Independence Day - Resurgence: critique du film de Roland Emmerich




Accueil » Nouvelles » À la Une » Independence Day – Resurgence: critique du film de Roland Emmerich

Independence Day – Resurgence: critique du film de Roland Emmerich

Independence Day: Resurgence sort officiellement aujourd’hui dans les salles de cinéma québécoises. Après ving ans d’attente, que vaut le dernier Roland Emmerich?

independence-day-resurgence-beam

Independence Day – Resurgence

D’emblée, une petite récapitulation pourrait être bénéfique. Après avoir vaincu la première invasion d’extraterrestres qui était venue s’approprier les ressources naturelles de la Terre, il était raisonnable de croire que l’attaque collective des humains anéantissait à jamais cette menace étrangère. Or, il semblerait que les envahisseurs aient envoyé un signal de détresse au tout dernier moment, résultant ainsi à la venue d’une deuxième cohorte, plus enragée cette fois-ci… Et que vaut, justement, ce deuxième affront?

L’invasion des ennemis étrangers et la réplique terrienne paraissaient impressionnantes dans le premier Independence Day, qui contenait également un scénario assez bien ficelé, qui a su faire vivre action, peur et tension aux spectateurs.

Ces scènes, réalisées avec des effets spéciaux à couper le souffle, avaient de quoi saisir les spectateurs à l’époque. Toutefois, après les Godzilla, War of the Worlds, Star Wars, X-Men, Star Trek, etc., il en faut désormais beaucoup pour impressionner les yeux d’un auditoire habitué. En fait, c’est davantage dans un scénario robuste que réside le plaisir d’écouter un film et non dans des effets spéciaux à n’en plus finir. Si le premier Independence Day avait un script intéressant en 1996, Resurgence ne détient ni d’effets spéciaux à tout casser ni de scénario saisissant.

img

Les extra-terrestres

Contrairement au premier opus, où les spectateurs sentaient la tension montée progressivement et voyaient les extra-terrestres leur être présentés efficacement, Resurgence lance tout en l’air de façon éparpillée et maladroite. Tantôt nous sommes sur la Lune, tantôt dans un bureau de commandement, tantôt dans un vaisseau d’extra-terrestre, etc. Bref, vous comprendrez que la structure fait défaut et rend la ligne directrice du film complètement incohérente.

Les personnages et l’histoire sont peu développés ou les aspects élaborés le sont pour des raisons non pertinentes. Au point de vue technique, plusieurs plans qui auraient dû rester fixes un moment, question de laisser l’oeil tirer satisfaction de ces derniers, sont présentés très rapidement et succinctement, diminuant ainsi la dose de plaisir.

De piètre qualité. Dommage pour une suite qui était attendue par plusieurs et qui avait pourtant un beau potentiel devant elle. La balle est très mal lancée pour une troisième partie qui se déroulerait, selon toute vraisemblance, dans une autre galaxie.

2/5

Articles connexes