Accueil » Rédacteurs » Annabelle » Cotes d’écoute : semaine du 1er au 7 février 2016

Cotes d’écoute : semaine du 1er au 7 février 2016

Quelles sont les cotes d’écoute des émissions les plus regardées de la semaine au Québec et au Canada?

Les auditions sont bel et bien terminées à La voix, et les cotes d’écoute en témoignent. Depuis le 31 janvier, plus de 360 000 Québécois ont laissé tomber la compétition de chant. Toutefois, avec une cote d’écoute de 2 263 000, l’émission s’accroche à la première place du classement.

Dans un autre registre, la nouveauté la plus populaire de l’hiver, Les pays d’en haut, se maintient à 1 519 000 téléspectateurs. Si Piment fort n’a pas obtenu le succès escompté, elle reste une des nouvelles émissions les plus suivies avec 960 000 accros.

Cotes d'écoute : Dans ma tête

L’émission Dans ma tête passe sous la barre du million de téléspectateurs (Image : TVA)

Récemment, nous avons constaté le déclin de Dans ma tête, une nouvelle émission humoristique pilotée par Patrick Groulx qui a connu un excellent départ en janvier. Le dernier épisode confirme cette chute : environ 200 000 personnes de moins étaient au rendez-vous pour l’épisode du 3 février, pour un total de 948 000 téléspectateurs. Du côté de Ruptures, on observe une légère baisse, avec 941 000 personnes contre 971 000 la semaine dernière.

Très médiatisés en raison de l’apparition de Marie-Mai, les coulisses d’Accès illimité ont intéressé 1 132 000 fans de la chanteuse. Soulignons aussi la cote d’écoute record du Super Bowl, qui a retenu l’attention de 939 000 fans de football au Québec. Il s’agit de la 18e émission la plus regardée de la semaine dans la province.

    Classement québécois – francophone

  1. La voix (2 263 000)
  2. Unité 9 (1 988 000)
  3. Les beaux malaises (1 866 000)
  4. Les pays d’en haut (1 519 000)
  5. Yamaska (1 490 000)
  6. O’ (1 198 000)
  7. Au secours de Béatrice (1 193 000)
  8. Mémoires vives (1 184 000)
  9. Les enfants de la télé (1 148 000)
  10. Accès illimité (1 132 000)
  11. La voix (1 089 000)
  12. LOL 🙂 (990 000)
  13. La poule aux oeufs d’or (968 000)
  14. Le tricheur (961 000)
  15. Piment fort (960 000)
Cotes d'écoute : Super Bowl

Avec ses 7 millions de curieux, Super Bowl remportera certainement la palme de l’émission la plus regardée en 2016

The Big Bang Theory a peut-être affiché une de ses meilleures cotes d’écoute à vie, mais elle a complètement été éclipsée par le Super Bowl et ses 7 373 000 amateurs de sport à l’antenne. Selon la tendance, le Super Bowl sera l’événement télévisuel le plus suivi de toute l’année, et de loin.

Parmi les nouvelles séries, The X-Files reste la préférée du public avec 2 599 000 Canadiens devant le téléviseur. Elle se classe devant Lucifer, qui a rassemblé 2 169 000 téléspectateurs pour son deuxième épisode.

La petite dernière de l’univers DC, Legends of Tomorrow, est stable avec 1 639 000 téléphages. C’est aussi le cas de Shades of Blue, qui a même affiché une petite augmentation avec 1 390 000 curieux.

L’audience des séries de l’automne fluctue toujours. Malgré sa bonne performance depuis décembre, Code Black a perdu 190 000 téléspectateurs par rapport à la semaine dernière. Une autre nouveauté appréciée du public, Supergirl , a fait un bond de 62 000 fidèles pour se fixer à 1 446 000 téléspectateurs. Que nous réserve la semaine prochaine en matière de cotes d’écoute?

    Classement canadien – anglophone

  1. NFL Super Bowl (7 372 000)
  2. The Big Bang Theory (4 428 000)
  3. NFL Super Bowl (4 092 000)
  4. NFL Super Bowl Post-game (3 798 000)
  5. The X-Files (2 599 000)
  6. Lucifer (2 169 000)
  7. The Flash (1 894 000)
  8. CTV Evening News (1 767 000)
  9. Legends of Tomorrow (1 639 000)
  10. The Blacklist (1 525 000)
  11. Murdoch Mysteries (1 501 000)
  12. Arrow (1 485 000)
  13. Code Black (1 477 000)
  14. Supergirl (1 446 000)
  15. Shades of Blue (1 390 000)

Source : Numeris

Articles connexes
Annabelle Thibault

Annabelle Thibault

Je suis traductrice et rédactrice d'articles dans les domaines de la télévision et du cinéma. Les traductions que je publie ne reflètent pas nécessairement ma pensée.