Accueil » Rédacteurs » Annabelle » Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 17 mars 2014

Un souper presque parfait : résumé de la semaine du 17 mars 2014

Semaine spéciale à Rimouski! Que s’est-il passé à Un souper presque parfait cette semaine?

Candidats:

  • Jean-François, 29 ans, Enseignant en art dramatique
  • Karly, 23 ans, Enseignante
  • Sylvie, 50 ans, Conseillère en communication
  • Valérie, 28 ans, Enseignante en anglais
  • Nancy, 31 ans, Étudiante en géographie

Cette semaine, Un souper presque parfait se déplace à Rimouski, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Tous nos concurrents proviennent de cette belle région, et ils comptent bien vous la faire découvrir à travers leurs recettes! Le premier à se jeter à l’eau est Jean-François, un enseignant de 29 ans, et le seul homme à table cette semaine. Il se veut très critique envers ses compatriotes, qu’il espère à la hauteur de ses attentes. Tout d’abord, voyons voir si Jean-François est à la hauteur des attentes des quatre concurrentes! Avec son entrée, un Foie gras et poires, l’hôte a rencontré quelques problèmes de cuisson pour son foie gras, qui était un peu brûlé. En somme, le foie gras et les petits pains ont reçu un accueil mitigé. Ce n’était ni le plat du siècle, ni un cauchemar.

Jean-François, concurrent à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Jean-François, concurrent à Un souper presque parfait

Le plat principal, un Lapin et crème était controversé en raison de sa viande, du lapin! Le goût de cette petite bête a agréablement surpris les quatre demoiselles à table, qui n’avaient jamais goûté la chair de cet animal auparavant. Les carottes qui accompagnaient le lapin venaient du jardin de la mère de l’hôte et avaient un bon goût, elles aussi. Un plat à l’exécution simple, mais aux ingrédients de bonne qualité. Constat un peu moindre pour le dessert, un Chocolat et fraises, ou un étagé de fraises et de chocolat, comme le dit son nom. La majorité des participants ont aimé le plat, mais le gâteau des anges n’était pas fait maison! Un petit bémol pour Jean-François, dont la belle soirée n’a pas impressionné bien que tout ait roulé sur des roulettes. Le menu simple avec des éléments surprenants comme le lapin de l’hôte lui a valu un score de 27 (6+7+6+8). Un départ un peu calme, qui pourrait laisser place à de nouvelles surprises plus tard dans la semaine.

Mardi, c’est au tour de Karly de dévoiler ses aptitudes culinaires. La jeune enseignante n’a que 23 ans, et elle sent que les autres candidats ne savent pas à quoi s’attendre de son repas. A-t-elle réussi à épater la galerie? Avec ses Raviolis à la betterave, chèvre et Grenoble servis en entrée, elle a réussi à s’attirer les faveurs de tout le monde sauf Jean-François, qui n’aime pas le fromage de chèvre qui a été très critique envers les pâtes de Karly. La créativité du plat n’était pas à redire.

Karly, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Karly, concurrente à Un souper presque parfait

Du côté du plat principal, un Flétan, émulsion de foie gras et champignons , la belle présentation a été relevée, tout comme le mélange intéressant du flétan avec le foie gras. Petit problème de ce côté : le goût du flétan était enterré par le foie gras, selon quelques invités. Cependant, cela ne veut pas dire que le poisson était raté! Peut-être auraient-ils voulu que Karly respecte le produit? Pour le dessert, l’hôtesse a servi un plat de son cru, un Inspiration sucrée, framboises, citron et pavot. Ce sorbet aux fruits avec de la meringue était frais en bouche, et il a fait la quasi-unanimité à table quant à ses bonnes saveurs. Enfin, l’unanimité excluant Jean-François! Karly a mis sur pied un menu aux recettes recherchées, et l’ambiance a été au rendez-vous. Pour cette raison, les candidats ont été généreux envers elle : l’hôtesse a reçu une excellente note de 30 (6+8+8+8). Elle est donc la concurrente à déloger à ce point-ci de la semaine.

Mercredi, Sylvie, la doyenne de la semaine, a l’honneur de recevoir les quatre concurrents dans sa demeure. Si on en croit son menu, elle désire adopter une thématique Bas-Saint-Laurent, mais l’authenticité de celle-ci est peut-être à revoir… Néanmoins, avec son entrée intitulée Le citronné du Bas-Saint-Laurent, on ne peut pas dire qu’elle s’est éloignée de sa région! En effet, avec son pétoncle mariné à l’érable dans son beurre citronné, Sylvie a mis tout le monde d’accord. La simplicité de l’entrée n’a pas miné son bon goût, mais peut-être que les concurrents s’attendaient à un plat plus élaboré…

Sylvie, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Sylvie, concurrente à Un souper presque parfait

Confusion sur le plan du plat de résistance, un Duo de la mer du Bas-Saint-Laurent qui consistait à des crevettes avec de la saucisse merguez et un riz basmati. La saucisse merguez n’est pas de la région du Bas-Saint-Laurent, ni les crevettes, qui venaient d’Asie, d’ailleurs! Le choix de Sylvie est difficile à comprendre, mais cela ne veut pas dire que son plat a été un échec. Les candidats ont bien aimé, mais ils auraient peut-être apprécié davantage de cohérence dans la thématique. Finalement, le Duo des glaciers du Bas-Saint-Laurent servi en dessert, a peut-être été le meilleur plat de la soirée. Ce sorbet aux framboises avec une crème glacée au chocolat blanc maison était très bon en général, surtout la crème glacée maison qui a été le clou du dessert. L’inconstance du menu de Sylvie lui a coûté quelques points, mais on ne peut pas parler d’un désastre, C’est ainsi que l’hôtesse a reçu un honnête score de 24 (7+5+6+6) de la part de ses invités. Karly mène toujours le bal.

Jeudi, c’est Valérie, une enseignante d’anglais de 28 ans, qui organise une soirée pour ses invités. Celle-ci est déterminée de faire mieux que ses prédécesseurs, particulièrement Karly, dont le flétan faisait aussi partie du menu… Est-elle une menace pour le reste des participants? Ce n’est pas impossible! Son entrée, un Tartare de saumon et crevettes entre deux rives à la mangue servi avec des croûtons et une salade, a impressionné par son mélange des goûts. Même le très critique Jean-François a louangé l’entrée, qui a conquis tous les cœurs à table. Un premier succès pour Valérie.

Valérie, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Valérie, concurrente à Un souper presque parfait

Le plat principal, un Pavé de flétan sur risotto aux champignons, a été un succès sur toute la ligne lui aussi. Enfin, chaque invité a trouvé une petite faille à un élément du plat, mais le flétan très goûteux et le risotto ont généralement plu à tous. Valérie a terminé avec son dessert, un Crumble tarapatapom avec délice glacé maison, soit une croustade aux pommes accompagnée de crème glacée maison. Si le plat n’était pas mauvais, il n’était pas extraordinaire non plus. La simplicité n’est pas la bienvenue à l’émission! Malgré cela, Valérie est loin d’avoir échoué sa soirée. Elle a réussi à faire autant impression que Karly, si on en croit son pointage de 30 (9+7+7+7). Les deux jeunes femmes sont nez à nez à ce point-ci de la compétition.

Vendredi, c’est le tour de Nancy, une étudiante… et éleveuse de bison, de servir son repas. Elle a désiré garder le secret de ses bisons jusqu’à la fin pour ne pas révéler l’ingrédient principal de son plat de résistance… du bison, bien sûr! Les invités ont-ils été surpris de cette révélation? Un peu, sauf pour Jean-François, qui s’y attendait bien! Le repas de Nancy a commencé avec une Salade tiède et pétoncles, ou une salade d’épinards, des pétoncles et une tranche de bacon. Tout le monde a aimé le mélange de la vinaigrette, des fraises et du fromage avec la viande. Un excellent départ pour Nancy!

Nancy, concurrente à <strong>Un souper presque parfait</strong>

Nancy, concurrente à Un souper presque parfait

L’hôte a enchaîné avec sa spécialité, un Mignon de bison et ses accompagnements. Les accompagnements de légumes et de pommes de terre ont plu, mais pas autant que la bonne viande de bison tendre, qui a fait fureur à table au point où le bison était le sujet de toute les conversations! Finalement, le dessert, un Choco framboise ou une salade de framboises avec une mousse au chocolat, n’a déçu personne par son bon goût, sauf peut-être encore Jean-François, qui aurait préféré du chocolat de meilleure qualité… Bref, Nancy a livré la marchandise pour ses invités. C’est ainsi qu’ils lui ont décerné un merveilleux score de 31 (9+8+7+8), un pointage assez élevé pour décrocher la première position! Félicitations à Nancy et à ses bisons pour cette belle soirée! Soyez de retour la semaine prochaine pour suivre les aventures d’une nouvelle équipe d’Un souper presque parfait!

Un souper presque parfait est diffusé du lundi au vendredi à 18h30 sur V Télé. Les épisodes et les recettes sont disponibles sur le site officiel de l’émission.

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com