Kickboxer: Vengeance - Critique du reboot/remake avec Jean-Claude Van Damme




Accueil » Genre » Action » Kickboxer: Vengeance – Critique du reboot/remake avec Jean-Claude Van Damme

Kickboxer: Vengeance – Critique du reboot/remake avec Jean-Claude Van Damme

Kickboxer: Vengeance: Quand JCVD nous enseigne qu'il vaut mieux frapper un bambou qu'un bambin!

Jean-Claude Van Damme est un nom important du cinéma d’action des années 80 et 90, une vedette telle que son seul patronyme, écrit en gros caractères sur les posters et sur la pochette des VHS, servait d’argument de vente, à la manière d’un Schwarzenegger ou d’un Stallone. Aujourd’hui, à l’âge de 55 ans, l’apprenti de Kickboxer (1989) devient le mentor de ce reboot/remake que je viens de visionner en première mondiale au festival Fantasia.

Kickboxer: Vengeance

Kickboxer: Vengeance

Kurt et Eric Sloane (Alain Moussi et Darren Shahlavi) font partie d’une famille californienne de champions. Après sa victoire au championnat du monde de karaté, Eric décide de se rendre à Hong Kong, malgré les protestations de son frère cadet. Il est tragiquement tué dans un combat contre le vicieux Tong Po (Dave Bautista). Kurt se tourne alors vers l’ancien maître du défunt, Durand (Jean-Claude Van Damme), pour apprendre le muay-thaï et assouvir sa soif de vengeance.

L’histoire respecte grosso modo la même prémisse, excepté qu’Eric meurt au lieu de rester paraplégique. Même si près de trois décennies (27 années) le séparent du film original, Kickboxer: Vengeance s’inscrit autant comme le sixième de la série, décréditée par le direct-to-video et l’absence de JCVD dans les suites, que le premier d’une trilogie dont le prochain volet, Kickboxer Retaliation, est déjà en tournage.

Alain Moussi et Jean-Claude Van Damme.

Alain Moussi et Jean-Claude Van Damme.

Il était temps que l’acteur belge revienne redorer le blason d’un classique qui l’a aidé à devenir célèbre et que son nom, en retour, a aidé à devenir culte. Le programme de Kickboxer: Vengeance propose pas moins de quatre grosses pointures :

– Le cascadeur canadien Alain Moussi dans un premier rôle pour la première fois. Il était, entre autres, la doublure de Hugh Jackman dans X-Men: Apocalypse, de Josh Helman dans X-Men: Days of Future Past, de Henry Cavill dans Immortals et bientôt de Jai Courtney dans Suicide Squad.

– Le lutteur états-unien WWE Dave Bautista devenu acteur (Guardians of the Galaxy, Spectre et prochainement Blade Runner 2). Son rôle de Tong Po est à la hauteur du rôle défendu par Micheal Qissi dans les deux premiers films. Il reste même crédible en dreadlocks!

– La combattante états-unienne MMA Gina Carano devenue actrice. Elle s’est fait remarquée dans les blockbusters Deadpool ainsi que Fast & Furious 6.

– Le combattant québécois MMA Georges St-Pierre s’essayant comme acteur. Il a joué un antagoniste dans Captain America: The Winter Soldier et a doublé un personnage dans Monsters University. Je croyais que tu étais plus qu’un bouclier!

David Bautista et Alain Moussi.

David Bautista et Alain Moussi.

John Stockwell

La réalisation de John Stockwell (Blue Crush, Into the Blue, Crazy/Beautiful) alterne entre combats un à un réussis à la Undisputed, poursuites simplistes dans les rues à la Ong-Bak et histoire d’amour ratée à la Star Wars: Episode II – Attack of the Clones. Des plans de coupe douteux servent de transition entre ces scènes, à commencer par des plans aériens filmés à l’aide d’un drone dont l’effet fisheye arrive en deçà d’un épisode de la saison 2 de Vol 920. Il y a aussi un problème au niveau de certains habillages sonores, voire même certains doublages de voix effectués en postproduction en raison de mauvaises prises de son au tournage.

Si son budget est dix fois supérieur au film de 1989 (17 millions de dollars contre 1,5 million de dollars), son originalité est dix fois moindre. Pourquoi? Parce qu’il sort une liste de clichés et les coche tous les uns après les autres.

L’entraînement dans un temple? Check. Le bambou brisé en deux à l’aide d’un coup de tibia? Check. Le coup de pied filmé de profil et en contrejour? Check. Le grand écart? Check. Van Damme qui démontre ses habiletés en dépit de son âge dans quelques combats? Chest…

David Bautista et Darren Shahlavi.

David Bautista et Darren Shahlavi.

Le tournage s’est déplacé de La Nouvelle-Orléans jusqu’à Los Angeles, puis à Bangkok après une pause de quelques mois en raison du décès de Darren Shahlavi (Ip Man 2, Alone in the Dark) le 14 janvier 2015, à l’âge de 42 ans. Il s’agit ironiquement d’une mort intradiégétique et extradiégétique!

Entre deux claps sur le tournage de Kickboxer Retaliation, Alain Moussi a d’ailleurs pris le temps de faire une petite vidéo montrée juste avant la projection dans laquelle il remercie, en français, le public de Fantasia.

À noter que la distribution de cette suite, prévue pour 2017, a récemment ajouté les noms du joueur de foot Ronaldinho, de l’homme fort Hafthór Júlíus Björnsson (Game of Thrones) et du boxeur Mike Tyson (Ip Man 3, Very Bad Trip).

Georges St-Pierre en pleine action!

Georges St-Pierre en pleine action!

Bref, Kickboxer: Vengeance est un bon divertissement qui est conscient de ses limites. Dommage toutefois qu’il reste en équilibre précaire entre des combats à la hauteur des attentes et des rôles secondaires plus que médiocres, notamment Sara Malakul Lane (Belly of the Beast) comme amie de coeur. Comme autres films semblables, je vous recommande plutôt Bloodsport, Enter the Dragon, Warrior ou encore The Quest. Qui sait, peut-être qu’Alain Moussi finira par s’imposer comme une vedette de films d’action comme les muscles de Bruxelles l’ont fait avant lui!

Verdict : 5 sur 10

Articles connexes

Louis-Philippe Coutu-Nadeau

Véritable cinéphile, Louis-Philippe Coutu-Nadeau est un scénariste-réalisateur-monteur qui a une cinquantaine de contrats à son actif en tant que vidéaste (mariages, captations d'événement, publicités, vidéoclips). Il s'occupe d'ailleurs de toutes les vidéos du concessionnaire Alix Toyota depuis juin 2013. Il a aussi été pigiste pour trois boîtes de production, soit le Studio Sonogram, VLTV Productions et Ikebana Productions. Sa filmographie personnelle présente pas moins d'une vingtaine de titres dont le film Khaos et la websérie Rendez-vous. Il possède un baccalauréat en études cinématographiques à l'UdeM et un baccalauréat par cumul de certificats à l'UQÀM (en scénarisation cinématographique, en création littéraire et en français écrit). Vous pouvez visionner son expérience contractuelle et son expérience personnelle sur son site officiel : www.lpcn.ca