Blackfish: les orques en captivités soulèvent les passions




Accueil » Nouvelles » À la Une » Blackfish: les orques en captivités soulèvent les passions

Blackfish: les orques en captivités soulèvent les passions

Comme pour nous rappeler que les lignées familiales existent aussi dans les familles non-humaines, une orque 103 ans nommé Granny a fait une apparition dans ses eaux natales au large de la côte de la Colombie-Britannique à la Fête des Mères. La matriarche était de passage avec sa famille, la « J-Pod ».

800_Blackfish

Granny, qui est également connu sous le nom de J-2, a été repérée dans la région au début de Mars. Elle a été documentée par des chercheurs en 1971, c’est une orque femelle adulte avec un enfant adulte et elle est maintenant considéré comme le plus vieil orque au monde.

Rencontrer un orques en faisant du Kayak

Son escale a ravi les résidents locaux, mais cette nouvelle a résonné bien au-delà des frontières du Nord-Ouest Pacifique grâce à l’impact du documentaire de Gabriela Cowperthwaite, Blackfish. Décrit par ses créateurs comme un « thriller psychologique », le film a suscité un débat national sur la pratique de garder des orques en captivité à des endroits tels que SeaWorld. L’un des points les plus importants portait sur la différence désespérance de vie entre les orques habitant dans l’océan et ceux détenus dans des réservoirs.

Blackfish rapporte que l’espérance de vie moyenne d’un orque sauvage est de 30 ans pour les mâles et 50 ans pour les femelles. « L’estimation de leur durée de vie maximale est de 60-70 ans pour les mâles et 80-90 ans pour les femelles, » selon le documentaire.

Un couple se fait poursuivre par un groupe d’orques.

Ils soulignent que les orques en captivité ont un taux de mortalité ou de décès est 2,5 fois supérieur à un orque sauvage. Selon Seattlepi.com, l’âge le plus vieux jamais atteint par les orques en captivité est de 50 ans et cela c’est produit seulement deux fois, les deux fois avec une femelle. Pour les mâles, c’est encore moins: le plus vieux mâle en captivité a vécu jusqu’à 29 ans. « Les orques mâles vivant dans des réservoirs n’ont jamais vécu plus que 30 ans, et les femelles meurent généralement dans leur fin de trentaine et au début de la quarantaine » explique Michael Harris, directeur exécutif de The Pacific Whale Watch Association (PWWA).

Bq0l3F2CEAA_Yil (1)

SeaWorld, quant à eux, soutiennent que l’espérance de vie des épaulards captifs et sauvages sont comparables. L’impressionnant 103 ans de Granny peut ne pas être la norme pour un orque sauvage, mais son âge avancé fait contraste avec l’espérance de vie toujours inférieur pour les baleines confinées.

La grand entrée de baleine âgée dans les conversations sur les orques peut en outre alimenter le mouvement pour changer les pratiques en captivité. Un député de la Californie a déjà mis de l’avant un projet de loi qui rendrait illégal de garder des orques en captivité à des fins de divertissement.

Le film Blackfish, qui est sorti en salles au Etats-Unis, a également attiré près de 21 millions de téléspectateurs sur CNN en octobre 2013.

Blackfish, dimanche à 20H45 sur Arte

Source: What the World’s Oldest Orca Adds to the Blackfish Debate

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!