Making a Murderer: Netflix offre une nouvelle série documentaire




Accueil » Nouvelles » À la Une » Making a Murderer: Netflix offre une nouvelle série documentaire

Making a Murderer: Netflix offre une nouvelle série documentaire

Netflix va ajouter une série documentaire «true crime» en 10 parties à sa liste de séries originales.

MAM_Vertical_Keyart_US.0

Making a Murderer couvrira l’histoire d’un homme qui a passé 30 ans dans les prisons américaines. Le service de streaming américain lancera la série documentaire le 18 décembre pour les membres dans le monde entier.

La série est réalisé par Laura Ricciardi et Moira Demos. Making a Murderer est le dernier documentaire original Netflix faisant suite à The Square, Virunga et What Happened, Miss Simone? et la deuxième série documentaire, Chef’s Table étant l’autre docu-série.

Laura Ricciardi et Moira Demos ont été inspirés par un article du journal qui documente l’histoire de Steven Avery, un homme jeté en prison pendant 18 ans pour agression sexuelle qui a ensuite été disculpé – pour ensuite retourner en prison pour le meurtre de la photographe Teresa Halbach. Pour la dernière décennie, Ricciardi et Demos ont suivi ce suspense juridique, documentant comment Avery, un délinquant un peu bizarre, a été reconnu coupable et plus tard disculpé de l’agression sexuelle.


Making a Murderer examine les allégations de la police et l’arrêt de l’incarcération, les falsifications de preuves et les témoignages de coercition. Les réalisatrices regardent ce qui a mal tourné dans le premier cas et aussi tentent de savoir si les progrès scientifiques et les réformes législatives au cours des trois dernières décennies nous rendent plus facile la recherche de vérité et plus certaine le systeme de justice.

Dans les autres nouvelles, le comédien britannique Jimmy Carr va enregistrer un stand-up pour Netflix. Le spécial devrait être prêt pour le temps des fêtes.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!