The Spiral: un documentaire sur l'islam radical à Radio-Canada?




Accueil » Genre » Actualités » The Spiral: un documentaire sur l’islam radical à Radio-Canada?

The Spiral: un documentaire sur l’islam radical à Radio-Canada?

Le documentaire de France 5 The Spiral (Engrenage, les jeunes face à l’Islam radical) qui parle de l’islam radical qui attire les jeunes français, a été vendu à sept diffuseurs dans le monde entier.

ados-sous-emprise,M194882

Radio-Canada, Globo News du Brésil, SVT en Suède, Alyanoubiya de la Tunisie, RTBF de la Belgique, RTS en Suisse francaise et RSI en Suisse italienne ont tous signé le documentaire le mois dernier. La doc est produit par Bonne Pioche et distribué par Lucky You, la branche des ventes internationales de la société.

The Spiral, intitulée Engrenage, les jeunes face à l’Islam radical en France, a attiré l’attention suite aux attaques terroristes du mois de janvier à Paris. Il examine les mécanismes psychologiques que les radicaux utilisent pour endoctriner les jeunes en difficulté en France. Comme ils les convertissent à l’Islam et les persuadent de combattre en Syrie. Le documentaire est réalisé par Clarisse Feletin.

350500radic1

Engrenage, les jeunes face à l’Islam radical

Ils s’appellent Nora, Rachel, Samy et Lorie. Ils ont 15, 16, 17 ans. Ils sont mineurs. Certains rêvent d’un voyage sans retour pour la Syrie pour faire de l’humanitaire, devenir la femme d’un djihadiste, ou combattre. D’autres, comme Samy, en sont revenus, et témoignent de leur expérience.

Au travers d‘histoires emblématiques, ce documentaire décortique les mécanismes de « l’emprise mentale» qui transforme ces adolescents, français, athées, juifs, chrétiens ou musulmans, de tous les milieux sociaux, de toutes les régions de France… Ces jeunes ne sont pas des délinquants mais, recrutés sur les réseaux sociaux par les terroristes de Daech et du front Al Nusra qui instrumentalisent l’islam, ils basculent dans la haine, au point de vouloir partir pour un pays et une religion dont ils ne savent rien.

Cette entreprise sectaire a déjà pris dans ses mailles 53 jeunes mineurs français, (28 filles et 25 garçons), actuellement enrôlés en Syrie.

Comment la société civile réagit-elle face à cette nouvelle forme de fanatisme ?
Un des rares remparts contre ce fléau est le CPDSI (Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l’Islam), créé par Dounia Bouzar, qui aide les familles à soustraire les jeunes endoctrinés à l’emprise des djihadistes.

A Strasbourg, dans le quartier de la Meinau d’où plusieurs jeunes sont déjà partis en Syrie, un collectif d’une trentaine d’associations locales s’est organisé pour faire de la prévention. L’imam du quartier organise des débats avec les jeunes et leur rappelle que l’islam est une religion de paix, et que le sens premier du mot « djihad » est faire le bien autour de soi pour améliorer la société !

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!