Roosh V et le délire totalitaire d'un certain féminisme exacerbé




Accueil » Nouvelles » À la Une » Roosh V et le délire totalitaire d’un certain féminisme exacerbé

Roosh V et le délire totalitaire d’un certain féminisme exacerbé

Voici un article intéressant venant du blogue de P.A. Beaulieu et qui démontre tout la violence et le totalitarisme d’une certaine forme de féminisme moderne.

Roosh V, de son vrai nom Daryush Valizadeh.

Roosh V, de son vrai nom Daryush Valizadeh.

Roosh V, de son vrai nom Daryush Valizadeh, le « pick up artist » et auteur américain de passage à Montréal qui est présentement au coeur d’une controverse et que des féministes accusent de promouvoir le viol et d’inciter à la haine, tient sa conférence dans la métropole ce soir.

Une manifestation contre sa venue a déjà eu lieu ce midi. 300 personnes devaient y participer, selon ce qui était annoncé sur la page Facebook. Il y a tout au plus une centaine de personnes et parmi elles, probablement plusieurs curieux qui passaient par là.

Aurélie Nix, Sarah Parker-Toulson et d’autres organisatrices des protestations contre Roosh V affirment faire l’objet de menaces. Aurélix Nix a accordé une entrevue à CTV News et on peut aussi l’entendre dans une autre, radiophonique celle-là, où elle donne son point de vue à Jean Pagé, sur les ondes du FM 98,5 à Montréal, sous le nom de « Laurence ». On devine qu’il s’agit d’elle par la voix. Ici, Eric Duhaime reçoit en entrevue le blogueur américain Roosh V, que des groupes féministes tentent d’empêcher de réaliser des conférences à Montréal et à Toronto. De plus, Eric Duhaime a recu en entrevue Julie Miville-Dechêne pour parler à propos du blogueur américain Roosh V, que des groupes féministes tentent d’empêcher de réaliser des conférences à Montréal et à Toronto.

Sarah Parker-Toulson qui en passant soutien la violence pour arrêter la conférence de Roosh V.

Qui menace qui dans cette histoire?

Dans le reportage télévisé, Me Julius Grey dit que Roosh marche près de la limite entre la liberté d’expression et le discours haineux. Toutefois, ses appels à ses supporteurs afin de cumuler des informations sur ses opposantes seraient une atteinte à leur vie privée.

L’opposition à Roosh V elle-même joue dans l’illégalité. Depuis quelques jours, on peut remarquer que celle-ci :

Donne publiquement des détails relatifs à une rencontre privée
Recueille tous les détails possibles sur Roosh V
Prend des images de Roosh V et les diffuse en incitant le public à s’attaquer à lui
Essaie d’infiltrer son groupe pour obtenir plus d’informations à son sujet
Place sur la voie publique des affiches où on l’accuse d’être un prédateur sexuel
Invite des hommes à violer Roosh V durant son passage à Montréal

Voici diverses preuves à ce sujet. Notez le fait qu’Aurélie Nix « aime » la photo prise au café « L’artiste affamé » et celle d’un affiche où Roosh est accusé d’être un prédateur sexuel, diffusée sur Internet par Haley Yael Firkser , ajoutant même un « Yes! » dans les commentaires :

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!