Run All Night : tantôt la pomme tombe loin de l'arbre, tantôt elle tombe entre deux branches...




Accueil » Nouvelles » À la Une » Run All Night : tantôt la pomme tombe loin de l’arbre, tantôt elle tombe entre deux branches…

Run All Night : tantôt la pomme tombe loin de l’arbre, tantôt elle tombe entre deux branches…

runallnighttitre

Presser la gâchette d’une arme à feu revient en quelque sorte à franchir un point de non-retour. Juste un doigt sépare celui qui a les mains propres et celui qui a les mains sales. Dans le New York de Run All Night, il n’y a pas 50 nuances de gris. Chaque personnage apprendra à ses dépens et aux dépens des autres qu’il est blanc ou noir, autrement dit fondamentalement protagoniste ou antagoniste, un point c’est tout!

runallnight03

L’action se déroule dans la nuit du 22 au 23 septembre 1996. Surnommé autrefois « Le Fossoyeur », Jimmy Conlon (Liam Neeson) est hanté par le fantôme de ses victimes et traqué par le détective Harding (Vincent D’Onofrio) depuis 30 ans. Tout se complique lorsqu’il est chargé d’éliminer Mike (Joel Kinnaman), son fils unique qu’il n’a pas vu depuis des années. Il dispose d’une seule nuit pour choisir entre sa famille symbolique, composée entre autres de son ami de longue date Shawn Maguire (Ed Harris), et sa famille biologique qu’il a jadis abandonnée. Une chose est certaine : le sang coulera en abondance sur la Grosse Pomme…

Suivre son instinct ou suivre les ordres d’une ordure? Jeter de l’huile ou de l’eau sur le feu? Telles sont deux questions auxquelles Jimmy devra répondre. Et vite.

runallnight02

Depuis 2008, Liam Neeson (Schindler’s List, Star Wars: Episode I – The Phantom Menace, Rob Roy) s’est recyclé comme l’action hero par excellence des films de série B, statut de deuxième ordre s’expliquant par le fait qu’il n’est plus une valeur sûre du box-office comme le sont Dwayne Johnson (Furious Seven, San Andreas, Journey 2: The Mysterious Island) ou Vin Diesel (Furious Seven, Guardians of the Galaxy, xXx). Contrairement à ces armoires à glace de 43 et 47 ans, l’acteur de 63 ans se sert de sa tête plus souvent que de ses poings, bien qu’il soit encore capable de s’en sortir avec quelques ecchymoses advenant un combat à mains nues de quelques minutes…

Malgré ses 64 ans bien sonnés, Ed Harris (The Rock, The Abyss, A Beautiful Mind) semble en grande forme et crève l’écran dans le rôle du parrain de la pègre irlandaise Shawn Maguire. Cette crédibilité s’explique par le fait qu’il a déjà interprété de redoutables gangsters par le passé, comme en témoignent des titres de sa filmographie tels que State of Grace et A History of Violence.

L’étoile montante Joel Kinnaman (RoboCop, la télésérie The Killing) continue son ascension amorcée avec Easy Money en 2010. Dans Run All Night, son rôle de boxeur raté et de fils qui en a gros sur le coeur lui sied comme un gant… de boxe. Le 5 août 2016, il rejoindra l’équipe des super-vilains de DC Comics dans Suicide Squad sous les traits de Rick Flagg.

Vincent D’Onofrio (Jurassic World, Full Metal Jacket, la télésérie Law & Order: Criminal Intent) est le parfait agent de la paix intègre et compréhensif. Il est beaucoup moins caricatural que l’agent de la paix Franck Dotzler que Forest Whitaker (The Last King of Scotland, Ghost Dog: The Way of the Samurai, Phone Booth) jouait dans Taken 3

Nick Nolte (The Thin Red Line, Warrior, Cape Fear) fait une brève apparition dans le rôle d’Eddie Conlon, le frère de Jimmy. Son caméo reste indispensable, et ce, en dépit du nombre de ses scènes qui n’ont pas survécu à la guillotine du montage. Au sujet de Nolte, Neeson a dit :

« C’est un petit rôle, mais extrêmement important pour mon personnage. Nous étions tous très emballés par son interprétation. »

runallnight04

Après Unknown en 2011 et Non-Stop en 2014, Run All Night marque la troisième collaboration entre Liam Neeson et le réalisateur Jaume Collet-Serra (Orphan, House of Wax). Ce dernier n’emprunte aucun détour ni raccourci, afin de tenir à la fois la route et les spectateurs éveillés. Le suspense est haletant, d’autant plus que l’intrigue a bénéficié d’une attention particulière pour une entreprise de cette envergure.

Le scénariste Brad Ingelsby (Out of the Furnace et bientôt le remake hollywoodien du succès indonésien The Raid) a tissé une trame complexe entre deux relations père-fils. En effet, à la relation entre Liam Neeson et Joel Kinnaman répond celle entre Ed Harris et Boyd Holbrook. Rares sont les films d’action qui, de nos jours, présentent des personnages aussi bien développés, tant en avant-plan qu’en arrière-plan. Ainsi, Liam Neeson n’est pas un one against all. Ses ennemis ont de la profondeur, donc une raison d’être…

runallnight01

C’est le compositeur Junkie XL (300: Rise of an Empire, Divergence) qui s’est chargé de la bande originale de Run All Night. Cet artiste électronique néerlandais est de plus en plus en demande dans les (super)productions états-uniennes, à un point tel que George Miller lui a confié la musique de Mad Max: Fury Road et que Zack Snyder lui confiera celle de Batman v Superman: Dawn of Justice en partenariat avec le légendaire Hans Zimmer (la sortie est prévue le 25 mars 2016). Ces deux films font d’ail

À une heure, une minute et 40 secondes de Run All Night, il est possible d’apercevoir le poster de Mad Max: Fury Road sur un panneau d’affichage de Times Square. Coïncidence? Pas du tout, puisque la bande-annonce du chef-d’oeuvre de Miller précédait chaque projection en salles du suspense de Collet-Serra.

Pour l’anecdote, toujours sur un panneau d’affichage de Times Square (lieu propice aux easter eggs, semble-t-il), un poster de Batman v Superman apparaissait déjà dans I Am Legend. Ce film post-apocalyptique est sorti en 2007 et se déroulait en 2012, ce qui explique la mention 05.15.10 sous le logo. Wolfgang Petersen (Troie, Das Boot, The NeverEnding Story) devait initialement le réaliser avant que Snyder reprenne les commandes.

Batman v Superman dans I Am Legend (à gauche) et Mad Max: Fury Road dans Run All Night (à droite)...

Batman v Superman dans I Am Legend (à gauche) et Mad Max: Fury Road dans Run All Night (à droite)…

Si Dwayne Johnson et Vin Diesel sont les héritiers directs des Schwarzenegger, Stallone et autres Van Damme, Liam Neeson est celui de Charles Bronson (Once Upon a Time in the West, Hard Times, les cinq films de la série Death Wish). Selon ses propres mots, il retirera sa casquette de vedette d’action en 2017, soit une décennie après l’avoir enfilée.

« Je suis très conscient du fait que mon image a radicalement changé dans l’esprit des gens. Et des producteurs hollywoodiens surtout. Les Taken ont tout changé, ce n’est pas moi qui ai réclamé ces rôles. Après le premier film, j’ai reçu plein de scénarios de films d’action cool, c’est flatteur. Mais je sais bien qu’il y aura une limite à ces succès. »

Bref, Run All Night ne mérite pas le déficit d’attention dont il a fait l’objet. Sa sortie en Blu-ray/DVD lui donne une seconde vie à la suite d’un accueil mitigé au cinéma (un budget de 50 millions de dollars contre des recettes de 67 millions de dollars!). Liam Neeson y livre une performance titanesque à la hauteur de Taken, faisant presque oublier l’iceberg de Taken 2 et le nauvrage de Taken 3

Verdict : 7,5 sur 10

Articles connexes

Louis-Philippe Coutu-Nadeau

Véritable cinéphile, Louis-Philippe Coutu-Nadeau est un scénariste-réalisateur-monteur qui a une cinquantaine de contrats à son actif en tant que vidéaste (mariages, captations d'événement, publicités, vidéoclips). Il s'occupe d'ailleurs de toutes les vidéos du concessionnaire Alix Toyota depuis juin 2013. Il a aussi été pigiste pour trois boîtes de production, soit le Studio Sonogram, VLTV Productions et Ikebana Productions. Sa filmographie personnelle présente pas moins d'une vingtaine de titres dont le film Khaos et la websérie Rendez-vous. Il possède un baccalauréat en études cinématographiques à l'UdeM et un baccalauréat par cumul de certificats à l'UQÀM (en scénarisation cinématographique, en création littéraire et en français écrit). Vous pouvez visionner son expérience contractuelle et son expérience personnelle sur son site officiel : www.lpcn.ca