Accueil » Nouvelles » À la Une » Blitz Gauchedroitistan 16 septembre 2015: islamophobie, Adil Charkaoui et loi 59

Blitz Gauchedroitistan 16 septembre 2015: islamophobie, Adil Charkaoui et loi 59

En cette soirée du 16 septembre 2015, Gauchedroitistan tiendra une émission spéciale d’une heure, consacrée à un seul sujet. Stu Pitt, Jean-François Cloutier, Yann Roshdy et moi-même commencerons la discussion à 21h.

Hier soir, une vidéo a énormément circulé sur les réseaux sociaux: celle du passage d’Adil Charkaoui à l’Assemblée nationale. M. Charkaoui, représentant le Collectif Québécois contre l’islamophobie (CQCI), venait présenter le mémoire de son organisation, dans le cadre des audiences publiques sur le projet de loi 59. Pour ceux qui ne le savent pas, ce projet de loi du gouvernement libéral de Philippe Couillard prévoit augmenter les pouvoirs de la Commission des Droits de la Personne et des Droits de la Jeunesse (CDPDJ), afin de contrer ce que le gouvernement qualifie de « discours haineux ».

Adil Charkaoui

Adil Charkaoui

Dans son intervention à l’Assemblée nationale, M. Charkaoui plaide pour le retrait pur et simple du projet de loi 59, pointant notamment du doigt le vocabulaire imprécis et qu’il contient et plus précisément la façon par laquelle on y présente les concepts d’islamophobie et de radicalisation. Pour Adil Charkaoui, il ne faut pas considérer comme équivalents ces deux concepts, puisqu’ils ne représenteraient pas des menaces semblables. Selon lui et son organisation, parler de radicalisation revient à se baser sur des faits non prouvés et non documentés, alors que l’islamophobie, elle, serait une menace ne pouvant faire l’objet d’aucun doute.

L’accueil des députés présents a été glacial. Il importe de souligner qu’il s’agissait d’un panel de députées, donc uniquement des femmes, en ce qui concerne les personnes qui étaient responsables de poser des questions à M.Charkaoui. Première à intervenir et probablement la moins virulente dans son intervention, la ministre libérale de la Justice, Stéphanie Vallée, tente d’abord de calmer l’atmosphère déjà passablement tendue en clarifiant la nature du projet de loi, ainsi que les termes qui semblent faire litige, dans cette discussion.

Agnès Maltais, députée du Parti Québécois, soulève ensuite une déclaration désobligeante la visant particulièrement, retrouvée sur un site sympathique à Adil Charkaoui et à ses revendications, tout en tenant également à préciser que le projet de loi 59 ne vise aucun groupe en particulier.

Mais dans toute cette discussion, c’est probablement Nathalie Roy, députée de la CAQ, qui lance les salves les plus senties à l’endroit du porte-parole auto-proclamé des musulmans du Québec. Prenant d’abord soin de préciser le sens qu’elle accorde au projet de loi 59, elle se lance rapidement dans une charge à fond de train contre la déclaration de M.Charkaoui voulant que la radicalisation ne soit pas un phénomène documenté, citant quelques exemples concrets au passage, pour ensuite terminer abruptement par les mots suivants: »Vous n’avez aucune crédibilité ! ».

Suite à cette houleuse séance, les panélistes de Gauchedroitistan vont se poser une seule question: le Québec est-il islamophobe ? Pour ne rien manquer à ce débat enlevant et participer à la discussion en temps réel, veuillez vous joindre à nous dès 21h, sur YouTube. Vous pouvez également vous joindre à la page Facebook de Gauchedroitistan. C’est un rendez-vous!

Articles connexes
Evan J. Demers

Evan J. Demers

Né à Montréal, en 1985, je suis titulaire d'un baccalauréat de l'Université du Québec à Montréal en Animation et Recherche Culturelles. Je suis aussi et surtout chanteur métal, parolier, passionné de musique, de culture populaire, de politique, d'enjeux sociaux et d'humanité.