Fifty Shades of Grey: ce que nous apprenons à propos des femmes et du féminisme




Accueil » Nouvelles » À la Une » Fifty Shades of Grey: ce que nous apprenons à propos des femmes et du féminisme

Fifty Shades of Grey: ce que nous apprenons à propos des femmes et du féminisme

Merci à P.A. Beaulieu pour m’avoir autorisé à utiliser son texte.

Le fameux film Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) sort sur les écrans de l’Amérique du Nord en fin de semaine.

Ce long métrage, basé sur un roman de E.L James suscite l’intérêt d’un auditoire largement féminin, qui se déplace pour voir le film, après avoir lu le livre (les livres mêmes, il y en a plusieurs.)

FiftyShadesOfGrey

Je ne vous apprends probablement rien à propos de l’histoire en mentionnant que la jeune Anastasia Steele choisit VOLONTAIREMENT, en signant un contrat, de devenir esclave sexuelle du richissime Christian Grey. Cette femme choisit DE SON PLEIN GRÉ d’être DOMINÉE.

Des milliers de femmes à travers le monde sortent leur porte-monnaie pour acheter le livre et courent pour aller voir sa version cinématographique. Ces faits ne sont-ils pas paradoxaux, alors que depuis des décennies, le mouvement féministe dénonce le patriarcat, la culture du viol et la misogynie?

Les femmes qui vont voir Fifty Shades of Grey paient pour voir leurs fantaisies les plus intimes portées à l’écran. Toute la propagande féministe dont nous sommes bombardés semble donc ne pas changer grand-chose à la biologie féminine.

cuffs

Le grand coup qui est actuellement porté au féminisme ne l’est pas par des hommes qui affichent un calendrier de poupounes dans leur garage, mais par des femmes qui se massent par milliers pour aller voir le film, et personne ne les menace pour qu’elles agissent ainsi.

Avec la sortie de ce film, il semble bien que ce soit surtout le féminisme radical qui est attaché, fouetté et étouffé jusqu’à l’inconscience.

N.D.L.R. : Les féministes radicales et endoctrinées font des crises d’hystérie devant les sales de cinéma en diffusant ce document. Pour vous donner une idée des idées toxique et totalement décalée que ces gens diffusent je cous invite à lire ce document absolument délirant.

Ces femmes sont des petites dictatrices en devenir, elles veulent contrôler les fantasmes et les pensées des hommes et des femmes. Selon elles, les livres Cinquante nuances de Grey ne devraient même pas exister et devraient même être illégal, de la pure folie digne de l’inquisition. Probablement qu’elles brûleraient E.L James sur le bûcher pour sorcellerie si elles en avaient le pouvoir. Elles fonctionnement de la même façon que les sectes religieuses.

10983032_10153770076843868_99951769_o

Source: Le Blog de P.A. Beaulieu

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!