Accueil » Rédacteurs » Annabelle » Cotes d’écoute : semaine du 27 avril au 3 mai 2015

Cotes d’écoute : semaine du 27 avril au 3 mai 2015


Quelles sont les cotes d’écoute des émissions les plus regardées au Québec et au Canada cette semaine ?

Cotes d'écoute : Tout le monde en parle

Avec ses 1 195 000 téléspectateurs, la finale de la onzième saison de Tout le monde en parle a été un franc succès (Image : ICI)

Sans surprise, si ce n’est que la débandade de l’équipe, la deuxième ronde des séries éliminatoires des Canadiens de Montréal est l’événement télévisuel le plus regardé de la semaine. 1 573 000 Québécois ont suivi les parties de l’équipe nationale contre Tampa Bay. L’émission Les 400 coups ! n’est pas très loin derrière avec ses 1 533 000 téléspectateurs après moins d’un mois de diffusion. Avons-nous trouvé notre succès télévisuel du printemps ?

Dans un autre registre, Tout le monde en parle a fait une remontée considérable par rapport à la semaine dernière. En raison de la concurrence du Gala Artis et du hockey la semaine dernière, le talk-show a réalisé sa pire performance de l’année en réunissant 800 000 accros. Tout le contraire cette semaine : la dernière de la saison de la messe du dimanche à Radio-Canada a été vue par 1 195 000 personnes.

En revanche, le hockey a fait mal à d’autres émissions le lundi soir. Ce soir-là, Testé sur des humains a perdu 300 000 fidèles et son statut d’émission millionnaire. Toutefois, Dans l’œil du dragon, diffusée à 20 h, a maintenu son public et l’a même légèrement augmenté. Qu’à cela ne tienne, l’émission reste aussi dans les normes quant à son public.

    Classement québécois – francophone

  1. Le hockey des séries éliminatoires : CH ronde 2 (1 573 000)
  2. Les 400 coups ! (1 533 000)
  3. Tout le monde en parle (1 195 000)
  4. La poule aux oeufs d’or (946 000)
  5. Testé sur des humains (933 000)
  6. 30e Gala Artis en coulisses (916 000)
  7. Le tricheur (825 000)
  8. TVA Nouvelles 18 h (762 000)
  9. La liste noire (756 000)
  10. Dans l’oeil du dragon (670 000)
  11. Chicago Fire : Caserne 51 (625 000)
  12. Vengeance (613 000)
  13. LOL 🙂 (607 000)
  14. TVA Nouvelles 17 h (588 000)
  15. Ce soir tout est permis (585 000)

Les habitués l’auront remarqué; NCIS fait son retour dans le palmarès à quelques semaines de la finale. Ses 2 344 000 téléspectateurs à l’antenne lui ont permis de décrocher la deuxième position derrière l’éternelle The Big Bang Theory. En troisième position, la deuxième ronde des séries éliminatoires des Canadiens de Montréal a attiré 2 311 000 amateurs de sport.

Cotes d'écoute : NCIS

Petite soeur d’NCIS, NCIS : New Orleans est un des plus grands nouveaux succès de l’année (Image : CBS)

Effectuant aussi un retour au classement, la version d’NCIS en Nouvelle-Orléans s’empare de la sixième place devant Survivor, constante avec ses 2 150 000 fans. De son côté, la série de super héros The Flash a franchi le cap du deux millions de visionnements à nouveau. Le phénomène contraire se produit chez la nouvelle série CSI : Cyber, qui a atteint un creux en n’attirant « que » 1 939 000 personnes cette semaine. Rien à craindre pour les fans de la série : ce sont des chiffres tout à fait enviables qui lui accordent la neuvième position du classement.

    Classement canadien – anglophone

  1. The Big Bang Theory (3 164 000)
  2. NCIS (2 344 000)
  3. Hockey Night in Canada Playoffs Round 2 (2 311 000)
  4. Castle (2 287 000)
  5. Criminal Minds (2 190 000)
  6. NCIS : New Orleans (2 171 000)
  7. Survivor : Worlds Apart (2 150 000)
  8. The Flash (2 034 000)
  9. CSI: Cyber (1 939 000)
  10. Blue Bloods (1 879 000)
  11. Agents of S.H.I.E.L.D. (1 864 000)
  12. NCIS: Los Angeles (1 661 000)
  13. Person of Interest (1 656 000)
  14. Hawaii Five-O (1 636 000)
  15. Hockey Night in Canada Playoffs Round 1 (1 621 000)

Source : Numeris

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.