Télé-Québec présente en primeur Le profil Amina




Accueil » Genre » Adulte » Télé-Québec présente en primeur Le profil Amina

Télé-Québec présente en primeur Le profil Amina

Télé-Québec diffusera en primeur à la télévision Le profil Amina (A Gay Girl in Damascus: The Amina Profile). Le film à suspense réalisé par la Québécoise Sophie Deraspe raconte une histoire d’amour virtuelle entre une Canadienne et une militante syrienne connue mondialement pour avoir déclaré son homosexualité sur son blogue, en plein printemps arabe.

A Gay Girl in Damascus: The Amina Profile

Le profil Amina a été présenté en première mondiale au Festival du film de Sundance et il a été couronné d’un prix spécial du jury au plus grand festival de documentaires en Amérique du Nord, le Hot Docs. La face cachée d’un grand mensonge Au début de 2011, Amina Arraf, jolie révolutionnaire américano-syrienne, entame une relation érotique en ligne avec Sandra Bagaria, jeune professionnelle montréalaise, avant de créer un blogue au nom provocateur : Gay Girl in Damascus (Une fille gaie à Damas). Alors que la révolution syrienne se met en place, le succès du blogue est fulgurant. Mais c’est le kidnapping d’Amina qui déclenche une mobilisation internationale pour la faire libérer et lui éviter la torture, voire le viol et même la mort. « Amina Arraf écrivait en anglais et s’exprimait très ouvertement à propos de la religion, de la politique de son pays et de la sexualité.

Il n’en fallait pas plus pour faire d’elle un intérêt pour les médias occidentaux, mais encore davantage une menace dans son propre pays. » — Sophie Deraspe, réalisatrice Tel un polar impliquant les services secrets américains, les grands médias du monde (The Guardian, The New York Times, la BBC, CNN, etc.) ainsi qu’une foule d’activistes et sympathisants des révolutions arabes, Le profil Amina nous transporte au coeur même de cette histoire technologiquement unique à notre époque, une histoire d’amour virtuelle à laquelle se superpose une enquête internationale, puis un dérapage médiatique et sociologique sans précédent. De San Francisco à Istanbul, de Washington à Tel-Aviv, en passant par Beyrouth, la réalisatrice a pris la route avec Sandra Bagaria afin d’aller à la rencontre des personnes qui ont joué un rôle clé dans cette enquête, et qui nous conduisent au vrai visage d’Amina Arraf.

Les images impressionnistes de Sophie Deraspe, qui allient sensualité féminine et révolution, nous plongent en plein orientalisme alors qu’on traque cet insaisissable personnage. Le profil Amina questionne notre désir et notre habileté à réellement entrer en contact avec cet autre fantasmé. À propos de la réalisatrice Sophie Deraspe En tant que directrice photo ou réalisatrice, Sophie Deraspe a fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de mener un premier long-métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006). Fort d’un succès critique, le travail de Sophie Deraspe se poursuit avec la réalisation d’un second long-métrage : Les Signes vitaux (2009).

Depuis sa première mondiale au Festival du nouveau cinéma de Montréal et sa première internationale à Rotterdam, Les Signes vitaux a été primé 14 fois. Au Québec, il a été sélectionné pour le prix Jutra du meilleur film. Sophie Deraspe a présenté sa troisième œuvre cinématographique, Les Loups, en février 2015. *** Diffusion : lundi 5 octobre, à 21 h Rediffusion : dimanche 11 octobre à 15 h, mercredi 7 octobre à 13 h Réalisation : Sophie Deraspe Production : Esperamos et l’Office national du film du Canada, Canada, 2015 ***

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!