Accueil » Nouvelles » À la Une » Terres rares: le problème ignoré par les lobbys verts

Terres rares: le problème ignoré par les lobbys verts

Smartphones, éoliennes, véhicules hybrides ou électriques, toutes les technologies qui nous entourent contiennent des terres rares.

terres_rares_-_la_high-tech_a_quel_prix

Durant des siècles, néodyme, yttrium, dysprosium, néodyme ou lanthane paraissaient sans valeur ; nous ignorions tout de leurs propriétés – et même jusqu’à leur existence. Aujourd’hui, ce groupe de métaux difficiles à détecter constitue une matière première plus précieuse que le pétrole et représente un marché juteux, en particulier pour la Chine qui extrait la quasi-totalité de ces minerais indispensables à notre avenir.

Éoliennes, Terres rares et désastre environnemental : une vérité qui dérange
Terres rares, la voiture électrique en danger ?
La guerre des terres rares est déclarée
Pas de mines terres rares au Québec, dit le PVQ

Mais les processus de séparation pour obtenir des métaux de grande pureté demeurent énergivores et extrêmement polluants – et produisent pour certains des déchets radioactifs. Un comble, lorsqu’on sait que la plupart des énergies renouvelables ont recours aux terres rares… Pourtant, personne ne semble prêt à y renoncer : les chercheurs se mettent ainsi en quête de moyens d’extraction plus propres, ou de procédés de recyclage des terres rares contenues dans les déchets industriels.

De la Chine à la Saxe, en passant par la mine de Mountain Pass en Californie, ce documentaire dévoile les enjeux environnementaux, économiques et technologiques de cette industrie en plein essor.

MTL Index presente « l’enjeu des Terres Rares »

Les terres rares sont des métaux aux noms mystérieux : cerium, terbium, samarium, gadolinium… Peu connus, ils sont pourtant très présents autour de nous : dans nos écrans, nos téléphones et jusque dans nos billets de banque. Les terres rares sont le pétrole du XXIe siècle, le moteur des industries d’aujourd’hui. Avec la fermeture des mines aux USA, la Chine est actuellement le seul producteur de ces métaux. Le reste du monde s’est engagé dans une lutte sans merci contre ce monopole.

ENQUETE-terres1-1020

La guerre des terres rares, c’est l’histoire d’un conflit économique aux conséquences dévastatrices pour les hommes et pour l’environnement : une sale guerre. Dans cinq ans, la Chine ne pourra plus répondre à ses propres besoins en terre. Les Chinois recherchent des partenaires et effectuent un retournement de stratégie. Ce pays qui avait tant oeuvré pour conserver ce monopole n’en veut plus : épuisement de la ressource et pollution l’obligent à chercher à l’étranger la réponse à ses besoins croissants.

Le monde entier se lance dans la recherche des ces terres rares pas si rares que ça : il y aurait des gisements en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, sur la Lune et au fond des mers. Des mines fermées rouvrent aux USA. Mais les peuples sont plus exigeants sur le plan environnemental ; c’est peut-être une occasion de repenser le monde !

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com