Love Live! : Le groupe µ's au Kôhaku Uta Gassen (vidéo)




Accueil » Genre » Animation » Love Live! : Le groupe µ’s au Kôhaku Uta Gassen (vidéo)

Love Live! : Le groupe µ’s au Kôhaku Uta Gassen (vidéo)

Le réveillon du 31 décembre au Japon est synonyme de soirée en famille à la maison, le plus souvent en regardant l’émission Kôhaku Uta Gassen diffusée sur la chaîne NHK.

µ's au Kôhaku Uta Gassen

Celle-ci fait partie des émissions les plus regardées du Japon et atteint chaque année environ 40 % de part d’audience. C’est en réalité une émission de variétés, où les chanteurs se succèdent dans un concours de chant entre l’équipe rouge et l’équipe blanche.

Cette année, elle a également accueilli les idoles de Love Live!. Les doubleuses du groupe µ’s, Emi Nitta (Honoka), Aya Uchida (Kotori), Suzuko Mimori (Umi), Pile (Maki), Riho Iida (Rin), Yurika Kubo (Hanayo), Sora Tokui (Nico) et Aina Kusuda (Nozomi) étaient présentes sur scène. Yoshino Nanjô (Eli), blessée au genou, n’a malheureusement pas pu participer à l’émission.

Kôhaku Uta Gassen

Kôhaku Uta Gassen

K?haku Uta Gassen (souvent abrégé en K?haku, aussi transcrit en Kohaku ou Kouhaku) est une émission télévisée musicale annuelle très populaire au Japon, diffusée toutes les veilles de Nouvel An depuis 1953 sur la chaîne NHK (elle fut en fait diffusée une première fois en 1951 à la radio). Elle obtint pendant longtemps des records d’audience (jusqu’à plus de 80 %), et demeure l’émission musicale la plus regardée au Japon chaque année.

Les chanteurs japonais les plus populaires du moment y participent, divisés en deux équipes : l’équipe féminine rouge (akagumi, habillée de rouge) et l’équipe masculine blanche (shirogumi, vêtue de blanc). Les téléspectateurs déterminent par vote téléphonique au cours de la soirée l’équipe gagnante de l’année.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!