Jean-François Cloutier

Kayla Bourque: la justice canadienne libère une future Luka Rocco Magnotta

Decrease Font Size Increase Font Size Grosseur du texte Imprimer cette page        
  

Voici une autre nouvelle pour notre section Silence Média, qui vous informe sur les événements importants qui ne sont pas diffusés dans nos médias québécois. Donc, le cas de Kayla Bourque est une histoire qui n’est pas encore couverte au Québec, mais qui devrait faire la une, mais que voulez-vous, c’est loin… c’est en Colombie-Britannique.

Kayla Bourque

Donc voici le topo, une jeune femme canadienne emprisonnée pour torturer et tuer des animaux et qui fantasme de tuer des sans-abris vient de sortir de prison, selon ce que les autorités nous apprennent.

Kayla Bourque, une jeune femme de 23 ans qui faisait anciennement une maitrise en criminologie à la Simon Fraser University, habitera à Vancouver, en Colombie-Britannique, sous de sévères conditions, selon ce que la CBC a appris du ministère de la Justice, lundi.

Bourque a été trouvé coupable en novembre dernier d’avoir causer des souffrances et des blessures inutiles à des animaux et de les avoir tué illégalement. Elle était également en possession d’armes.

Kayla Bourque photo

Elle a reçu un mois de prison sur chaque chef d’accusation, mais elle avait déjà fait 6 mois quand sa sentence a été rendue, ce qui la rendait éligible à une libération!! En mars dernier, elle a dit à une autre étudiante qu’elle avait éviscérée et démembré des chats et qu’elle aimerait avoir une arme à feu pour tuer une personne sans-abris. Elle a aussi divulgué qu’elle aimerait tuer quelqu’un à l’école et qu’elle prenait des cours de science médico-légales parce qu’elle voudrait bien se « tirer » de quelque chose plus tard.

Sa camarade de classe a expliqué la situation à la sécurité du campus, menant à l’arrestation de Kayla Bourque et à la découverte de vidéos où elle tue son chien de famille et torturant le chat de famille. Les psychologues qui ont interviewé Bourque ont trouvé qu’elle montrait aucun ne remord envers ses crimes, selon la CBC. Un des psychologues a même dit qu’elle devra être sur surveillance pour le restant de sa vie. Le ministère a émis dans une publication « Bourque a une carrière criminelle en progression, elle a commis des gestes violents autant envers des humains que des animaux et elle est considérer à haut risque de récidiver »

Kayla Bourque aura 46 conditions à respecter pour rester libre. Elle restera sous haute surveillance des autorités. Son dossier sera revu dans 3 mois.

Source: http://www.upi.com/

Paulina Gretzky: photos et vidéos de Flare Magazine
The Walking Dead saison 3 épisode 9: extraits vidéos de The Suicide King

Dernière mise à jour par : le .

Mots-clés : , , , , , , ,

Catégories: À la Une, Affaires publiques, Canada, Dernière heure, Information, Silence Média, WTF

comments powered by Disqus

One Response to Kayla Bourque: la justice canadienne libère une future Luka Rocco Magnotta

  1. DariusDemesII 6 février 2013 at 08:19

    Intéressant.

    Qui est pire?

    -La psychopathe (ces gens sont irrécupérables) qui torture ces animaux? (qui ne méritent semble-il qu’une attention secondaire car ne faisant pas partie de notre espèce, alors même qu’ils sont parfaitement sensibles ==>cf la pauvre condamnation, l’industrie de la viande….).

    -Ou les autorités pénitentiaires qui libèrent en toute conscience une telle bombe à retardement?