en plein milieu de la saison de tournage ». Ça veut tout dire..

Les docteurs, une autre copie d’émission anglophone? http://www.thedoctorstv.com/

Vive le Québec libre de sa bureaucratie surchargée et de son État omniscient, omnipotent et omniprésent.
La liberté commence en se libérant des chaines de l’État providence.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!