Accueil » Rédacteurs » Annabelle » Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 3 février 2014

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 3 février 2014

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats:

  • Goofy, 35 ans, Maître de cérémonie
  • Catherine, 24 ans, Étudiante en enseignement
  • Patrick, 44 ans, Boucher
  • Stéphanie, 23 ans, Étudiante en communication
  • Daniel, 44 ans, Avocat

Ce lundi marque le début d’une nouvelle semaine avec une nouvelle cuvée de participants à Un souper presque parfait. Parmi ceux-ci, Goofy (c’est bien son nom), un jeune homme d’origine haïtienne, a eu le privilège de démarrer la course avec ses recettes bien à lui. En effet, on peut dire qu’elles sont bien à lui : Goofy a voulu ajouter sa couleur personnelle et épater ses invités avec son originalité. Les concurrents ont-il approuvé ses choix? Ce n’est pas certain : l’entrée du repas de l’hôte, un Turf & Surf ou un «surf & turf» repensé était accompagné… de sauce barbecue de McDonalds! Ce choix culinaire un peu surprenant ainsi que la présentation, une unique planche de surf en bois, a permis aux concurrents de vivre une expérience gastronomique hors du commun. Ce n’est pas tant pour son bon goût que pour son originalité : les bananes plantain et les saucisses ont été très appréciées, mais la sauce était trop piquante, selon certains. Finalement, il s’agissait d’une entrée inattendue, mais pas renversante. Était-ce vraiment un «surf & turf» s’il n’y avait pas de poisson ?

Goofy, concurrent à Un souper presque parfait

Goofy, concurrent à Un souper presque parfait

Pour son plat principal, Goofy a redoublé d’audace. Sa Lasagne Welldone nommée de sa propre personne a été servie dans un bol et contenait des crevettes et pétoncles. La question de la confection des pâtes et de la sauce maison a trotté dans la tête de plusieurs invités, mais la plupart d’entre eux ont bien aimé le plat malgré tout. Patrick a même dit qu’elle était meilleure que celle de sa mère! Pour conclure la soirée, l’hôte a préparé une poutine dessert avec une sauce caramel, des ananas et des guimauves. L’illusion était bien réussie, mais côté saveur, l’harmonie n’y était pas. Bref, les concurrents ont été surpris de l’originalité des plats, mais le peu de préparation maison a certainement nui au score de Goofy. C’est ainsi qu’ils lui ont accordé un honnête score de 24 (8+5+5+6) pour cette belle soirée à laquelle il manquait des éléments gastronomiques.

Mardi, c’est Catherine, une future enseignante de 24 ans qui a reçu ses invités. Malheureusement pour elle, la confection de son repas a rencontré quelques problèmes, mais est-ce que ses compétiteurs l’ont coincée à cet effet? Et bien, son entrée, un Ceviche de pétoncles géants aux agrumes était peut-être accompagné de croûtons brûlés et de préjugés par rapport aux fruits de mer crus, mais tout le monde a terminé son assiette. On peut dire que c’est un succès pour l’hôtesse. Qu’en est-il du plat principal?

Catherine, concurrente à Un souper presque parfait

Catherine, concurrente à Un souper presque parfait

Le plat de résistance, un Veau de Charlevoix, purée orangée et champignons, a impressionné malgré la cuisson ratée. Un problème récurrent à Un souper presque parfait… La qualité de la viande a été relevée, et ni la simplicité du plat, ni les embûches rencontrées par Catherine n’ont nui au bon goût de la recette. Un autre bon point pour cette soirée. Finalement, le dessert, une Crème brûlée chocolatée et crème glacée, a été apprécié en général, particulièrement en raison de la crème glacée au chocolat maison. Enfin, c’est une note de 29 (9+6+7+7) que s’est méritée Catherine pour une belle soirée et une bonne bouffe. Elle est la meneuse de la semaine à ce point-ci. Qui saura la déloger?

Mercredi, le très particulier Patrick, un boucher de 44 ans, a livré sa soirée à thématique… tout aussi particulière. Il a accueilli le groupe dans sa demeure décorée de manière lugubre, ce qui laissait sous entendre un souper suivant cette thématique… mais il n’en est rien! Patrick a choisi de servir en entrée une recette intitulée La Santa salada aux crevettes. Il s’agissait d’une salade dont les feuilles de laitue étaient disproportionnées, au grand malheur de nos invités, mélangées à des crevettes à l’ail. Ces dernières avaient un goût très prononcé, ce qui n’a pas plu à tout le monde. Il s’agit davantage d’un échec que d’un succès pour ce premier plat de Patrick.

Patrick, concurrent à Un souper presque parfait

Patrick, concurrent à Un souper presque parfait

L’hôte a récidivé avec le plat de résistance, un Spaghetti à la Slim, qui a rencontré exactement les mêmes problèmes que l’entrée. Les assiettes étaient beaucoup trop grosses, et la sauce était extrêmement épicée. Encore une fois, ce n’est ni un échec, ni une réussite… mais le dessert déterminera le sort du souper de Patrick. À cet égard, son Banana split anti diabète a été un véritable échec. Si l’hôte a reçu quelques points pour sa crème glacée maison, le taux de sucre très élevé et la mauvaise qualité des bananes (brunes!) a dégoûté certains. En somme, les concurrents ont été déçus des recettes de Patrick, mais l’ambiance a contribué à rendre la soirée plus qu’acceptable. C’est ainsi que le manque d’effort de la part de Patrick s’est reflété dans la note de 18 (5+4+4+5) qui lui a été accordée par les candidats. Catherine reste la femme à abattre pour le 2000$…

Jeudi, Stéphanie, une étudiante de 23 ans, a mis son souper en place. Elle avait beaucoup de pression de la part de Goofy : elle voulait faire découvrir les saveurs de son pays d’origine, l’Haïti, aux concurrents. Qu’ont pensé nos participants des recettes haïtiennes de Stéphanie? Tout d’abord, les Crevettes enrobées d’amour des Antilles servies en entrée ont enchanté tout le monde. Grâce au mélange de cari et de noix de coco, le goût des crevettes sortait de l’ordinaire. Une entrée bien appréciée, et des saveurs exquises.

Stéphanie, concurrente à Un souper presque parfait

Stéphanie, concurrente à Un souper presque parfait

Du côté du plat de résistance, un Tasso de bœuf et dinde façon créole, Goofy n’a pas pu s’empêcher de critiquer l’hôtesse pour son piment jamaïcain… et non pas haïtien! Un petit détail qui n’aurait pas été soulevé sans la présence de Goofy à table. Sinon, la tendresse du poulet, le riz et la belle présentation ont contribué à faire de ce plat un succès, bien qu’il n’ait causé de choc culturel pour personne. Pour conclure en beauté, Stéphanie a servi son dessert portant le nom de Fraîcheur sous les tropiques!. Ces bananes flambées accompagnées de crème glacée ont été appréciées sans l’ombre d’un doute, mais il semble que les concurrents se soient attendus à un plat plus dépaysant. Pour sa soirée haïtienne mais pas trop, Stéphanie a quand même reçu un joli score de 29 (7+8+7+7). Elle est à égalité avec Catherine à ce point-ci de la compétition, mais Daniel saura-t-il faire mieux que 29 points?

Vendredi, Daniel a mis le paquet pour impressionner ses invités. Il a la chance (ou la malchance!) de passer en dernier, et la compétition est forte chez Catherine et Stéphanie. Les attentes envers son menu étaient assez élevées, mais a-t-il réussi à conquérir le cœur des concurrents malgré cela? Et bien, son entrée, une Rillette roquette, oignons confits et pain frais, a surpassé les attentes des invités. Plusieurs ne connaissaient pas la rillette, mais ils ont été agréablement surpris. Daniel a misé sur l’originalité, et manifestement, cela a fonctionné.

Daniel, concurrent à Un souper presque parfait

Daniel, concurrent à Un souper presque parfait

Le plat principal de l’hôte, un Carré de porc sanguin et carnarli aux agarics, ou du porc rosé avec un risotto (carnarli) et des champignons (agarics), n’était pas mauvais, mais il n’a pas assuré la victoire à Daniel. La cuisson n’était pas tout à fait au point, et le dosage des portions était à revoir. Il n’a pas eu de chance avec son dessert, des Biscuits Graham sucrette surette dont le côté sûr n’a pas plu du tout aux concurrents. C’est sur cette note amère que Daniel a été récompensé par ses quatre invités, qui lui ont donné un résultat de 29 (7+7+9+6) pour sa belle soirée mais un dessert relativement raté. Trois concurrents ont reçu la note de 29 cette semaine : c’est une rare triple égalité pour Catherine, Stéphanie et Daniel, qui se sont séparé le prix de 2000$. Félicitations aux gagnants!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 sur V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com