Vol MH370: la société d'exploration GeoResonance a peut-être trouvé l'avion




Accueil » Nouvelles » À la Une » Vol MH370: la société d’exploration GeoResonance a peut-être trouvé l’avion

Vol MH370: la société d’exploration GeoResonance a peut-être trouvé l’avion

Une société d’exploration privée basée à Adélaïde, en Australie, croit avoir localisé l’épave du vol Vol MH370 de la Malaysian Airlines à plus de 5000 km de la zone de recherche oficielle.

La société, GeoResonance dit que ses recherches ont identifié des éléments sur le fond de l’océan compatibles avec celui d’un avion. Six semaines se sont écoulées depuis la disparition de l’avion et les recherches exhaustives dans l’océan Indien n’ont pas encore réussi à localiser d’épave.

mh370-GeoResonance-2

Aujourd’hui, le Premier ministre Tony Abbott a admis la possibilité de trouver des débris à la surface sont presque inexistante. Il dit que les efforts ne se concentrerons plus sur le fond de l’océan, mais GeoResonance croit que les autorités ont cherché au mauvais endroit et ils ont commencé leur propre recherche de l’avion disparu le 10 mars dernier.

« La technologie que nous utilisons a été initialement conçu pour trouver des ogives nucléaires, des sous-marins … notre équipe en Ukraine a décidé que nous devrions essayer d’aider », explique David Pope de GeoResonance. La société a sondé plus de 2.000.000 kilomètres carrés de zone ou l’accident peut être possible, en utilisant des images obtenues à partir de satellites et d’avions.

Les scientifiques ont concentré leurs efforts au nord de la dernière position connue de l’avion, en utilisant plus de 20 technologies pour analyser les données, y compris un réacteur nucléaire. Ils ne pouvaient pas croire ce qu’ils ont trouvé dans la baie du Bengale.

MH370-search

« Notre équipe était très excité quand nous avons trouvé ce que nous croyons être l’épave d’un avion de ligne commerciale », a déclaré M. Pape. Pavel Kursa de GeoResonance dit 7News: « Nous avons identifié des éléments et des matériaux qui composent un Boeing 777 … Ce sont l’aluminium, le titane, le cuivre, les alliages d’acier et d’autres matières chimiques. » Un premier rapport a été envoyé aux autorités tandis que la boîte noire avait encore deux semaines de batterie.

L’équipe a ensuite vérifié ses conclusions en analysant les images de la même région le 5 mars, trois jours avant que l’avion disparaisse. « L’épave n’était pas là avant la disparition de MH370 », a déclaré M. Pape. Le rapport complet a été rendu le 15 avril. « Nous n’essayons pas de dire que c’est obligatoirement le vol MH370, mais c’est une piste que nous sentons qui devrait être suivi », a déclaré M. Pape à 7News.

7News a tenté de communiquer avec le coordonnateur des recherches, Angus Houston, aujourd’hui, mais il n’y avait pas de réponse.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!