Accueil » Nouvelles » À la Une » The Returned (2015): saison 2 impossible?

The Returned (2015): saison 2 impossible?

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

The Returned est une nouvelle série de dix épisodes diffusée depuis le début mars sur les ondes d’A&E au Canada et aux États-Unis.

returned2

Celle-ci débute quatre ans après l’accident d’un autobus scolaire qui a coûté la vie à de nombreux jeunes étudiants, dont Camille (India Ennega). Mais voilà que sans que l’on sache pourquoi, celle-ci revient à la vie sans avoir pour autant vieilli et n’ayant aucun souvenir de ce qui s’est passé. Si sa mère Claire (Tandi Wright) et son père Jack (Mark Pellegrino), passé le premier choc, acceptent et se réjouissent de ce retour, il n’en est pas de même de sa sœur jumelle Lena (Sophie Lowe) qui se montre plus suspicieuse. Entre-temps, un jeune garçon (Dylan Kingwell) disparu depuis plus d’une trentaine d’années et muet comme une carpe suit au pas la Dre Han (Sandrine Holt) qui accepte de le recueillir chez lui. L’autre retour est celui de Simon (Mat Vairo), décédé le jour de son mariage il y a dix ans, possible tueur en série et qui fait tout pour renouer avec sa fiancée d’alors, Rowan (Mar Elizabeth Winstead).

Si ce scénario vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous avez déjà regardé Les Revenants diffusée sur Canal+ en 2012 ou ailleurs dans le monde étant donné la grande popularité de la série. Il s’agit bien en effet d’un remake très (ou trop) fidèle à l’original qui peine à trouver son public. Et avec ce énième exercice raté du côté des États-Unis, on peut toujours passer son tour et attendre la deuxième saison sur Canal+… si elle voit le jour bien entendu.

Une stratégie à revoir

À première vue, il est difficile de critiquer The Returned, notamment pour l’effort qui a été fait du côté du casting, mais surtout parce que chaque épisode est tourné de manière identique à l’original; littéralement plan par plan. Il y a bien eu des coupures, mais pour des raisons techniques : le mode de diffusion nord-américain y incluait des pauses publicitaires, si bien qu’on a mis la hache dans les moments de silence : une erreur assez notable parce que c’était dans les non-dits qu’on empathisait le plus pour les personnages et que ces mêmes silences contribuaient à accentuer les moments de tension. Mais on a beau couper dans ce que certains pourraient considérer comme étant des temps morts, reste qu’à la base, Les Revenants est foncièrement lente et que quiconque n’a pas la patience requise s’en lassera rapidement. C’est pourquoi la chaîne de diffusion, A&E n’est pas appropriée pour ce genre de fiction, d’autant plus qu’elle est diffusée après Bates Motel qui est d’un tout autre registre. En ce sens, The Returned aurait mieux convenu à une chaîne comme HBO, BBC America ou Showtime.

les-revenants-1

Un autre aspect négatif est que le phénomène « Revenants » est bel et bien passé. La version originale sous-titrée a été diffusée sur Sundance Channel en 2013 (vu par très peu de gens il est vrai) et plus tard la même année, ABC nous arrivait avec un concept très très similaire : Resurrection. Enfin, la série a été très médiatisée en plus d’avoir été vendue dans une quarantaine de territoires, sinon plus. Donc, non seulement on nous arrive avec un copier/coller dont l’original date de trois ans, mais on pense faire preuve d’audace en nous promettant de changer le scénario en cours de route. En effet, le créateur Carlton Cuse a indiqué qu’après les six premiers épisodes, The Returned se mettrait à diverger du synopsis de la version originale. Paresse scénaristique ou esprit d’authenticité? Jusqu’à une certaine mesure, on ne se semble pas avoir appris des leçons de Gracepoint sur Fox cet automne qui a enregistré des cotes d’écoute décevantes. Toujours est-il qu’il est peu probable que la grande majorité des curieux ayant déjà vu la première version aient envie de se rendre jusqu’au septième épisode pour enfin voir une variante.

Un beau gâchis…

Succès notable pour une série française, Les Revenants a séduit une bonne partie de la planète alors qu’en 2012, Canal+ enregistrait en moyenne 1,4 million de téléspectateurs par épisodes. Le problème, c’est l’après puisque la chaîne n’a pas su capitaliser sur ce succès. Tout d’abord, l’écriture du scénario s’est éternisée et les dates de tournage ont sans cesse été reportées. Et après de multiples annonces qui quelques semaines plus tard ne tenaient plus la route, il semble que finalement la saison 2 sera diffusée à l’automne 2015, soit, trois ans plus tard. Entre-temps, les diffuseurs à l’étranger qui avaient fait une place dans leurs grilles horaire se sont montrés insatisfaits pendant que le producteur Jimmy Desmarais affirmait au début 2014 que : « ce genre de report est « normal » dans la production d’une série. » Enfin, pour ne rien arranger, le directeur fiction de Canal+, Fabrice de la Patellière a laissé savoir en février que le créateur des Revenants Fabrice Gobert avait des projets au cinéma et qu’une saison 3 était peu probable, pour ensuite se rétracter et dire que tout était encore possible. En somme, le succès de huit petites heures de fiction semble bien mince dans un monde où l’offre entre différents pays se multiplie d’année en année. C’est qui est surtout dommage, c’est que les séries françaises les plus audacieuses comme Hard ou Clara Sheller ont connu les mêmes délais interminables et dans le cas de cette dernière, il s’ets écoulé tellement de temps qu’ils ont du changer tout le casting pour la seconde mouture!

The-Returned

1,5 million de téléspectateurs ont regardé le premier épisode et ce chiffre s’est maintenu à 1,1 les deux semaines suivantes. On est loin du succès espéré quand on compare avec Bates Motel diffusée juste avant et qui après trois saisons rallie toujours plus de 2 millions en auditoire. L’an dernier à pareille date A&E avait lancé Those Who Kill, une adaptation d’une série danoise qui avait été retirée des ondes après seulement deux épisodes. Le premier avait rassemblé 1,4 million de téléspectateurs et le second seulement 800 000. The Returned n’en est pas là, mais on doute que le réseau souhaite une saison supplémentaire. C’est à croire qu’une malédiction pèse sur ces morts vivants…

Articles connexes

Jean-François Chartrand-Delorme

Ayant étudié en cinéma et en communications, depuis longtemps je suis habitué à l'évaluation, à l'analyse et à la critique de films. Au fil des ans, cette passion s'est davantage transférée vers les séries télé. La fiction m'intéresse davantage, mais les séries documentaires me fascinent aussi. Chacun de ces deux genres nous offrent un portrait de la société, son évolution et parfois sa régression. De plus, je me suis rendu compte assez vite qu'outre les séries québécoises et américaines que nous connaissons davantage, plusieurs autres pays dans le monde représentent une compétition sérieuse... au grand plaisir des téléspectateurs. Depuis quelques mois, je me suis mis à écrire des critiques, tout en travaillant dans les médias à temps plein. Ma règle d'or est de ne jamais juger une série par un seul épisode. Dans mon cas, la règle de trois s'applique, question de laisser la chance au coureur. En espérant pouvoir partager avec les lecteurs mes appréciations, découvertes et déceptions du petit écran et surtout échanger avec ceux-ci. Venez me lire!

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com