Accueil » Région » États-Unis » Bill Nye the Science Guy: Netflix censure un épisode sur le genre

Bill Nye the Science Guy: Netflix censure un épisode sur le genre

Bill Nye the Science Guy a apparemment approuvé la censure de faits scientifiques.

Bill Nye the Science Guy

XX et XY

Le service de diffusion vidéo Netflix propose plusieurs émissions éducatives pour enfants de Bill Nye. On a explique comment les chromosomes XX et XY déterminent le genre. Mais les extrémistes sociaux et politiques considèrent cette vérité scientifique comme un tabou et considèrent le genre comme un choix personnelle. Ainsi, Netflix a simplement modifié le segment.

L’épisode original de Bill Nye the Science Guy de 1996 expliquait les faits: « À l’intérieur de chacune de nos cellule, il y a ces choses que nous nommons chromosomes, et ils contrôlent si nous allons être un garçon ou une fille », déclare une adolescent.

« Avant votre naissance, votre mère vous donne un de ses chromosomes, et votre père vous donne un des siens. Maman te donne toujours un X, et si papa te donne aussi un X, alors tu deviens une fille. Mais s’il te donne son Y, alors tu deviens un garçon. Il n’y a que deux possibilités: XX, une fille, ou XY, un garçon », expliquait l’émission originale de Bill Nye. Vous pouvez regarder le segment originale ci-dessous.

Bill Nye se fait prendre au jeu du politiquement correct

Netflix a décider de censurer les faits biologiques, apparemment parce que Nye enseigne maintenant des choses contraire à la science qu’il enseignait autrefois. Dans sa nouvelle émission Bill Nye Saves the World, la star de la télévision présente un épisode intitulé « The Sexual Spectrum ». Dans celui-ci, Nye nous enseigne que le genre n’est pas binaire. « Le genre … est sur un spectre. »

Bill Nye

« Femme ou homme, homo ou hetéro, rose ou bleu – on nous a appris à voir cela comme binaire », conclut la dernière épisode de science-pour-enfants de Nye. « Maintenant, nous nous rendons compte que c’est plus comme un kaléidoscope. Ce qui rend quelqu’un masculin ou féminin n’est pas si clair », déclare Nye, sans partager de preuves scientifiques. « La plupart des enfants s’identifient à un genre … et cela ne correspond pas toujours au sexe auquel ils ont été affectés à la naissance. » L’actrice Rachel Bloom interprète également une chanson qui se nomme « My Sex Junk ».

Et bien, il semble que non seulement le genre soit en constante “évolution”, mais aussi les faits scientifiques pour le politiquement correct.

Articles connexes

Jean-François Cloutier

Je suis le fondateur de TVQC.com. Vous êtes passionnés de séries télévisées et vous trouvez que les médias de masse traditionnels font piètre figure à ce niveau? Soyez sans crainte, nous aussi!

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com