Accueil » Nouvelles » À la Une » L’UNICEF ramasse 1.5 million à Stöð 2

L’UNICEF ramasse 1.5 million à Stöð 2

Pour la quatrième année consécutive, les artistes islandais ont mis leur talent à disposition de l’UNICEF (isl.: Barnahjálp Sameinuðu þjóðanna) pour le Dagur rauða nefsins, le fameux « Red Nose Day » importé du Royaume-Uni. Le téléthon de 4 heures sur la deuxième chaîne a permis d’amasser 173 millions de couronnes islandaises (1.5M$), une somme que l’on peut juger importante étant donné qu’il n’y a que 307000 Islandais et que de nombreuses familles se remettent de la crise économique. De plus, environ 2000 personnes se sont ajoutées aux 14000 « Heimsforeldrar », ces « parents du monde » qui parrainent des enfants aidés par l’UNICEF.

La soirée, diffusée exceptionnellement en clair, était une bonne occasion de découvrir le star system islandais. Jón Gnarr, maire de Reykjavik, étant sans doute le participant le plus connu en dehors de l’île mais il ne faisait que répondre au téléphone. Il était accompagné de Þorsteinn Guðmundsson, Guðlaug Elísabet Ólafsdóttir, Þorsteinn Bachmann, Edda Björgvinsdóttir, Auðunn Blöndal, Helga Arnarsdóttir, Friðrika Hjördís Geirsdóttir, Freyr Eyjólfsson, Ari Eldjárn, Halldóra Geirharðsdóttir, Helga Braga Jónsdóttir, Hugleikur Dagsson, Ilmur Kristjánsdóttir, Katla Margrét Þorgeirsdóttir, Jóhannes Haukur, Memfismafían, Ný Dönsk, Pétur Jóhann, Sigtið, Sirkus Íslands, Spaugstofan, Steindi jr., Uppistöðufélagið, Bergþór Pálsson, Láru Ómars, Egil Gillzenegger, Retro Stefson, et encore d’autres que je ne connais pas!

En plus de nombreux numéros de leurs comédiens et chanteurs préférés, les Islandais ont pu observer le travail de l’UNICEF dans de nombreux pays en développement, notamment des endroits où des travailleurs humanitaires islandais sont présents.

Juste avant, comme à tous les vendredis, Auddi et Sveppi ont présenté leur émission humoristique qui rappelle un peu le travail de Marc Labrèche et de Jean-René Dufort. On verra lundi si la police du bon goût accepte leurs jokes plates faites à des noirs au centre d’achat par exemple!

Et comme je vous aime, pourquoi pas vous permettre de mettre un visage sur tous ces noms imprononçables…

Jón Gnarr et Pétur Jóhann à Auddi et Sveppi (Auðunn Blöndal et Sverrir Þór Sverrisson)

Steindi Jr et Gillzenegger dans une scène de Steindinn Okkar

Retro Stefson en spectacle à Toronto le 16 novembre

Sirkus Íslands

Articles connexes

derteilzeitberliner

Né au Saguenay il y a bientôt 27 ans, j’ai toujours eu la “tête ailleurs”. À 5 ans, j’avais déjà les deux yeux sur le globe terrestre. À l’époque, parce que j’aimais ça, je passais beaucoup de temps chez mes grands-parents maternels et c’est avec mon grand-père que j’ai commencé à lire les journaux et regarder les bulletins de nouvelles.