Avengers: Age of Ultron ou pourquoi le public a raison d'avoir Thor?




Accueil » Nouvelles » À la Une » Avengers: Age of Ultron ou pourquoi le public a raison d’avoir Thor?

Avengers: Age of Ultron ou pourquoi le public a raison d’avoir Thor?

avengers2titre

Les spectateurs ont Thor, certes, mais aussi Iron Man, Captain America, Hulk, Black Widow, Hawkeye, et cetera. Ces Avengers sont fin prêts pour un combat contre un nouvel antagoniste, en l’occurrence Ultron, qui ne l’entend pas à rire, servant de prétexte pour ce onzième long-métrage Marvelous que j’ai pu visionner en avant-première et en 3D grâce à Subway Canada!

avengers202

Le réalisateur Joss Whedon (Serenity, les téléséries Firefly, Buffy the Vampire Slayer et Angel), déjà aux commandes du film The Avengers en 2012, fait encore d’une pierre deux coups en reliant tous ces personnages à l’égo démesuré sur un seul écran (la scène où ils s’essaient tour à tour à soulever le marteau de Thor en témoigne) et en ralliant les gens dans les salles de cinéma. Les amateurs en ont pour leur argent avec des scènes d’action pop cornesques qui permettent au cerveau de se reposer, faute de réflexion. Whedon a aussi porté le chapeau de scénariste, et c’est là que la sauce se gâte un peu.

En effet, l’histoire est une copie conforme du film The Avengers. L’objectif d’Ultron est le même que celui de Loki, c’est-à-dire détruire l’équipe de l’intérieur. « Diviser pour mieux régner », disait Tony Stark alias Iron Man. Ils se rassemblent, se querellent, se réunissent de nouveau pour vaincre le méchant, puis repartent chacun leur côté pour leur prochain film individuel.

Or, tout est mieux que le film original : les effets spéciaux, les dialogues amusants et la profondeur de chaque protagoniste.

avengers203

Tous les acteurs sont de retour pour incarner nos superhéros aux pouvoirs apotropaïques : Robert Downey Jr. (Iron Man), Chris Evans (Captain America), Mark Ruffalo (Hulk), Chris Hemsworth (Thor), Scarlett Johansson (Black Widow) et Jeremy Renner (Hawkeye). C’est d’ailleurs ce dernier qui, étonnamment, est le mieux développé et vole presque la vedette (Hulk reste Hulk…)!

Don Cheadle (War Machine), Anthony Mackie (Falcon) et, bien entendu, Samuel L. Jackson (Nick Fury) viennent nous rendre visite. Paul Bettany, qui a donné sa voix à JARVIS dans The Avengers et la trilogie d’Iron Man a même un rôle-surprise en chair et en os. Sans oublier le traditionnel caméo de Stan Lee (éditeur en chef de Marvel Comics) en tant que vétéran de l’armée à la fête au début du film…

Parmi les nouveaux venus, clans du bien et du mal confondus, il y a avant tout James Spader qui est excellent en Ultron, réussissant à donner du dynamisme à une enveloppe corporelle numérique grâce à sa voix. Jouant mari et femme dans le Godzilla de 2014, Aaron Taylor-Johnson (Quicksilver) et Elizabeth Olsen (Scarlet Witch) s’en tirent bien dans la peau de jumeaux optimisés par des scientifiques, quoique je préfère encore Evan Peters pour le même rôle (celui de Quicksilver) dans X-Men: Days of Future Past.

Avis à ceux et celles qui se demandent ce que vient faire Andy Serkis (l’expert en performance capture derrière les personnages de Gollum, King Kong et César) dans le rôle secondaire d’Ulysses Klaw : il reviendra dans Black Panther.

avengers204

Décidément, la Marvel Cinematic Universe (MCU) bat son plein, alors que sa phase II tire à sa fin. Petit rappel.

LA PHASE I

Elle regroupait six films sortis entre 2008 et 2012. Les superhéros préférés y étaient présentés individuellement avant de ne former qu’une seule équipe dans le sixième film. Un succès qui a rapporté un peu plus de 3,8 milliards de dollars de recettes à travers le monde!

Iron Man (585 174 222 de dollars en 2008)
The Incredible Hulk (263 427 551 de dollars en 2008)
Iron Man 2 (623 933 331 de dollars en 2010)
Thor (449 326 618 de dollars en 2011)
Captain America: The First Avenger (370 569 774 de dollars en 2011)
The Avengers (1 518 594 910 de dollars en 2012)

LA PHASE II

Elle nous a bombardé de six films entre 2013 et 2015. Ils repoussaient un peu les limites de cet univers en brouillant les cartes (par exemple, Black Widow ayant un rôle important dans Captain America: The Winter Soldier). Toujours au rendez-vous, le succès a généré aux alentours de 3,3 milliards de dollars au box-office jusqu’à maintenant, un début puisqu’Avengers: Age of Ultron et Ant-Man récolteront aussi beaucoup d’argent!

Iron Man 3 (1 215 439 994 en 2013)
Thor: The Dark World (644 783 140 de dollars en 2013)
Captain America: The Winter Soldier (714 766 572 de dollars en 2014)
Guardians of the Galaxy (774 176 600 de dollars en 2014)
Avengers: Age of Ultron
Ant-Man (17 juillet 2015)

LA PHASE III

C’est l’aboutissement de douze films et de huit années de travail. Cette phase ultime débutera avec Captain America: Civil War dans lequel nos superhéros se divisent en deux clans, celui de Captain America et celui d’Iron Man. Dans Avengers: Infinity War, un film en deux parties dans lequel Thanos lui-même (joué par Josh Brolin) viendra affronter les Avengers, l’équipe se composera de fidèles membres et de nouveaux membres.

Captain America: Civil War (6 mai 2016)
Doctor Strange (4 novembre 2016)
Guardians of the Galaxy 2 (5 mai 2017)
Spider-Man: The New Avenger (28 juillet 2017)
Thor: Ragnarok (3 novembre 2017)
Avengers: Infinity War – Part I (4 mai 2018)
Black Panther (6 juillet 2018)
Captain Marvel (2 novembre 2018)
Avengers: Infinity War – Part II (3 mai 2019)
Inhumans (12 juillet 2019)

Voilà pour le tour d’horizon passé et futur. Marvel Studios voit loin. Très loin! Trop loin?

avengers206

Qu’en est-ils de ces six Gemmes de l’Infini (artefacts de l’Univers convoités par Thanos) qui, réunies, donnent à son possesseur une omnipotence et une omniscience complètes?

Gemme du Pouvoir : Rouge rose
Gemme de l’Espace : Pourpre
Gemme de l’Âme : Vert
Gemme de l’Esprit : Bleu
Gemme de la Réalité : Jaune
Gemme du Temps : Rouge orangé

Jusqu’à présent, la MCU nous a montré quatre des six reliques cosmiques :

    Le Tesseract (contenant le Gemme de l’Espace) dans Captain America: The First Avenger et The Avengers.
    L’Ether (contenant le Gemme de l’Âme) dans Thor: The Dark World et Guardians of the Galaxy.
    L’Orbe (contenant le Gemme du Pouvoir) volé par Star-Lord dans Guardians of the Galaxy.
    Le Sceptre de Loki (contenant le Gemme de l’Esprit) dans Avengers: Age of Ultron.

Quant à la scène post-générique (inter-générique dans ce cas-ci) annonciatrice d’une suite prévue dans un futur plus ou moins proche, contentez-vous d’un à peu près : disons que le Titan fou a une main de velours gantée de fer. Les connaisseurs comprendront!

avengers201

Le combat entre Hulk et le Hulkbuster (armure quintuplement blindée d’Iron Man) est, selon moi, la scène la plus réussie d’Avengers: Age of Ultron. Le géant vert mérite nos billets verts, et ce, en trouvant enfin un adversaire de son gabarit. La paroxysmique scène finale dans laquelle les Avengers affrontent Ultron et ses sbires est impressionnante aussi, quoique moins captivante. Une histoire d’amour naissante vient même titiller l’émotionomètre du public féminin…

Est-ce que cette version 2.0 du film The Avengers vaut le détour? Oui. Est-ce qu’il est original? Non. Il s’agit d’une transition qui prépare le terrain pour la phase III. Les Avengers gagnent cette bataille, mais la guerre contre Thanos est loin d’être terminée.

Le marionnettisme états-unien touche encore la corde sensible, utilisant le cinéma comme moyen de démontrer l’étendue de son savoir-faire et de son hégémonie. Ce n’est pas un hasard si Ultron se révolte face à son créateur (il refuse d’être un pantin) ou rigole en chantant « I’ve Got No Strings » de Pinocchio produit par Walt Disney en 1940. Pourquoi? Parce que Joss Whedon reste la marionnette de Kevin Feige, le grand manitou de Marvel Studios qui tire les ficelles de la MCU…

Bref, le public ou le studio? Jiminy Cricket ou Geppetto? David ou Goliath? Seul le temps nous le dira…

Verdict : 7 sur 10

Articles connexes

Louis-Philippe Coutu-Nadeau

Véritable cinéphile, Louis-Philippe Coutu-Nadeau est un scénariste-réalisateur-monteur qui a une cinquantaine de contrats à son actif en tant que vidéaste (mariages, captations d'événement, publicités, vidéoclips). Il s'occupe d'ailleurs de toutes les vidéos du concessionnaire Alix Toyota depuis juin 2013. Il a aussi été pigiste pour trois boîtes de production, soit le Studio Sonogram, VLTV Productions et Ikebana Productions. Sa filmographie personnelle présente pas moins d'une vingtaine de titres dont le film Khaos et la websérie Rendez-vous. Il possède un baccalauréat en études cinématographiques à l'UdeM et un baccalauréat par cumul de certificats à l'UQÀM (en scénarisation cinématographique, en création littéraire et en français écrit). Vous pouvez visionner son expérience contractuelle et son expérience personnelle sur son site officiel : www.lpcn.ca