Le poster au cinéma : quand les couleurs d'un film s'affichent pour ceux et celles qui ne s'en fichent pas!




Accueil » Nouvelles » À la Une » Le poster au cinéma : quand les couleurs d’un film s’affichent pour ceux et celles qui ne s’en fichent pas!

Le poster au cinéma : quand les couleurs d’un film s’affichent pour ceux et celles qui ne s’en fichent pas!

Une image vaut mille mots. Cet adage maintes fois lu et entendu prend tout son sens quand vient le temps de résumer la portée de l’affiche d’un film. Au carrefour de l’artisanat et du commerce, cet objet de promotion représente un premier biais publicitaire qui doit attirer l’attention du spectateur d’abord et ensuite lui donner envie de vivre l’expérience du film.

Un personnage a un oeil sur vous : l'histoire des affiches de cinéma est aussi une histoire de plagiat...

Un personnage a un oeil sur vous : l’histoire des affiches de cinéma est aussi une histoire de plagiat…

C’est tout un mandat que de réaliser l’affiche d’un film. Là où une bande-annonce a recours à une succession de plans audiovisuels spectaculairement marquants, bercés par une voix off qui pèse ses mots et une musique qui pèse ses notes, l’affiche ramasse les miettes en se limitant à une image figée. Hors du temps et de l’espace, cette image naît d’une idée ou d’une collaboration d’idées qu’un affichiste dessine de sa main ou grâce à un logiciel informatique pouvant mélanger dessins et photographies. Y sont ajoutés, par superposition, le titre, le nom des acteurs et du réalisateur, le logotype du studio, la phrase d’accroche (le fameux tagline) et le bloc crédits (le billing block qui se retrouve aussi à la fin des bandes-annonces).

Pour chaque film, il y a forcément plusieurs suggestions d’affiches dont un nombre incalculable tombent dans l’oubli. Elles passent toutes par « un triangle des Bermudes » composé du distributeur, du producteur et du réalisateur. Pour Les invasions barbares de Denis Arcand, récipiendaire de l’Oscar du meilleur film étranger en 2004, pas moins de 80 propositions d’affiches ont été soumises par une dizaine d’affichistes. J’apprécie particulièrement celle de Martin Villeneuve dont celle d’Alexandre Renzo lui a finalement été préférée par les trois décideurs en tant qu’affiche officielle :

L'affiche refusée de Martin Villeneuve pour le film Les invasions barbares (2003).

L’affiche refusée de Martin Villeneuve pour le film Les invasions barbares (2003).

L’ORIGINE DES AFFICHES DE CINÉMA

La naissance du cinéma et des affiches de films vont de pair avec le vouloir des inventeurs (les frères Lumière en France et Thomas Edison aux États-Unis) de promouvoir leur appareil révolutionnaire (le Cinématographe pour les premiers, les Kinétographe/Kinétoscope pour le second).

La toute première affiche de l’histoire du septième art date de 1896 et revient au français Marcel Auzolle qui, sans faire mention du titre, annonce visuellement le court métrage Le Jardinier qui passera à l’histoire sous le titre L’Arroseur arrosé. L’affichage devient aussitôt un outil promotionnel comme pour tous les arts de la scène.

La première affiche de l'histoire du cinéma réalisée par Marcel Auzolle en 1896.

La première affiche de l’histoire du cinéma réalisée par Marcel Auzolle en 1896.

À partir des années 20, les affiches exhibent le visage des acteurs ou actrices, la célébrité de certains servant d’accroche au public. La typographie du titre devient de plus en plus soignée et celui-ci occupe une place centrale. À partir des années 30, la distribution pyramidale actuelle des principales têtes d’affiche (du plus populaire au moins populaire) s’impose et devient une norme.

Au Canada, il faut attendre la Seconde Guerre mondiale pour que l’affiche de cinéma devienne populaire. John Grierson, le directeur de l’Office national du film (ONF), demande à Harry « Mayo » Mayerovitch de faire les affiches pour ses séries de courts métrages Canada Carries On et World in Action destinées aux salles. Ces films de propagande visent à valoriser les réalisations canadiennes en temps de guerre et à mettre à l’avant-plan le Canada sur la scène internationale.

Deux affiches de Harry Mayerovitch pour la série World in Action.

Deux affiches de Harry Mayerovitch pour la série World in Action.

Le 19 avril 1945, Le père Chopin prend l’affiche au Théâtre Saint-Denis, à Montréal. Ce long-métrage de fiction réalisé par Fyodor Otsep met en vedette Marcel Chabrier, Madeleine Ozeray, Pierre Durand, François Rozet et Janine Sutto (âgée de 24 ans!). Il s’agit de l’un des premiers film québécois. Le 11 novembre 1949, Le Curé de village réalisé par Paul Gury s’ajoute au nombre de ces films de propagande ayant pour but de montrer l’Église comme le garant de la vérité.

Les affiches des films Le père Chopin (1945) et Le Curé de village (1949).

Les affiches des films Le père Chopin (1945) et Le Curé de village (1949).

Aujourd’hui, à quelques exceptions près, les affiches ont perdu leur éclat d’antan. La distribution pyramidale des personnages tient toujours sur une affiche dite officielle, mais des affiches promotionnelles à l’effigie de chaque personnage (les character posters) recouvrent désormais les murs des cinémas. Cette tendance met tout le monde sur un même pied d’égalité, certes, mais périclite toute volonté artistique. En voici quelques exemples :

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 (2011).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 (2011).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film The Avengers (2012).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film The Avengers (2012).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Guardians of the Galaxy (2014).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Guardians of the Galaxy (2014).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Inside Out (2015).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Inside Out (2015).

L’acteur Simon Pegg a d’ailleurs réagi aux affiches de Mission: Impossible – Rogue Nation. « Quand les affiches sont sorties, on me voyait avec une veste, Tom avec une veste, Jeremy et Ving aussi, et Rebecca tout en cuir avec son derrière qui dépasse. Je me suis dit : “Non, ne faites pas ça. On fait quelque chose de bien là, tout au moins on essaie”. »

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Mission: Impossible - Rogue Nation (2015).

Affiches promotionnelles des personnages pour le film Mission: Impossible – Rogue Nation (2015).

L’affichiste devrait être considéré comme le dernier technicien du film, alors qu’il est injustement relégué au statut de premier publicitaire du distributeur. Au moins, son travail se voit immortalisé grâce à la jaquette des films en format Blu-ray (depuis 2005), DVD (depuis 1995) ou VHS (de la fin des années 70 au début des années 2000). C’est la raison pour laquelle l’affiche de cinéma est un imprimé durable, fait pour être réutilisé et dont la trace demeure. Je crois que d’autres voies sont possibles, plus marginales, plus suggestives, plus poétiques et peut-être même plus efficaces parce qu’elles évitent justement de sombrer dans le trou noir de l’art commercial.

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES

Lithographie : Cette technique remonte à 1796, bien avant la naissance du cinéma. Elle repose sur le principe de répulsion entre l’eau et les matières grasses, ce qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire. Elle a en fait été très peu utilisée au Québec. Voici Idem Paris, un court-métrage de 8 minutes réalisé par David Lynch (Mulholland Dr., Blue Velvet, Lost Highway), qui a été mis en ligne le 9 avril 2013. Il explique le processus de création d’une œuvre lithographique.

Offset : Au milieu des années 1950, pour un meilleur rapport qualité/prix, l’offset fait son apparition. Ce procédé d’impression est en fait une amélioration de son ancêtre, la lithographie, par le remplacement de la pierre calcaire par une plaque cintrable, adaptée à un cylindre. Très pratique et économique, le caoutchouc des cylindres de la presse adhère mieux au papier et permet d’utiliser moins d’encre. De manière générale, trois clichés sont faits, un par couleur primaire (cyan, jaune et magenta). Mais l’offset est de qualité inférieure. Si on agrandit trop la reproduction d’une affiche tirée par ce procédé, la trame se distinguera nettement, les couleurs apparaissant totalement faussées.

Sérigraphie : À la fin des années 60 et au début des années 70, un nouveau procédé d’impression a recours au principe du pochoir. Même s’il permet de donner la sensation d’une matière vivante, il n’est pas très précis, et s’utilise en général pour des affiches à petit tirage. Cela lui confère par contre une qualité artistique que ne possède pas l’offset.

QUELQUES AFFICHISTES IMPORTANTS

Québec

    YVAN ADAM

20 affiches d’Yvan Adam : Café de Flore (2011), Le déclin de l’empire américain (1986), Souvenirs intimes (1999), 20h17 rue Darling (2003), L’appât (2010), Cruising Bar (1989), Le vent du Wyoming (1994), Léolo (1992), 15 février 1839 (2001), La Florida (1993), Le dernier tunnel (2004), Dans le ventre du dragon (1989), Elvis Gratton II: Miracle à Memphis (1999), Elvis Gratton XXX (2004), Nouvelle-France (2004), Louis 19, le roi des ondes (1994), Maman Last Call (2005), Un zoo la nuit (1987), Le crime d’Ovide Plouffe (1984) et Jésus de Montréal (1989).

Yvan Adam

    ALEXANDRE RENZO

20 affiches d’Alexandre Renzo : Les invasions barbares (2003), Premier juillet, le film (2004), Cheech (2006), Sur le seuil (2003), L’affaire Dumont (2012), Mémoires affectives (2004), Continental, un film sans fusil (2007), À vos marques, party! (2007), La face cachée de la lune (2003), Guide de la petite vengeance (2006), Maurice Richard (2005), 1981 (2009), 1987 (2014), Les 7 jours du talion (2010), Tu dors Nicole (2014), Route 132 (2010), Incendies (2010), Québec sur ordonnance (2007), La rage de l’ange (2006) et L’enfant prodige (2010).

Alexandre Renzo

    KARINE SAVARD

20 affiches de Karine Savard : C.R.A.Z.Y. (2005), Louis Cyr: l’homme le plus fort du monde (2013), Les 4 soldats (2013), Starbuck (2011), Miraculum (2014), Gabrielle (2013), Incendies (2010), Sur le rythme (2011), French Immersion (2011), Monsieur Lazhar (2011), Le démantèlement (2013), Avant que mon coeur bascule (2012), Lance et compte (2010), Gerry (2011), Rebelle (2012), Camion (2012), Marécages (2011), La petite reine (2014), French Kiss (2011) et La vie d’Adèle (2013).

Karine Savard 2

    ALAIN THOMAS

10 affiches d’Alain Thomas : Le jeune magicien (1987), Mourir à tue-tête (1979), Le matou (1985), La grenouille et la baleine (1988), Bonheur d’occasion (1983), Bach et bottine (1986), Gina (1975), Les Plouffe (1981), Bye bye chaperon rouge (1989) et Vincent et moi (1990).

Alain Thomas 2

    MARTIN VILLENEUVE

3 affiches de Martin Villeneuve : Québec-Montréal (2002), Horloge biologique (2005) et Mars et Avril (2012).

Martin Villeneuve

États-Unis

    JOHN ALVIN

20 affiches de John Alvin : Jurassic Park (1993), Empire of the Sun (1987), E.T. the Extra-Terrestrial (1982), The Color Purple (1985), Mortal Kombat: Annihilation (1997), Aladdin (1992), Batman Returns (1992), Batman Forever (1995), Blade Runner (1982), Arachnophobia (1990), Beauty and the Beast (1991), Blazing Saddles (1974), Young Frankenstein (1974), Silent Movie (1976), Cape Fear (1991), Rain Man (1988), Poltergeist II: The Other Side (1986), Short Circuit (1986), Gremlins (1984) et Ace Ventura: When Nature Calls (1995).

John Alvin 2

L'évolution de l'affiche de John Alvin pour The Goonies (1985).

L’évolution de l’affiche de John Alvin pour The Goonies (1985).

L'affiche controversée de John Alvin pour The Lion King (1994). Le visage de Mufasa semble dessiner une femme de dos en sous-vêtements...

L’affiche controversée de John Alvin pour The Lion King (1994). Le visage de Mufasa semble dessiner une femme de dos en sous-vêtements…

    SAUL BASS

12 affiches de Saul Bass : West Side Story (1961), Grand Prix (1966), Exodus (1960), The Magnificent Seven (1960), The Shining (1980), The Man with the Golden Arm (1955), North by Northwest (1959), Vertigo (1958), It’s a Mad, Mad, Mad, Mad World (1963), Love in the Afternoon (1957) et Schindler’s List (1993).

Saul Bass

    REYNOLD BROWN

5 affiches de Reynold Brown : Attack of the 50 Foot Woman (1958), The Time Machine (1960), Ben-Hur (1959), Creature from the Black Lagoon (1954) et Spartacus (1960).

Reynold Brown

    JACK DAVIS

5 affiches de Jack Davis : Bananas (1971), American Graffiti (1973), The Party (1968), It’s a Mad, Mad, Mad, Mad World (1963) et Animal House (1978).

Jack Davis

    BILL GOLD

8 affiches de Bill Gold : My Fair Lady (1964), Alien (1979), Deliverance (1972), Casablanca (1942), The Sting (1973), The Wild Bunch (1969), Dirty Harry (1971) et Unforgiven (1992).

bill gold

L'évolution de l'affiche de Bill Gold pour For Your Eyes Only (1981).

L’évolution de l’affiche de Bill Gold pour For Your Eyes Only (1981).

    ROBERT MCCALL

3 affiches de Robert McCall pour 2001: A Space Odyssey (1968).

Robert McCall

    BOB PEAK

8 affiches de Bob Peak : Excalibur (1981), Star Trek: The Wrath of Khan (1982), Superman (1978), The Spy Who Loved Me (1977), Every Which Way But Loose (1978), Apocalypse Now (1979), My Fair Lady (1964) et Enter the Dragon (1973).

Bob Peak

L'évolution de l'affiche de Bob Peak pour Star Trek: The Motion Picture (1979). L'acteur William Shatner a exigé qu'il soit à gauche au lieu de Leonard Nimoy, et que la taille de Persis Khambatta soit à 60% par rapport à eux...

L’évolution de l’affiche de Bob Peak pour Star Trek: The Motion Picture (1979). L’acteur William Shatner a exigé qu’il soit à gauche au lieu de Leonard Nimoy, et que la taille de Persis Khambatta soit à 60% par rapport à eux…

bobPeak_845x485p

    MATTHEW JOSEPH PEAK

5 affiches de Matthew Joseph Peak : A Nightmare on Elm Street (1984), A Nightmare on Elm Street Part 2: Freddy’s Revenge (1985), A Nightmare on Elm Street 3: Dream Warriors (1987), A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master (1988) et A Nightmare on Elm Street: The Dream Child (1989).

Matthew Joseph Peak

    DREW STRUZAN

20 affiches de Drew Struzan : Harry Potter and the Sorcerer’s Stone (2001), Back to the Future (1985), Back to the Future Part II (1989), Back to the Future Part III (1990), The Thing (1982), Police Academy (1984), Star Wars: Episode I – The Phantom Menace (1999), Star Wars: Episode II – Attack of the Clones (2002), Star Wars: Episode III – Revenge of the Sith (2005), Hook (1991), First Blood (1982), Star Wars (1977), Star Wars: Episode V – The Empire Strikes Back (1980), Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi (1983), Star Wars: Episode VII – The Force Awakens (2015), Blade Runner (1982), Indiana Jones and the Last Crusade (1989), Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (2008) et *batteries not included (1987).

Drew Struzan

L'évolution de l'affiche de Drew Struzan pour The Goonies (1985).

L’évolution de l’affiche de Drew Struzan pour The Goonies (1985).

    HOWARD TERPNING

4 affiches de Howard Terpning : Lawrence of Arabia (1962), Cleopatra (1963), Doctor Zhivago (1965) et The Sound of Music (1965).

Howard Terpning

Affiche célèbre de Howard Terpning pour Gone with the Wind (1939).

Affiche célèbre de Howard Terpning pour Gone with the Wind (1939).

France

    CONSTANTIN BELINSKY

8 affiches de Constantin Belinsky : Notorious (1946), Scarface (1932), Hiroshima mon amour (1959), From Here to Eternity (1953), The Wild One (1953), Creature from the Black Lagoon (1954) et Bride of Frankenstein (1935).

Constantin Belinsky

    RENÉ FERRACCI

6 affiches de René Ferracci : Le charme discret de la bourgeoisie (1972), Le fantôme de la liberté (1974), Cet obscur objet du désir (1977), Playtime (1967), Bonnie and Clyde (1967) et Straw Dogs (1971).

René Ferracci

    BORIS GRINSSON

20 affiches de Boris Grinsson : The Lady from Shanghai (1947), Touch of Evil (1958), The Birds (1963), Les quatre cents coups (1959), Double Indemnity (1944), Gilda (1946), Batman: The Movie (1966), The Invisible Man (1933), The Day the Earth Stood Still (1951), From Russia with Love (1963), To Kill a Mockingbird (1962), Escape from the Planet of the Apes (1971), Vertigo (1958), Some Like It Hot (1959), The Hustler (1961), Hiroshima mon amour (1959), Niagara (1953), Dr. No (1962), The Seven Year Itch (1955) et Shane (1953).

Boris Grinsson

    LÉO KOUPER

6 affiches de Léo Kouper : The Kid (1921), The Gold Rush (1925), Modern Times (1936) et The Circus (1928).

Léo Kouper

    MICHEL LANDI

10 affiches de Michel Landi : Once Upon a Time in the West (1968), Mad Max 2 (1981), Autumn Sonata (1978), The Texas Chainsaw Massacre 2 (1986), Never Say Never Again (1983), Predator (1987), Halloween II (1981), Fanny and Alexander (1982), Aliens (1986) et Duel (1971).

Michel Landi

L'affiche de Michel Landi pour Stagecoach (1939), signée et piétinée par John Ford lui-même...

L’affiche de Michel Landi pour Stagecoach (1939), signée et piétinée par John Ford lui-même…

    ROGER SOUBIE

6 affiches de Roger Soubie : Gone with the Wind (1939), Rope (1948), Hud (1963), She Wore a Yellow Ribbon (1949), Lolita (1962) et River of No Return (1954).

Roger Soubie

Italie

    RENATO CASARO

20 affiches de Renato Casaro : Conan the Barbarian (1982), Red Sonja (1985), The Running Man (1987), Total Recall (1990), Terminator 2: Judgment Day (1991), First Blood (1982), Rambo: First Blood Part II (1985), Cliffhanger (1993), Over the Top (1987), Misery (1990), A Fistful of Dollars (1964), For a Few Dollars More (1965), Army of Darkness (1992), The NeverEnding Story (1984), The Neverending Story II: The Next Chapter (1990), City Lights (1931), The Great Dictator (1940), Dune (1984), Amadeus (1984) et Octopussy (1983).

Renato Casaro

Russie

    BORIS BILINSKY

4 affiches de Boris Bilinsky pour Metropolis (1927).

Boris Bilinsky

Pologne

    WALDEMAR SWIERZY

6 affiches de Waldemar Swierzy montrant les couleurs de l’affectivité : The African Queen (1951), Apocalypse Now (1979), Harakiri (1962), Blow-Up (1966), Sunset Blvd. (1950) et The General (1926).

Waldemar Swierzy

TOP 5 DES AFFICHES LES PLUS CHÈRES

Les collectionneurs recherchent les affiches originales, c’est-à-dire celles distribuées par les studios aux salles de cinéma pour la promotion d’un film. Charles A. Dyas en est un exemple notoire : propriétaire d’un théâtre, il a conservé toutes les affiches entre 1919 and 1932! En effet, jadis, elles n’étaient pas vendues directement au public et devaient être retournées après le temps d’exploitation, voire détruites, créant ainsi la rareté et l’intérêt autour d’elles. Voici le top 5 des affiches originales les plus chères :

    5. Dracula (1931) : affiche vendue en 2009 pour 310 700 dollars.

dracula_F

    4. Bride of Frankenstein (1935) : affiche vendue en 2007 pour 334 600 dollars.

brideofFrankenstein_D

    3. The Black Cat (1934) : affiche vendue en 2009 pour 334 600 dollars.

blackCat_B

    2. The Mummy (1932) : affiche vendue en 1997 pour 453 500 dollars.

mumpostr-197x300

    1. Metropolis (1927) : affiche vendue en 2005 pour 690 000 dollars.

metropolis_intl

D’AUTRES AFFICHES INTÉRESSANTES

Fin 1976, alors que Star Wars était encore en postproduction, cette affiche a été envoyée dans les salles de cinéma pour créer un buzz autour du film. Le résumé au bas du poster est aussi drôle que vague. À noter que le « W » du titre a évolué depuis…

teaser star wars original

Affiche passe-partout pour l’un des 36 courts métrages que Charlie Chaplin a tourné pour la Keystone entre le 2 février 1914 et le 21 décembre 1914.

da3d02759acf169ab12a25529262b813

Legend sortira le 20 novembre 2015. L’équipe marketing du film a eu une bonne idée : même la critique négative à deux étoiles sur le site de The Guardian figure sur cette affiche anglaise!

L-idee-de-genie-de-l-affiche-anglaise-de-Legend-avec-Tom-Hardy-pour-gerer-une-mauvaise-critique_portrait_w532

Cette affiche de Peter Stults donne un style vintage au film Gravity (2013)…

Movies-from-an-Alternate-Universe-17

Cette affiche de Dave Williams s’inspire du travail de Saul Bass et rend hommage au film Back to the Future (1985)…

BTTF

Cette affiche d’Olly Moss s’inspire également du travail de Saul Bass et rend hommage au film The Great Dictator (1940)…

Olly Moss

LA NOUVELLE TENDANCE : LES AFFICHES ANIMÉES

Depuis quelques temps, avec l’essor des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), les affiches s’animent! Voici quelques exemples :


Through the mystic arts we harness energy and shape reality. #DoctorStrange

A video posted by Marvel Studios (@marvelstudios) on

Discover a new hero. Benedict Cumberbatch is #DoctorStrange. See Doctor Strange in theaters November 4th.

A video posted by Marvel Studios (@marvelstudios) on

LA DIFFÉRENCE ENTRE LE PLAGIAT ET L’HOMMAGE

Les ressemblances entre les affiches d'Anatomy of a Murder (1959) et Clockers (1995) sont évidentes...

Les ressemblances entre les affiches d’Anatomy of a Murder (1959) et Clockers (1995) sont évidentes…

Un adage dit que la différence entre le plagiat et l’hommage, c’est le résultat du procès. Ne se doutant pas que cette affiche sonnait le retour de son influence dans le graphisme contemporain, Saul Bass a vu les ressemblances entre son affiche pour Anatomy of a Murder réalisé par Otto Preminger en 1959 et Clockers réalisé par Spike Lee en 1995 : « L’hommage est un terme poli quand on vole les morts. Bien… n’étant pas encore mort, disons que pour l’instant c’est encore du… plagiat, n’est-ce pas? »

Voici quelques exemples d’affiches qui ont fait siennes les idées de prédécesseurs, tant pour l’image que pour la phrase d’accroche :

    Images un peu trop semblables :
The Good German (2006) ressemble un peu trop au classique Casablanca (1942)...

The Good German (2006) ressemble un peu trop au classique Casablanca (1942)…

affiches de dos

affiches en jambes

jaune

Le film d'animation japonais The Autobots (2015) ressemble un peu trop à un film d'animation Cars 2 (2011) de Pixar...

Le film d’animation japonais The Autobots (2015) ressemble un peu trop à un film d’animation Cars 2 (2011) de Pixar…

    Phrases d’accroche identiques (spécial Harry Potter!) :
Something wicked this way comes : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004) a inspiré le tagline de Macbeth (2006)...

Something wicked this way comes : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004) a inspiré le tagline de Macbeth (2006)…

The hunt begins : Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (2010) vole le tagline de Blade: Trinity (2009)...

The hunt begins : Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (2010) vole le tagline de Blade: Trinity (2009)…

The time has come : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004) vole le tagline de Once Upon a Time in Mexico (2003)...

The time has come : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004) vole le tagline de Once Upon a Time in Mexico (2003)…

Journey beyond your imagination : Harry Potter and the Sorcerer's Stone (2001) a inspiré le tagline de The Polar Express (2004)...

Journey beyond your imagination : Harry Potter and the Sorcerer’s Stone (2001) a inspiré le tagline de The Polar Express (2004)…

The end begins : Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (2010) vole le tagline de Terminator Salvation (2009)...

The end begins : Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (2010) vole le tagline de Terminator Salvation (2009)…

MON EXPÉRIENCE

J’ai fait moi-même l’affiche de deux de mes films. Il s’agit de Qu’est-il arrivé à Monsieur Wright? (2010) et Khaos (2011).

Affiche officielle de Qu'est-il arrivé à Monsieur Wright? (2010).

Affiche officielle de Qu’est-il arrivé à Monsieur Wright? (2010).

Affiche officielle de Khaos (2011).

Affiche officielle de Khaos (2011).

Articles connexes

Louis-Philippe Coutu-Nadeau

Véritable cinéphile, Louis-Philippe Coutu-Nadeau est un scénariste-réalisateur-monteur qui a une cinquantaine de contrats à son actif en tant que vidéaste (mariages, captations d'événement, publicités, vidéoclips). Il s'occupe d'ailleurs de toutes les vidéos du concessionnaire Alix Toyota depuis juin 2013. Il a aussi été pigiste pour trois boîtes de production, soit le Studio Sonogram, VLTV Productions et Ikebana Productions. Sa filmographie personnelle présente pas moins d'une vingtaine de titres dont le film Khaos et la websérie Rendez-vous. Il possède un baccalauréat en études cinématographiques à l'UdeM et un baccalauréat par cumul de certificats à l'UQÀM (en scénarisation cinématographique, en création littéraire et en français écrit). Vous pouvez visionner son expérience contractuelle et son expérience personnelle sur son site officiel : www.lpcn.ca