Lauren Southern troll la SlutWalk en disant «il n'y a pas de culture du viol en occident»




Accueil » Nouvelles » À la Une » Lauren Southern troll la SlutWalk en disant «il n’y a pas de culture du viol en occident»

Lauren Southern troll la SlutWalk en disant «il n’y a pas de culture du viol en occident»

Une journaliste a assistée au rassemblement féministe Slutwalk (marche des salopes) en brandissant une pancarte inflammatoire qui disait: «Il n’y a pas de culture de viol en occident».

slutwalk-protest

Lauren Southern, une journaliste de Rebel Media, a interrogé les femmes qui assistaient à l’événement de Vancouver, au Canada.

La Slutwalks est une manifestation inspirée par un commentaire stupide et sexiste qui a été tenu en 2011 par un policier de Toronto qui a dit « les femmes devraient éviter de s’habiller comme des salopes, si elles souhaitent éviter de se faire agresser sexuellement. » Lauren Southern, qui est également candidate pour le Parti libertarien du Canada a expliqué le raisonnement derrière la pancarte provocatrice: « Il est intellectuellement malhonnête de penser que nous vivons dans une culture de viol. »

Lauren Southern

Lauren Southern

« Les viols se produisent, mais la grande majorité des hommes et des femmes ne sont pas des violeurs et quand nous savons qu’ils sont des violeurs, ils vont en prison et ils sont punis – alors que dans les pays du tiers monde et d’autres lieux, les hommes peuvent s’en sortir avec le viol. Les hommes se font renvoyer de leur emploi juste pour avoir fait des blagues de viol – sans avoir violé. Donc, dire que nous vivons dans une culture du viol c’est franchement ridicule. »

La journaliste n’a pas été bien accueillie par les manifestantes et elles ont déchiré sa pancarte et l’ont traitée de « chienne ». Elle a fait remarquer: « Ça a été une expérience intéressante ».

Les féministes font une pétition contre Lauren Southern

Après la sortie de Lauren Southern avec sa pancarte à l’événement SlutWalk, les bonnes féministes totalitaires qui n’acceptent aucune critique, aucune discussion et aucune opinion différente, ont lancé une pétition afin que celle-ci soit renvoyée du Parti libertarien du Canada, la pétition porte le nom de Remove Lauren Southern as a candidate of their party.

Bien sûr, cette pétition est pleine de menteries féministes et de paranoïa. Par exemple elles disent « Mme Southern a tenu son micro devant le visage d’une victime tandis qu’une femme partageait son expérience de violence sexuelle et sa marginalisation, elle a attiré l’attention sur elle-même et loin de l’orateur. » Ce qui est totalement faux, Lauren Southern se tenait loin en arrière avec sa pancarte et est restée muette pendant tout le long du discours, sans dire aucun mot et n’avait pas de micro. « Elle a crié par-dessus les femmes qui parlaient essentiellement pour tenter de les faire taire », encore une fois un mensonge, Mme Southern n’a pas dit UN SEUL mot et est resté silencieux tout le long. « Alors que nous soutenons le droit de Mme Southern d’exprimer ses opinions politiques, nous utilisons les méthodes qu’elle a utilisées ce jour-là pour faire passer son message », encore des mensonges et distorsion de la réalité, elles ne respectent aucunement le droit d’opinion de Mme Souther, elles veulent la faire taire, pire elles veulent nuire à sa carrière et à sa vie privée et professionnelle à cause de ses opinions. La pétition a reçu à ce jour 391 signatures à ce jour.

Contre attaque
Depuis 2 jours, lajournaliste de Rebel Media est victime d’intimidation et de menace de la part des «féministes vertueuse et compréhensive» de gauche pour la simple raison qu’elle a une opinion qui diffère de la leur. Pour cette raison, Lauren Southern a publié cette vidéo, qui fait présentement le buzz et qui a été vue plus de 300 000 fois en 2 jours, afin de remettre les pendules à l’heure. Dans cette vidéo elle explique ce qui s’est vraiment passé pendant la SlutWalk avec images à l’appuie. Il y a aussi une contre pétition qui circule et est très populaire: End the Vancouver Slutwalk!

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!