Clinton Cash: le documentaire qui fait frémir Hillary Clinton




Accueil » Genre » Actualités » Clinton Cash: le documentaire qui fait frémir Hillary Clinton

Clinton Cash: le documentaire qui fait frémir Hillary Clinton

Alors que les démocrates ont lancé la première nuit de leur convention nationale à Philadelphie, Clinton Cash est monté au sommet de la liste des sujets populaires de Facebook et a dominé le couronnement d’Hillary Clinton sur le réseau social.

clinton cash

Clinton Cash

Le documentaire Clinton Cash dévoile le motif alarmant d’honoraires de conférence records pour Bill Clinton et de donations à la Fondation Clinton de la part de contributeurs étrangers, qui coïncidaient avec des faveurs pour ceux plus près des Clintons et des donateurs de leur fondation, pendant qu’Hillary Clinton officiait comme ministre des Affaires Étrangères.

Clinton Cash se trouvait au-dessus des stars d’Hollywood Rosario Dawson et Sarah Silverman pour prendre la première place des sujets populaires sur Facebook aux États-Unis.
Peter Schweizer s’est aussi fait connaître avec le livre “Reagan’s war” dans lequel il explique que c’est bien Reagan qui a gagné la guerre froide contre le communisme.

En d’autres mots, lors de l’une des nuits les plus importantes pour le parti démocrate, davantage d’utilisateurs de Facebook publiaient des histoires sur la corruption d’Hillary Clinton – révélée dans le documentaire Clinton Cash – que sur quoi que ce soit d’autre.

Que Clinton Cash soit devenu le premier sujet populaire sur le réseau social le plus important du monde lors du DNC ne devrait pas choquer quiconque a suivi le succès du livre et le lancement global du documentaire choc. Seulement 48 heures après sa diffusion mondiale, le film Clinton Cash a accumulé plus de 500.000 vues en ligne.

La domination du film sur le réseau social a été provoquée, en partie, par les soutiens de Bernie Sanders qui ont afflué sur facebook et twitter et ont pressé leurs abonnés de regarder le film et de le partager.

clinton cash

Le documentaire a été produit par Stephen K Bannon, récemment de passage à Canne, il a déclaré à EuroNews ceci : « Ce que je veux, c’est que les progressistes, les libéraux, les modérés, les indépendants et particulièrement ceux qui sont le plus progressistes parmi les démocrates et particulièrement ici en Europe, ce que je veux c’est qu’ils voient le film pour qu’on comprenne comment les Clinton qui disent vouloir défendre toues leurs valeurs vous en en fait vendu contre de l’argent. »

Stephen K Bannon : « Sa plus grande faiblesse c’est sa non fiabilité. Seulement 35% des gens lui font confiance chez les démocrates. Donc 65% ne lui font pas confiance. Le grand public américain ne débat pas au sujet de sa compétence, de son endurance, de son intelligence. Le principal problème pour eux c’est sa fiabilité. »

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!