Accueil » Nouvelles » À la Une » Jean-Baptiste Delafon, le scénariste de Maison Close répond à vos questions

Jean-Baptiste Delafon, le scénariste de Maison Close répond à vos questions

Maison Close est une série française produite par la chaine de télévision par câble Française Canal+, la série est inédite au Québec.


La première saison a fait un tabac en France. En fait, cette série produite par Mabrouk El Mechri a eu des cotes d’écoute records pour une série originale à Canal+.Maison Close au eu une cote de 24,6 % chez les abonnés et 1.477 millions d’abonnés pour le premier épisode de la série. Maison Close s’est hissée en tête des créations originales les plus regardées à Canal+ et s’est placée ainsi devant la série Braquo. Avec son record d’audience historique à Canal+. Maison Close a reçu une commande pour une deuxième saison de la part de la chaine de télévision.

Maison Close
À la fin de l’année 1871, dans un bordel de luxe parisien, le Paradis, trois femmes tentent d’échapper à la servitude imposée par les hommes. La très jeune Rose débarque à Paris à la recherche de sa mère, ancienne prostituée ; elle est piégée par un rabatteur et enrôlée de force au Paradis. Véra a 35 ans ; elle sait que la fin de sa carrière de prostituée est proche et elle mise tout sur le baron du Plessis, son principal client et le seul en mesure de racheter sa dette. Hortense est la patronne du Paradis ; elle doit tenir ses filles et résister aux pressions d’un voyou des faubourgs qui lui réclame de l’argent.
httpvh://www.youtube.com/watch?v=_BrdnJQekKo

La semaine dernière Jean-Baptiste Delafon, le scénariste de MAISON CLOSE, a répondu à toutes les questions des internautes sur la page Facebook de la série. Les voici retranscrites ici !

Rendez-vous sur la page Facebook pour continuer à poser vos questions !

Jean-Baptiste Delafon : Bonjour, Je suis le scénariste principal de la série (sans en être le créateur). Merci beaucoup à tous de votre intérêt pour la série. Je vais essayer de répondre à quelque unes de vos questions.
Tout d’abord, je vous confirme qu’une saison… #2 est bien en écriture (et pas d’inquiétude : il y a vraiment de quoi faire pour nourrir celle-ci !).

Anaïk : Lors des flashbacks, Hortense se trouve près de la mère de Rose lorsque cette dernière est décédée. Or, c’est Gaillac qui se trouve derrière le trafic d’enfants. J’aurais donc voulu savoir si Hortense est aussi présente lors de l’assassinat où si elle est arrivée après. Si il y a une saison 2, aurons nous plus d’information concernant la jeunesse d’Hortense?

Jean-Baptiste Delafon : En effet, Hortense n’est arrivée qu’après l’assassinat de Floriane par son frère, qui lui a caché la vraie raison du meurtre (liée au trafic d’enfants). Concernant l’enfance d’Hortense, je pense aussi qu’il serait intéressant d’en apprendre davantage, dans la saison suivante.

Kristy : Pourquoi les relations entre les filles de la maison n’ont pas été plus exploitées ?
Au final, nous peinons à nous attacher à l’une ou plusieurs d’entre elles car nous les connaissons très peu. Le rapprochement soudain entre Vera et Rose parait ainsi difficile à croire.

Jean-Baptiste Delafon : Je regrette bien sûr que vous ne vous soyez pas attachée aux personnages. La première partie de saison était très dense (le baron, Lupin, la descente aux enfers de Rose, etc.) et laissait assez peu de place pour des scènes de groupe, entre filles, scènes grâce auxquelles on apprend à mieux connaître chacune. J’ai essayé de les caractériser davantage à partir de l’épisode #5. Après, ce n’est pas à moi de dire si le résultat est probant ou pas…

Cynthia : Quelle est la nature de la relation entre Gaillac et Hortense? On les a vus très proches lors de l’épisode 5… Que lui a t-il fait avant pour quelle réagisse comme cela avec lui? Je ne pense pas que la seule mort de la mère de Rose ait provoqué cela, surtout qu’elle ne connaissait pas encore le trafic à ce moment là. Me trompe-je?

Jean-Baptiste Delafon : La principale raison de la haine d’Hortense à l’égard de son frère est bien qu’il a tué Floriane, dont elle était très amoureuse alors. Le meurtre d’un être aimé est je pense en soi une raison suffisante de haine. Après, sachant qu’Hortense s’est prostituée pendant des années, alors que son frère menait son ascension sociale, on peut imaginer que leurs relations (dépendance/admiration/fascination/honte…) ont toujours été très compliquées et ambiguës.

Cécile : Bravo pour la qualité de cette première saison. Tout au long de la saison, on ne parvient pas vraiment à savoir ce qui se joue entre les personnages et surtout leurs sentiments. Par exemple, Vera aime-t-elle réellement Hortense ou joue-t-elle un jeu ?

Jean-Baptiste Delafon : Au ton de votre question, j’en déduis que l’ambivalence des sentiments en jeu dans la série, à de nombreux niveaux, ne vous a pas dérangé, tant mieux… Je pense qu’à partir du #6, Véra ne joue plus un jeu avec Hortense. Elle éprouve des sentiments pour elle, pas le grand amour (elle préfère les hommes et, de toute manière, se méfie des « grands sentiments »), mais l’évolution d’Hortense à son égard, sa lucidité nouvelle, sa détresse, sa fragilité enfin assumée, tout cela la touche. Elle aspire à une vie « tranquille » et est lassée de sans cesse devoir se battre. Hortense lui propose un petit havre de calme et de sécurité. Cela lui suffit. D’autant qu’elles ne couchent plus ensemble… Concrètement, le basculement (fin du #5) s’opère quand Véra décide de trahir son commanditaire (Gaillac) pour protéger Hortense, manipulée et aveuglée. Véra est un quelqun qui a un sens profond de la solidarité féminine et le comportement cynique et macho de Gaillac finit par la décider à changer de bord…

Cédric : Salut, moi j’aurais voulu savoir comment s’est faite la rédaction ? À 6 ou 8 façon « Plus Belle la Vie » ? Ou totalement tout seul ?
Vous imposez vous des limites ? Aller jusqu’à la pédophilie, fallait oser, même si c’est téléphoné. Avez-vous choisi ce « happy end » ? Ou CANAL+l vous l’a imposé ? Dans les deux cas, pourquoi ?

Jean-Baptiste Delafon : Le développement de la série s’est fait en trois temps. Deux équipes m’ont précédé. J’ai repris le travail alors qu’il existait des versions dialoguées des deux premiers…s épisodes, ainsi qu’une proposition d’intrigue pour l’ensemble de la saison. A partir de là, tout en discutant des enjeux de chaque épisodes avec Eric Benzekri, j’ai écrit seul. La pédophilie n’était pas un sujet imposé. Vu l’importance de l’enjeu autour de la mort de Floriane, il me semblait nécessaire que le mobile de meurtre soit une vraie révélation et soit donc en lui-même terrible. Il fallait aussi trouver une manière de « monter » encore le personnage de Gaillac, d’entretenir au mieux l’effroi qu’il provoque. Et le voir convaincre une mère de « louer » sa fille me semblait une manière forte de faire cela… Le happy end non plus n’était pas imposé. Mais, dans le scénario original (avant tournage), la menace Lupin était beaucoup plus forte sur la fin (on voyait les hommes de Lupin suivre les filles jusque dans la forêt). C’est d’abord l’idée d’un « coup d’Etat » à l’intérieur de la maison, menée par la dernière arrivée, avec la promesse de devoir ensuite traiter d’un bordel quasi autogérée, qui m’intéressait…

Mathieu : Est ce que la série était un prétexte pour lancer un débat sur la réouverture des maisons closes en France ?

Jean-Baptiste Delafon : Non aucun lien entre la série et la députée Chantal Brunel qui a relancé le débat (par ailleurs récurrent)…

Mélanie : Je viens de voir l’épisode 7… Oui il y a toujours des questions sans réponse …on pas toujours tout! Expliquez-moi pourquoi Hortense parle soi disant de Rose quand elle est derrière la porte pour écouter?

Jean-Baptiste Delafon : Faites-vous référence à la scène où Hortense se demande si la petite fille abusée par son frère et Gaudissart était Rose ? Hortense voyant son frère se vanter d’avoir maltraité une petite fille qui n’en a gardé soi-disant aucune séquelle, il me semble logique qu’elle se demande si cette personne n’est pas Rose…

Thomas : Série originale et réussie et je ne suis pas sûr si une 2ème saison est une bonne idée ça pourrait casser le mythe 😉 Mais c vrai que je n’ai pas tout compris à propos de la mort de la mère de Rose ? C’est Gaillac qui l’a tué ?

Jean-Baptiste Delafon : Floriane a fait croire à Gaillac qu’elle allait lui livrer sa fille contre de l’argent. Mais, se croyant protégée par Hortense, elle a empoché l’argent et n’a pas livré Rose. Ce qui a rendu fou Gaillac qui l’a frappée pour obtenir ce qu’il voulait, jusqu’à la tuer…

Olivier : Pourquoi un tel revirement dans la relation entre Hortense et Vera ? Vera envoie balader Hortense lorsqu’elle obtient sa liberté, puis se rapproche d’elle pour l’espionner. Alors pourquoi en vient-elle à l’aimer à la fin? Est-ce toujours par intérêt ? En tout cas très belle série. Merci pour le spectacle…

Jean-Baptiste Delafon : Dans ce monde d’illusions et de spectacle, monde qu’elle aime parce qu’elle y règne, mais qui l’opprime en même temps, l’amour absolu d’Hortense est pour Véra source de vérité. Surtout qu’elle a inversé le rapport de force, redéfinissant leur relation comme bon lui semble (une amitié amoureuse mais platonique)…

Alexandra : Bonjour monsieur le scénariste, je me pose une question: Gaillac a t-il violé étant plus jeune, sa sœur Hortense? Dans les premiers épisodes, on voit qu’Hortense ne l’aime pas mais a peur de lui, et dans le 5e ou 6e épisode, on voit qu’il lui demande pardon et de tout oublier, mais pourrait-on en savoir plus?

Jean-Baptiste Delafon : Encore une fois, pour moi le meurtre de Floriane par Gaillac suffit à justifier la haine d’Hortense à son égard, ainsi que son besoin d’être pardonné. Pour moi, Gaillac n’a pas violé Hortense. Mais j’imagine qu’il a, à un moment, vécu du fait qu’elle se prostituait. La mise en scène a beaucoup dramatisé leur relation, lui donnant une tonalité incestueuse. Mais ce n’était pas véritablement dans le scénario. Du coup, cela renforce un côté trouble et mystérieux – ce qui peut plaire ou gêner…

Laureen : Je suis une grande admiratrice du travaille que l’équipe a effectué, je suis en 1ere en option cinéma et cette série m’apporte beaucoup, que ce soit au niveau des plans ou au niveau du scénario. Merci à vous tous.
J’ai été passionné par les dialogues parfois plutôt implicites. Je me pose une question : pourrait-on savoir pourquoi Camelia va voir Angèle? Qui lui a dit de le faire? Pourquoi l’avoir fait revenir pour ce dernier épisode?

Jean-Baptiste Delafon : Merci pour vos mots gentils. Camélia revient parce qu’elle a besoin d’argent (pour sa drogue) et que le Paradis, maison de luxe, paye plutôt mieux qu’ailleurs. Mais Valentine décide de l’utiliser pour manipuler Angèle : lui faire croire que Brise-Caboche et elle sont ensemble, de manière à la dissuader de garder le bébé. Mais Angèle devine la manœuvre (pensant néanmoins à tort que l’instigatrice en est Hortense), qui échoue donc.
httpvh://www.youtube.com/watch?v=awUqlAgfB5w

Source: CANAL+

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!