Accueil » Nouvelles » À la Une » BABYMETAL à Heavy Montréal: explication du phénomène BABYMETAL et la mode Kawaii

BABYMETAL à Heavy Montréal: explication du phénomène BABYMETAL et la mode Kawaii

Heavy Montréal a annoncé l’ajout de l’immensément populaire phénomène japonais BABYMETAL à la programmation, un trio d’adolescentes dont le style musical est un croisement improbable entre la J-pop et le heavy metal. En plus de Unlocking the Truth, Whores., Kublai Khan et finalement Eagle Tears et La Corriveau, les deux grands gagnants du concours En Route Vers HEAVY!

Ok, ouin, BABYMETAL, comme je suis un fan de ce groupe et alors que TVQC vous parle d’elles depuis près de 2 ans déjà et que leur venu au festival Heavy Montréal me préoccupe un peu par les réactions très polarisées des gens qui seront présent au festival, je vais essayer de vous expliquer rapidement sans trop entrer dans les détails le phénomène BABYMETAL. Je vais tourner les coins ronds et vous présenter le groupe et la culture japonaise avec une vision Otaku afin de simplifier les choses et que ce ne soit pas trop lassant et technique pour le lecteur. Par contre, je vous invite à bien lire et suivre les nombreux liens afin de bien comprendre à qui vous allez avoir affaire le 9 août prochain au Parc Jean Drapeau.

Otaku est une personne qui consacre une certaine partie de son temps à une activité d’intérieur comme les mangas, animes, les idoles japonaises, ou encore les jeux vidéo liés à la culture japonaise.

Avant tout chose, je vous demande sincèrement de prendre 8 minutes de votre temps pour regarder ce clip qui présente les filles et leur tourné mondiale. Ces trois adolescentes japonaises sont présentement entrain de conquérir le monde et Montréal, au Québec, a l’honneur de les accueillir pour leur premier concert en Amérique.

Premièrement la mode «Kawaii»

BABYMETAL est vraiment un beau cas pour présenter l’imagerie «Kawaii», car ce groupe mélange justement la mode «kawaii», le monde des idoles japonaises, la j-pop, le visual key et même le heavy métal, sans oublier que c’est le groupe qui buzz le plus à l’international présentement et elles font connaitre la mode kawaii à travers le monde. Le mot kawaii signifie «cute» comme une photo de chat cute, le genre d’image qui nous fait faire “awwwww c’est dont bein adorable” et ce n’est pas sexuel et c’est très important de comprendre ça. Quand je regarde BABYMETAL, je les trouve cute, mais elles ne sont pas sexualisé. Certaines personnes vont les sexualiser, comme d’autres vont sexualiser une paire de bas, mais à la base ce n’est vraiment pas sexuel.

Kawaii est un adjectif japonais signifiant approximativement « mignon », « adorable ». Il peut être utilisé pour décrire animaux et personnes, y compris des adultes. Parfois utilisé pour décrire une jolie femme, on lui préfère kakk? ii (« bon style ») pour les hommes. Kawaii peut également être utilisé pour décrire des personnes ayant une personnalité « mignonne ».

Aussi je vois les élitistes heavy metal, les féministes et les «true metaler» pleurnicher sur le fait que c’est supposément pédophile et que les pédophile aime BABYMETAL, parce que les filles sont encore jeune. Et bien c’est la pire connerie qu’une personne peut dire, car BABYMETAL n’encourage pas la pédophile, ceux qui décrient les filles et qui les sexualisent automatiquement ce sont eux les fautifs, c’est gens ne sont pas capable de faire la part des choses. Vouloir dire aux filles comment s’habiller, comment danser et comment agir sur scène afin de ne pas exciter les déviants sexuels, c’est seulement défendre le déviant et oppresser la liberté des filles. En fait, vous agissez comme des talibans, vous voulez cacher les filles pour ne pas exciter les monstres et vous finissez par aider les monstres par votre surprotection maladive.

En agissant ainsi, tout ce que vous faites c’est perpétuer la visions qu’un homme adulte qui a une fixation sur les petites filles et qu’il fini par en molester une, c’est que c’est la faute de la fille et non du criminel déviant sexuel. Donc, si vous sexualiser les filles de BABYMETAL, c’est vous le problèmes, pas les filles. Vous n’avez pas à dire à des adolescente de restez chez elles à cause que certain pervers pourraient s’exciter à les voir danser et chanter, bein voyons!! Quand je vois BABYMETAL je vois des filles qui s’amusent, qui se donnent à 110% , qui donnent un maudit bon show et qui donne leur maximum pour nous divertir. je ne vois AUCUNE sexualité.

20121203_babymetal-600x450

Les idoles japonnaises
La façon de fonctionner au Japon n’est pas la même qu’en occident, ils ont élevé le marketing en une forme d’art ou tout est calculé au centième de millimètre. Tout est étudié pour viser une clientèle très ciblée. Aussi, Il faut dire que même si Suzuka Nakamoto (Su-metal la chanteuse principale) et ses deux sidekick Yui Mizuno (YuiMetal) et Moa Kikuchi (Moametal) sont seulement âgée respectivement de 16 et 14 ans (Yui et Moa), elles ont une feuille de route impressionnante et sont presque des vétérantes dans le monde de la musique idole japonaise.

Suzuka Nakamoto était membre du groupe Karen Girl’s à ses débuts

Les compagnies de modéling et de talent, dans ce cas-ci Amuse inc, recrutent des filles et développent leurs différents talents dès le plus jeune âge, ils vont les suivre tout le long de leur parcours scolaire pour faire un genre de programme «musique/danse étude» ou est-ce que les filles vont aller à l’école, mais développer en même temps leurs «skillz» musicales et le tout est suivi par des sociétés qui développent des talents et qui sont à la recherche de leurs prochaines vedettes. Ce qui a donné naissance à des groupes comme AKB48, Momoiro Clover Z, Passcode, Kamen Rider GIRLS, Passpo, Alice Project, BiS, Morning Musume, Bellring Shojo Heart et plusieurs autres

Kamen Rider GIRLS est un groupe de J-Pop créé par Ishinomori Productions, à l'occasion du 40ème anniversaire des séries Kamen Rider en 2011, dont chaque membre représente l'un des héros des séries de l'ère Heisei.

Kamen Rider GIRLS est un groupe de J-Pop créé par Ishinomori Productions, à l’occasion du 40ème anniversaire des séries Kamen Rider en 2011, dont chaque membre représente l’un des héros des séries de l’ère Heisei.

Donc, vous devez vous dire que des filles comme Su, Yui et Moa sont dans le milieu de la musique et du divertissement depuis qu’elles ont 7-8 ans et ont participé à différents projets tout le long de leur parcours scolaire avant de devenir membre du groupe BABYMETAL.

Mais encore, BABYMETAL est un ancien «sous-groupe» d’un autre groupe qui se nomme Sakura Gakuin, qui est composé de dizaines de jeunes adolescentes japonaises qui elle aussi développant leurs talents. BM est un des nombreux sous-groupe et il y a aussi Twinklestars, ou bien Mini-Patissier, qui ont à leurs bords Yui et Moa. Tandis que Su tout en étant dans Sakura Gakuin provient du groupe electro-pop Karen Girl’s. Pendant l’année il y a plein de concert, de concours et même de show de télévision au Japon qui mettent en compétition les différents nouveaux groupes d’idoles, dont le fameux Tokyo Idol Festival, qui fait penser à Mixmania boosté au centuple.

Sakura Gakuin est un groupe d’idols qui a pour thème l’école qui a le même nom que le groupe. Tout comme une école, il y a des clubs : celui des majorettes (Twinklestars), celui de la cuisine (Mini-Patissier), celui du journalisme (SCOOPERS), celui de la musique « heavy » (BABYMETAL), celui du tenis (Pastel Wind), celui des sciences (Kagaku Kyumei Kiko Logica?) et le « Go Home club » qui est en gros le club de ceux qui n’ont pas de club (sleepiece). Les membres sont réparties dans un ou plusieurs clubs mais elles ne sont jamais toutes les 10 dans un club et ils fonctionnent comme des sous-groupes.

Passpo est un groupe phare d’idoles japonaises et a comme thématique les voyages et les filles sont tous habillé en agent de bord.

Bien sûr avec notre vision occidentale il y a une forme de bizarreries car il y a plusieurs hommes adultes qui suivent ces filles et tous ces groupes au Japon et un peu partout en Asie, mais encore il faut le remettre dans le contexte ultra strict, sérieux et discipliné du Japon ou est ce que la vie se résume à étudier et ensuite travailler et ce sans oublier tout l’historique culturelle du Japon, leur personnalité timide, leur rituel et tout leur mode de vie vieux de plusieurs millénaires (660 Av JC).

Aussi le fait que les femmes se donnent une allure de jeune fille innocente ou dominée est lié directement au fait que le Japon est constitué principalement de petits hommes minces timides au look presque androgyne, cela tend à vouloir changer alors que le pays est victime des pressions occidentales, mais encore, pourquoi vouloir changer le Japon, s’ils sont bien dans cette forme de culture et de relation homme femme, qui sommes nous pour les juger? Aussi cette fascination pour la jeunesse et l’innocence est tout simplement liée à tout ça. Les filles ne peuvent pas triper sur des gars de type gros musclé et barbe forte,.. Il n’y en a presque pas au Japon. Comme les hommes doivent aimer les filles petites, filiformes et qui ont l’air jeune, car c’est le bassin principal de femmes disponibles dans ce pays. Un japonnais qui aime les femmes blonde et pulpeuse serait mal pris au japon, il n’y en a presque pas.

babymetalimage

Art vs produit de consommation

Pour ceux qui semblent croire que ces groupes ne sont que des produits et non de l’art, vous êtes aussi dans le tort. La pop japonaise est une forme d’art et les équipes de production et de recrutement sont gigantesques et savent ce qu’ils font. Premièrement il y a tout une équipe de professeurs derrières les filles de BABYMETAL que ce soit au niveau chants, performance et chorégraphie. Les filles ont un droit de commentaire et peuvent participer à la création de la musique ou des mouvements de danse. Le producteur, dans ce cas-ci, Kobametal, est un homme qui trip métal et qui aime le monde des idoles japonaises.

Morning Musume est un des groupes d’idoles japonaises le plus populaire au monde et seront à New York en octobre prochain.

Et c’est ici, que ça commence à devenir intéressant pour les fans de musique comme moi, car par delà le look qui peut parfois paraître un peu «creepy» et le marketing qui semble faire la promotion d’un produit préfabriqué et aseptisé n’est en fait qu’une leurre, parceque’il en est rien. Tout la musique est étudiée et conposée pour plaire à l’oreille des fans les plus pointilleux. Pourquoi vous me demandez? c’est assez simple, mais compliqué à la fois, je vous explique!

 Coaltar Of The Deepers

Coaltar Of The Deepers

Les producteurs de maison de disques japonaises vont utiliser les services de musiciens chevronnés qui sont souvent très connus dans les milieux underground et élitistes de la musique nippone. Par exemple, la chanson Headbanger, celui qui a composé et travaillé cette chanson se nomme Nobuki Narasaki, il est très connu dans les milieux undergroud de la musique rock alternatif et de shoegazing japonaise et fait partie du groupe Coaltar Of The Deepers.

Il commence a obtenir une certaine notoriété grâce à son travail dans le monde des idoles japonaises , il a travaillé entre outre sur 3 chansons du mega groupe jpop electro rock Momoiro Clover Z. Il a également travaillé sur la chanson de BABYMETAL, Catch Me If You Can. C’est un peu comme si au Québec Alissa White-Gluz (The agonist, Arch Enemy) signait les mélodies de Marie-Mai et que Bart Frydrychowicz (Quo Vadis) composait sa musique et que le tout serait organisé par Michel « Away » Langevin (VoiVod).

BABYMETAL – Headbangeeeeerrrrr!!!!!

La beauté de cette cohabitation entre grosses pop marchandise et la sous-culture est que le musicien underground fini par faire de l’argent et avoir une notoriété et par la bande son groupe orignal peut avoir du succès ou du moins se faire connaitre. Du côté de la pop, et bien ça fait de la bonne chanson, bien écrite, bien produite et qui ne perd pas sa nature. Dans le sens que même si BABYMETAL est pop, ça demeure un groupe très métal qui peut satisfaire plusieurs oreilles de metalleux un coup le syndrome «WTF Japan» passé. Quand nous mettons le tout dans le contexte, la chanson Catch Me If You Can n’est pas seulement une chanson cute (kawaii) avec une rythmique martial et des rugissements death métal assaisonné de toute sorte de cuteries et de mélodie bonbon qui fait le succès de BABYMETAL, mais c’est aussi une nouvelle chanson de Coaltar Of The Deepers.

Babymetal – Catch Me If You Can – live at Inazuma Rock Fes 2013 avec le Kami Band

La musique d’idole est devenue un véritable carré de sable pour les musiciens underground, car bien que ces musiciens ont des groupes originaux très intéressants, il est difficile pour eux de se faire connaitre, de faire de l’argent et de vivre de leur musique par la nature très «niche» de leur musique. Pour cette raison des gars comme AxSxE du groupe post-rock Natsumen va écrire une chanson comme “L. Drunk” pour l’artiste pop Kaela Kimura.

Un autre façon de fonctionner des producteurs de musique idole ou j-pop est d’embaucher des compositeur chevronné et nous en venons à l’incontournable chanson Gimme Choco, dont le clip est rendu à 7.4 million de visionnements et qui a fait littéralement exploser le groupe à l’international et en tant que fans de musique depuis plus de 30 ans je n’ai JAMAIS vu un tel phénomène dans l’histoire de la musique. Elle n’ont pas seulement fait tout les médias de musique traditionnelle, métal et rock, mais en plus elles sont apparues dans les médias «mainstream» tels que time, the guardiuan, the daily dot, usa today et plusieurs autres, du jamais vu! Même Metallica n’a jamais reçu ce type d’attention.

Pour en revenir à Gimme Choco, qu’est-ce qui la rend aussi accrochante et magique? Et bien derrière cette chanson se cache nul autre que le grand Takeshi Ueda, qui est surtout connu pour jouer dans le groupe japonais culte Mad Capsule Markets. Gimme Choco mélange mélodie addictive, electropop et métal «in your face» d’une façon délicieuse tout en y ajoutant des bouts avec autotune dans les couplets accrochant comme seul peut le faire Ueda. En fait ce sont tout des choses que vous pourriez entendre sur un album de Mad Capsule Markets.

C’est plutôt spécial de suivre l’évolution des ces artistes «manufacturé»! Pour ce qui est de BABYMETAL, elles ont commencées en dansant et faisant des chorégraphies et du lip-sync, progressivement, elles ont commencé à vraiment chanter, mais avec un faux groupe habillé en squelette, sinon un playback et finalement ils ajoutent un vrai groupe et chantent vraiment tout en continuant les chorégraphies, ce qui fini par créer une machine à succès. Dans le cas de BABYMETAL qui jouent Uu mélange de jpop et de métal an y ajoutant des bout de hip hop, techno, reggae et dubstep, elles avaient besoin de musiciens hors pair et c’est ce que les producteurs ont fait! Au début nous avions droit à un faux groupe habillé en squelette, mais depuis environ un an nous avons un vrai groupe en concert et encore une fois ce ne sont pas des débutants, un groupe nommé «kami band» par les fans.. il est question de Takayoshi Ohmura (guitar), Leda (guitar), BOH (bass) et Aoyama Hideki (drum), encore une fois tous des musiciens très connus dans le milieu du métal underground japonnais.

L’évolution de BABYMETAL de 2011 à aujourd’hui.

Sinon, des groupes établies comme Momoiro Clover Z vont utiliser de gros noms comme invités et nous nous retrouvons avec Marty Friedman (megadeth) qui joue dans un genre d’opéra métal décalé avec des Japonaises de toutes les couleurs qui se promène avec des bicyclettes cosmiques.. sur la chanson Moretsu Uchu Kokyokyoku. Dai Nana Gakusho « Mugen no Ai » et si vous croyez que c’est n’importe quoi.. attendez de voir la version en concert avec Friedman qui sort de fucking nul part!

Momoiro Clover Z feat. Marty Friedman

L’explosion
Maintenant tous les phares médiatiques mondiaux sont tournés vers BABYMETAL et Je commence à croire que les producteurs sont un peu dépassés par les événements et doivent s’ajuster au vrai monde de la musique métal maintenant. Considérant qu’à la base ce ne sont que des «idoles» et l’âge des filles, je crois qu’elle se débrouille très bien et deviennent plus «vraie», même s’il y a encore des petites lacunes ici et là.

Maintenant, j’espère que les gens présent au concert de BABYMETAL seront respectueux et que nous allons les accueillir chaleureusement. Ce sont des filles de 14 et 16 ans qui descendent du Japon pour venir nous divertir. Ça prend du courage et de la détermination pour faire ça et le seul fait qu’elles ont le courage de monter sur un stage et se donner en spectacle sur une scène étrangère à des milliers de kilomètre de chez elles, mérite le respect et tout notre amour! Le Japon c’est une tout autre culture, ne l’oubliez pas!

Nous devons le montrer que nous sommes civilisés en embarquant dans le trip « metal kawaii » de YuiMetal, MoaMetal et Su-metal. Elles sont tout autant respectable que les autres band sur la liste, et elles ont travaillées très fort pour se rendre là.

Aldious

Aldious

La pointe de l’iceberg
Eh oui, selon moi, ce phénomène ne fait que commencer à envahir l’occident, les japonnais et dans une autre mesure les Coréens et les Chinois n’ont pas fini de nous impressionner et ce n’est qu’une question de temps, pour que des dizaines de groupes japonnais envahissent le marché occidental. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples de groupes qui n’attendent que le bon moment pour vous brasser les oreilles et impressionner vos yeux.

Nous avons Fruitpochette qui joue un metalcore pas piqué des vers qui risque de sortir très fort si jamais les producteurs jouent les bonnes cartes, leur album est très impressionnant et mélange encore une fois des idoles japonaises (Teratani Mina et Azuma Shiori) et du metalcore corrosif, mais sans oublier les mélodies kitch qui fait le charme de la Jpop.
Himekyun, c’est 5 idoles japonaises qui font du punk rock et qui est un groupe soeur de Fruitpochette, il faut comprendre que souvent les groupes sont inter reliés.

DOLL$BOXX qui est un groupe pop funk metal avec des tendances progressive entièrement féminin.

Aldious est une groupe power metal entièrement qui définissent leur style comme du « Ladies Metal ».

Que dire du groupe Cyntia qui est un autre de ses super groupe de metal japonnais entièrement féminin encore une fois

Et il y a des dizaines d’autre groupes asiatique qui proviennent autant du Japon, de la Corée du Sud que la Chine. ET je n’ai même pas parlez des autres styles musicaux qui sont aussi couverts par les nippons.Les 2-3 prochaines années attendez vous à un tsunami japonnais, vous l’avez lu en premier sur TVQC! !

Source:
http://trollskog.tumblr.com/
http://babymetal.net/
http://www.reddit.com/r/BABYMETAL/
DON’T CROSS THE STREAMS

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com