Accueil » Nouvelles » À la Une » Robbie Williams attire 3 millions chez Skavlan

Robbie Williams attire 3 millions chez Skavlan

En télévision, il y a des valeurs sûres qui rapportent. Pour la première fois, le talk-show de Fredrik Skavlan a eu des cotes d’écoute dépassant les 3 millions de personnes pour son édition du 26 novembre. 1.9 millions de Suédois et 1.1 millions de Norvégiens ont assisté au retour de Robbie Williams et de son boyband Take That.


Les autres invités de l’une des émissions les plus populaires de Scandinavie: Nando Parrado, un des 16 survivants d’un écrasement d’avion dans les Andes en 1974 (joué par Ethan Hawke dans « Les Survivants »), les cinéastes suédois Lasse Åberg et Jon Skolmen, de même que la biologiste Barbara Ehrenreich.

Un telle brochette d’invités n’est pas rare chez Skavlan, diffusé tous les vendredis à 21:00 sur la suédoise SVT1 et à 21:25 sur la norvégienne NRK1, qui constitue un incontournable pour toute personnalité en visite à Oslo ou à Stockholm.

Skavlan serait difficilement imaginable au Québec. Fredrik Skavlan produit son émission dans les studios de Sveriges Television et, ne parlant pas suédois, s’exprime en norvégien ou en anglais avec des sous-titres. Les deux langues scandinaves étant très proches, ses invités suédois lui parlent dans la langue d’Ikea – bien qu’il soit possible que l’un et l’autre ne se comprennent pas tout à fait!

De 1998 à 2007, c’est à Oslo que la première version du talk-show, appellée Først & sist, était produite. Malgré la petitesse du marché norvégien, c’était le talk-show le plus regardé de toute la Scandinavie. SVT ayant découvert Fredrik Skavlan sur le tard, en 2005, elle prend sa revanche en le convaincant de retourner animer le même genre d’émission depuis Stockholm en janvier 2009.

Tant en Norvège qu’en Suède, Skavlan attire les téléspectateurs en nombre rarement égalé dans ces deux marchés, où il est rare qu’une émission dépasse le million (la Norvège compte 4.8M d’habitants, la Suède 9.3M). Sa diffusion originale est le vendredi, la plus grosse soirée télé dans le nord de l’Europe.

En Norvège, où il est encore plus connu, Fredrik Skavlan est une institution du vendredi et sa case horaire n’a jamais bougé depuis que je m’intéresse à la programmation de la NRK, bientôt 10 ans. En fait, les vendredis soir de NRK1 s’appellent communément « gullrekke » (lignée d’or) en raison de la popularité des émissions: à 19:35 Norge Rundt, le magazine des régions norvégiennes, à 20:00 Beat for Beat, une sorte de « Fureur » norvégienne, à 20:55, Nytt på Nytt, version norvégienne de « This Hour Has 22 Minutes » ou « Have I Got News For You » et émission la plus regardée de la semaine, qui sert de lead à Skavlan. Traditionnellement, Skavlan est suivi d’une série policière présentée sous la bannière « Fredagskrim » en deux parties séparées par le bulletin de fin de soirée Kveldsnytt.

Frederik Skavlan a vu son travail récompensé à quelques reprises dans les deux pays, et il est fort probablement le seul à avoir reçu à la fois des prix Gullruten (Norvège) et Kristallen (Suède).

Articles connexes

derteilzeitberliner

Né au Saguenay il y a bientôt 27 ans, j’ai toujours eu la “tête ailleurs”. À 5 ans, j’avais déjà les deux yeux sur le globe terrestre. À l’époque, parce que j’aimais ça, je passais beaucoup de temps chez mes grands-parents maternels et c’est avec mon grand-père que j’ai commencé à lire les journaux et regarder les bulletins de nouvelles.