Accueil » Nouvelles » À la Une » Théâtre extrême – l’univers de la lutte indépendante au Québec

Théâtre extrême – l’univers de la lutte indépendante au Québec

Malgré la présence de 400 lutteurs québécois et 3 000 combats réalisés annuellement, la lutte locale est boudée par les médias et le grand public depuis une vingtaine d’années.

À compter du dimanche 5 décembre à 21 h, Canal D propose Théâtre extrême, une série documentaire en trois épisodes qui fait un portrait de cette sous-culture méconnue à travers des entrevues avec des lutteurs passionnés, des experts au franc-parler et des amateurs fanatiques.

Depuis la glorieuse époque des débuts jusqu’à nos jours, la lutte a beaucoup changé. Désormais, c’est dans les centres communautaires ou dans les sous-sols d’église que se vivent de véritables feuilletons pour hommes. Tous les acteurs, du promoteur jusqu’à l’obscur bénévole, s’impliquent pour livrer un spectacle de qualité. Une vingtaine de promotions organisent régulièrement des galas grâce au soutien des inconditionnels de la lutte et à la folie créatrice des lutteurs. Ceux-ci, qu’ils soient « méchants » ou « gentils », sont à la fois acteurs, artistes et athlètes. Passionnés, ils sont prêts à tout pour livrer un combat de qualité!

Théâtre extrême a rencontré, entre autres, les lutteurs Franky the Mobster (Marc-André Bélanger), Lufisto (Geveniève Goulet), Sexxxy Eddy (Eddy Dorozowsky) et le Chakal (David St-Martin) qui témoignent des difficultés qu’ils doivent rencontrer : la douleur, les blessures, les entraînements, les longues heures de route. Tout ça pour quoi? Pour avoir la chance de jouer un personnage qu’ils ont façonné, souvent très loin de leur personnalité, et qui sert d’exutoire. Malgré les conditions difficiles, ces gladiateurs d’aujourd’hui attendent chaque combat avec impatience. « Une fois que tu es dans ce milieu-là, peu importe ce que ça coûte, peu importe ce que ça a pris pour te mener là, que t’es ancré dedans, que tu gagnes ta vie avec ça, c’est impensable, inimaginable et infaisable de décrocher! J’en suis certain! », résume Franky the Mobster.

Notez aussi la participation de Maurice Vachon, Paul Vachon, Édouard Carpentier, Fernand Ste-Marie, Sylvain Grenier, Mike Hart, Pierre Carl Ouellet, Marc Blondin, Édouard Dorozowsky, Jean-François Kelly, etc.

Dès le dimanche 5 décembre à 21 h à Canal D, découvrez une incursion dans le monde de la lutte semi-professionnelle québécoise avec la série documentaire Théâtre extrême, réalisée par Jean-Louis Côté et produite par Idéacom.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!