Accueil » Genre » Actualités » Believer with Reza Aslan utilise une secte hindou cannibale, la communauté indienne sous le choc

Believer with Reza Aslan utilise une secte hindou cannibale, la communauté indienne sous le choc

Merci de partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le présentateur CNN Reza Aslan a été fortement critiqué après avoir mangé une partie du cerveau humain lors d’un tournage avec une secte de cannibales hindous en Inde.

Believer with Reza Aslan

Believer with Reza Aslan

L’épisode qui partie d’une série appelée Believer with Reza Aslan, a été montré dimanche et a provoqué l’horreur et la consternation de beaucoup de téléspectateurs et un semé colère chez les hindous en Amérique. Tulsi Gabbard, la seule hindou au Congrès américain, a tweeté: « Je suis très troublé que CNN utilise son pouvoir et son influence pour accroître l’incompréhension des gens et la peur de l’hindouisme. »

Le démocrate, d’Hawaii, a ajouté: « Reza Aslan a apparemment cherché à trouver une façon sensationnelle et absurde de dépeindre l’hindouisme. » “Aslan et CNN n’ont pas seulement jeté une lumière sévère sur une secte d’ascètes pour créer des visuels choquants – comme si c’était une tournée au zoo -, mais ne font que répéter de faux stéréotypes sur la caste, le karma et la réincarnation que les hindous combattent depuis toujours.”

Believer: Reza Aslan

Reza Aslan est un écrivain et universitaire américano-iranien musulman, spécialisé dans les religions âgé de 44 ans, il a tourné un épisode avec un groupe de la secte Aghori et il a été invité à manger du cerveau humain cuit pendant un rituel. Il a rencontré les Aghori dans la sainte ville hindoue de Varanasi, une ville de l’État indien de l’Uttar Pradesh, où ils ont enduit son visage de cendres humaines incinérées.

Il a ensuite bu une boisson alcoolique dans un crâne humain, avant de manger du cerveau humain. À un moment donné, il s’est obstiné avec le gourou Aghori qui a crié: « Je vais vous couper la tête si vous continuez à parler autant. » Le gourou a commencé à manger ses propres matières fécales puis l’ai a lancées à Aslan. Aslan a plaisanté: “Je sens que c’est une erreur.”

Aghori

Les Indiens-Américains ont critiqué CNN pour souligne les croyances d’un culte minuscule – qui a moins de 100 membres – qui a peu à voir avec l’hindouisme traditionnel. Le terme Aghori désigne les adeptes d’un courant de l’hindouisme dont les origines demeurent peu connues. Apparentés au Shivaïsme tantrique, les aghoris ont la réputation en Inde d’utiliser des pratiques subversives, telles la consommation d’alcool et de drogues ainsi que la méditation sur des lieux considérés comme impurs par la société hindoue comme les crématoires (Smashan) ; autant de moyens d’accéder à la libération de l’esprit et à l’émancipation finale des cycles de réincarnation (Moksha). Quoique pouvant consommer des charognes humaines, ils se déclarent végétariens. Leurs croyances et leurs pratiques sont rejetées par les hindous orthodoxes.

Le Hindustan Times a rapporté que le USINPAC: United States India Political Action Committee a condamné CNN dans un communiqué: « Alors qu’il y a plusieurs rapports d’attaques haineuses contre des personnes d’origine indienne à travers les États-Unis, l’émission montre l’hindouisme comme étant cannibales, ce qui est une façon bizarre de regarder la troisième plus grande religion dans le monde »

L’industriel Shalabh Kumar a déclaré à la Press Trust of India: « C’est une attaque dégoûtante contre l’hindouisme ». Kumar a tweeté: « CNN, Clinton News Network n’a aucun respect pour les hindous. Tous les hindous du monde entier devraient boycotter CNN. » Il a également prétendu que la Coalition républicaine hindoue « envisageait de prendre des mesures majeures ». Puis, dans un éclat extraordinaire, Kumar tweeté: « Je condamne CNN pour diffuser Believer avec la fiction. Attaque dégoûtante sur les hindous pour soutenir @POTUS @ stephenkbannon @newtgingrich. » Kumar avait déjà prétendu que 65 pour cent des hindous en Amérique avait voté pour Donald Trump.

Sanjay Puri, président du United States India Political Action Committee, a déclaré: « Nous sommes très déçus. Il s’agit d’une question qui préoccupe profondément la communauté indienne-américaine, mise en évidence par le grand nombre d’appels / courriels que nous avons reçus. » « Dans un environnement chargé comme de nos jours, une épisode comme celle-ci peut créer une perception des Indiens-Américains qui pourrait les rendre plus vulnérables à d’autres attaques. » Mais il n’y a aucun signe d’excuse de Reza Aslan, qui semble plutôt se délecter dans la controverse.

Il a retweeted un article par le American Council on Science and Health yitré: « Pourquoi Reza Aslan ne devrait pas manger des cerveaux humains » et puis tweeté: « Vous travaillez toute votre vie pour un titre comme ça. »

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com